Mes recettes

Accras de thon listao à la provençale

Accras de thonPréparation : 10 min / Cuisson : quelques minutes

Votre marché pour une vingtaine d’accras de thon : 2 boîtes de thon listao au naturel (préférez la marque Phare d’Eckmühl) soit environ 225g de thon, poids
net égoutté ; les feuilles d’un demi-bouquet de persil plat ; un demi bouquet de ciboulette ; 1 oeuf ; 3 cuillères à soupe de farine + un peu pour rouler les accras ; 2 cuil. à soupe d’olives noires dénoyautées ; le jus d’un demi citron ; de l’huile d’olive pour la cuisson.

On y va : hacher le persil et la ciboulette dans le bol d’un robot mixeur, puis ajouter le thon, la farine, l’oeuf, les olives et le jus de citron. Mixer par brèves impulsions jusqu’à obtention d’une préparation homogène (attention à ne pas faire de « purée », il doit rester des petits morceaux.) Verser un peu de farine dans une assiette. Avec les mains mouillées (pour éviter que la préparation ne colle) prélever environ 20g de mixture et la rouler en boule de la taille d’une prune reine-claude. La fariner en la faisant rouler dans l’assiette, puis renouveler l’opération jusqu’à épuisement de la pâte. Faire chauffer un fond d’huile dans une poêle, puis y faire cuire les accras en les retournant en cours de cuisson pour que toutes les faces soient bien dorées. Éponger éventuellement sur un papier absorbant et servir tout chaud, tant que les accras de thon sont bien croustillants autour et moelleux dedans.

La petite histoire : en 1999, la conserverie Chancerelle crée Phare d’Eckmühl, première marque française de conserves de poisson dédiée aux magasins bio. Née de la volonté de proposer des produits de la mer respectueux de l’écosystème marin et certifiés en agriculture biologique, la conserverie s’inscrit dans une tradition familiale née en 1853. Son ancrage territorial, sa maîtrise de savoir-faire ancestraux et son respect de l’environnement marin font de Phare d’Eckmühl une marque unique sur le marché bio.

Photo © Marie Chioca

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Numa Muller chez Madame Jeanne Longtemps annoncée et attendue, l'arrivée de Numa Muller chez Madame Jeanne, le restaurant de la Maison Buon, rue Grignan (6e arr) est officielle. Le chef a pris possession de la cuisine et propose pêle-mêle une tête de thon de ligne, un loup-concombre compressé et abricot fermenté-lait ribot et chips de riz-seiche, un thon et abricot au sel-herbes et fleurs du littoral et huile de feuilles de figuier eau de concombre. A suivre, 86, rue Grignan, Marseille 1er ; infos au 04 86 26 54 16.