Art de vivre

Accords mets-bières-cafés, deux soirées programmées à l’Eclectique

Le coffee-shop et cave à bières artisanales, l’Eclectique, invite deux chefs cuisiniers pour deux soirées exceptionnelles. Le principe : imaginer des accords mets-bières-cafés en donnant libre cours à leur inspiration créative. « Pour mettre en valeur les cafés de spécialité et les bières artisanales, nous avons invité Pierre-André Aubert et Sébastien Cortez avec une idée force : laisser libre cours à leur créativité et cuisiner des plats innovants et étonnants, salés et sucrés, qui seront dégustés en accord avec des bières et des cafés » explique Laure Araque-Goy.

mets-bières-cafés

S’appuyant sur des concepts éprouvés à Londres, Paris ou aux USA, l’équipe de l’Eclectique a invité les deux cuisiniers en décembre dernier, afin de stimuler leur imagination et créer une saine émulation entre eux. « Les baristas du coffee shop, Davin Irakozé et Cyril Verdet, leur ont présenté les différentes variétés de cafés, expliqué les subtilités de la torréfaction et fait déguster des cafés selon différents modes d’extraction, détaille Laure Araque-Goy. Le brasseur de l’Eclectique leur a proposé un voyage à la rencontre de saveurs, textures et arômes atypiques des bières artisanales en 6 bières allant d’une sour à la bière fumée en passant par une new england india pale ale ou une double IPA ».
Les chefs ont donc imaginé des menus complets, véritables voyages à la rencontre du café et de la bière sous tous leurs aspects aussi bien liquide que solide. Les soirées mets-bières-cafés s’annoncent riches d’échanges entre le cuisinier et ses hôtes grâce à la cuisine ouverte de l’Éclectique qui laissera voir les brigades en action. « Il faut accepter d’être surpris et aimer l’aventure, les menus seront surprise, sourit l’organisatrice de ces deux rendez-vous. On peut déjà dire que le dîner de Pierre-André Aubert se déroulera en 4 services et autant de bières et cafés. Si ces deux soirées rencontrent leur public, nous aimerions en organiser une chaque mois », confesse Laure Araque-Goy.

Dîners mets-bières-cafés à l’Éclectique, 30, cours Joseph-Thierry Marseille 1er. Dîner avec Pierre-André Aubert le dimanche 9 février, avec Sébastien Cortez le dimanche 5 avril (places limitées). Tarif : 40 € par personne, inscriptions en cliquant ici.

Deux chefs relèvent le défi mets-bières-cafés

Pierre-André Aubert est un ingénieur de formation. Après avoir travaillé en Allemagne et en Inde, Pierre-André a choisi la voie de la cuisine. CAP en poche il passe d’un restaurant étoilé à une brasserie. Aujourd’hui il développe un concept innovant de cuisine solaire. Son restaurant, Le Présage, ouvrira prochainement ses portes à Château-Gombert. Sa cuisine simple et de saison, fait la part belle aux végétaux sans être végétarienne.
Sébastien Cortez se passionne depuis toujours pour la cuisine. Après une formation professionnelle sérieuse, Sébastien est désormais chef à domicile et en itinérance. Il s’est forgé une identité culinaire grâce à ses expériences et à ses voyages au Japon, au Maroc et dans les Antilles. Il propose une cuisine contemporaine basée sur les produits frais de sa région, qu’il allie à des saveurs nouvelles et d’ailleurs. Lire ici.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

(Encore) un nouveau directeur aux Roches Blanches. Comme chaque année, l’hôtel restaurant cassidain présente son nouveau directeur. Il s’agit d’Emmanuel Blanchemanche qui a quitté la direction du domaine de Verchant, près de Montpellier, pour Cassis. « Je suis très heureux de me lancer dans ce nouveau projet de vie, de  surcroît dans cet environnement exceptionnel. Pouvoir écrire un nouveau chapitre pour ce lieu mythique est un privilège et j’ai suivi les conseils de Winston Churchill, qui a résidé aux Roches Blanches : pour s’améliorer, il faut changer. Donc, pour être parfait, il faut avoir changé souvent ». Il n’est pas sûr que dans l’hôtellerie et la restauration ces changements perpétuels soient très rassurants pour les clients.

Sébastien Sanjou au château Mentone. Le chef varois rejoint pour l’été le domaine viticole de Mentone et y ouvre « la Table de Mentone ». Dès les beaux jours arrivés, la table est dressée en extérieur, face au vignoble et aux forêts qui le bordent. La ferme-auberge promet de conjuguer convivialité et partage avec des menus d’esprit provençal composés avec les légumes et herbes fraîches du potager, les fruits des vergers, olives de l’oliveraie du domaine et les œufs du poulailler. Viandes et volailles, fromages et charcuteries sont, eux, issus de producteurs locaux. Les vins de la propriété, classés Côtes de Provence bio, accompagnent les menus. En mai et juin, ouverture du mercredi au dimanche au déjeuner et du mercredi au samedi au dîner.
Château Mentone, 401, chemin de Mentone, 83510 Saint-Antonin du Var ; infos au 04 94 04 42 00.