Mes recettes

Accras de thon listao à la provençale

Accras de thonPréparation : 10 min / Cuisson : quelques minutes

Votre marché pour une vingtaine d’accras de thon : 2 boîtes de thon listao au naturel (préférez la marque Phare d’Eckmühl) soit environ 225g de thon, poids
net égoutté ; les feuilles d’un demi-bouquet de persil plat ; un demi bouquet de ciboulette ; 1 oeuf ; 3 cuillères à soupe de farine + un peu pour rouler les accras ; 2 cuil. à soupe d’olives noires dénoyautées ; le jus d’un demi citron ; de l’huile d’olive pour la cuisson.

On y va : hacher le persil et la ciboulette dans le bol d’un robot mixeur, puis ajouter le thon, la farine, l’oeuf, les olives et le jus de citron. Mixer par brèves impulsions jusqu’à obtention d’une préparation homogène (attention à ne pas faire de « purée », il doit rester des petits morceaux.) Verser un peu de farine dans une assiette. Avec les mains mouillées (pour éviter que la préparation ne colle) prélever environ 20g de mixture et la rouler en boule de la taille d’une prune reine-claude. La fariner en la faisant rouler dans l’assiette, puis renouveler l’opération jusqu’à épuisement de la pâte. Faire chauffer un fond d’huile dans une poêle, puis y faire cuire les accras en les retournant en cours de cuisson pour que toutes les faces soient bien dorées. Éponger éventuellement sur un papier absorbant et servir tout chaud, tant que les accras de thon sont bien croustillants autour et moelleux dedans.

La petite histoire : en 1999, la conserverie Chancerelle crée Phare d’Eckmühl, première marque française de conserves de poisson dédiée aux magasins bio. Née de la volonté de proposer des produits de la mer respectueux de l’écosystème marin et certifiés en agriculture biologique, la conserverie s’inscrit dans une tradition familiale née en 1853. Son ancrage territorial, sa maîtrise de savoir-faire ancestraux et son respect de l’environnement marin font de Phare d’Eckmühl une marque unique sur le marché bio.

Photo © Marie Chioca

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

La Tournée Sauve ton resto se poursuit dans le 13.- Un bus et une tournée pour soutenir les restaurateurs en difficulté et marquer sa solidarité avec une filière passablement malmenée par la pandémie Covid-19 : l’opération Sauve ton resto ! se poursuit dans les Bouches-du-Rhône. Commandez vos repas à l’avance et venez les récupérer auprès des chefs dans chacune des villes étape : Marseille les 19 et 21 janvier, Allauch le 20 janvier, Aix-en-Provence le 22 janvier, Arles le 23 janvier… Plus d’infos et les détails à lire sur mpgastronomie.fr

Terre Blanche annonce la nomination de Christophe Schmitt au poste de chef des cuisines.- Le Resort de Terre Blanche Hotel Spa Golf Resort 5 étoiles, a nommé Christophe Schmitt au poste de chef pour prendre les rênes des différents restaurants, dont Le Faventia, étoilé au guide Michelin (le guide rigolo qui décerne des étoiles aux restaurants fermés). Christophe Schmitt succèdera ainsi au Chef étoilé et meilleur ouvrier de France, Philippe Jourdin, qui prend sa retraite et dont il était le second, pour perpétuer une cuisine aux saveurs du Sud. Dans la continuité de cette philosophie qui allie tradition et touches innovantes, Christophe Schmitt proposera une cuisiné axée sur les meilleurs produits locaux rendant hommage au terroir. “C’est un honneur pour moi et un très grand défi de succéder à Philippe Jourdin. A Terre Blanche, ce Mof a marqué l’histoire de la gastronomie, et il m’a aussi beaucoup appris. C’est avec beaucoup d’émotion que je lui succède aujourd’hui, plus que jamais conscient des responsabilités qu’il me lègue” a déclaré Christophe Schmitt.