En direct du marché

La Bergerie d’Alexis Boudoul, le meilleur des adresses fermières

Une bergerie en bord de mer. Ouverte l’été dernier, cette micro adresse a fait le pari de la glace bio et des parfums atypiques. A Marseille comme dans de nombreuses autres villes de l’Hexagone, les glaces de la marque Terre Adélice ont attiré l’attention des amateurs de naturel et de parfums atypiques : “J’ai découvert les glaces de Terre Adélice grâce à mon meilleur ami qui vit en Ardèche depuis 10 ans, dans le village de la fabrique, à Saint-Sauveur de Montagut, raconte Alexis Boudoul. Bien sûr, je propose de la vanille, du chocolat, de l’orange sanguine mais les clients se sont pris de passion pour le sésame noir, le yaourt-poivre de timut, la fève tonka ou le fromage blanc de chèvre” souligne le jeune entrepreneur qui est incollable sur l’intensité des parfums et la qualité produit de Terre Adélice.

Alexis BoudoulLe “succès glacier” de l’été 2018 a été tel qu’Alexis Boudoul a poussé le bouchon un peu plus loin en proposant, dès le mois de mars dernier, une sélection de produits d’épicerie qui reflètent ses goûts et son parcours de vie. De fait, les fromages, charcuteries, vins et autres sucreries ont été sélectionnés au gré des déplacements du Marseillais, natif de Bonneveine, en Ardèche et dans les environs du village de Revest-des-Brousses, sur les contreforts de la montagne de Lure. Les banons AOP sont ceux de la ferme l’Alpine des Garrigues (médaille d’or au concours agricole 2018) tout comme les miels IGP de M. Lopes à Banon : “Je travaille avec de tout petits producteurs et il m’a fallu pas mal de temps pour les convaincre de m’approvisionner, assure Alexis Boudoul. Maintenant que la confiance est établie, les rapports sont très chaleureux”. Sur les étals, tous les ingrédients du parfait apéritif estival sont réunis : les saucissons de la ferme du Boyon à Pransles voisinent avec les picodons de la Ferme de l’Orcelas à Saint-Clément d’Ardèche, les vins de l’AOP sainte-victoire (château Coussin et les Vignerons de la Sainte-Victoire à Puyloubier) assurant la partition locale. Côté sucré, les confitures de châtaignes bio le disputent aux tablettes drômoises de chocolat noir A. Morin…

Et pour qui n’aime pas les glaces au roquefort , au poivre rouge ou au yuzu, Alexis Boudoul propose une Charitea (red, mate, black ou green) ou une Lemon Aid pour boire éthique. Car c’est bien de cela qu’il s’agit : consommer bon et juste. Une bonne résolution pour l’été non ?

La Bergerie et Le Glacier de la Corniche, 313, corniche président John Fitzgerald Kennedy, Marseille 7e arr. Infos au 06 51 34 82 22.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu, vite su

chicoulon Chicoulon descend dans la rue Edouard Mireur et toute l’équipe du Chicoulon font sauter les bouchons le 21 novembre prochain. La rue Grignan sera fermée à la circulation auto de l’angle de la rue Breteuil jusqu’à la place Lulli. De 19 heures à 23 heures, dans un décor de bottes de pailles, guirlande guinguette et petites tables renouant avec l’ambiance place de village, un DJ fera monter le son… Trois beaujolais rouges d’appellation (un fleurie, un chiroubles et un morgon) un un beaujolais blanc contribueront à l’ambiance. “Ce sera la fête du beaujolais, on va faire bouger le centre-ville”, assure Edouard qui, pour la soirée, a demandé à tomy de préparer des planches et cornets de charcuteries et fromages. Comptez 20€ la bouteille, 5 et 10 € les fromages et charcuteries. Pour toute info, cliquer ici.

Pierre Onde Pierre Onde au restaurant du Novotel Avignon centre Depuis le mois de juillet dernier, date de son arrivée, le jeune cuisinier de 37 ans conduit une brigade de 8 personnes avec l’ambition de hisser la table du Patio au meilleur niveau et l’espoir d’entrer dans les guides gastronomiques. Pour y parvenir, Pierre Onde a revu son panel de fournisseurs pour être au plus près des produits locaux et de saison (poissons de Méditerranée, agneaux des Alpilles, porcs du Ventoux et fruits et légumes du Vaucluse). Très influencé par les cuisines provençale et corse, Pierre Onde a repensé la carte en mode cuisine méditerranéenne et bistronomique. La carte des vins, elle aussi, est désormais très marquée par les grandes appellations de la vallée du Rhône. Fleurs de courgette farcies, thon snacké, gibier en automne… le chef, issu de l’école hôtelière d’Avignon a fait ses armes auprès des frères Jacques et Laurent Pourcel avant de rejoindre le Cloître Saint-Louis. L’année qui commence sera décisive. Restaurant le Patio, Novotel Avignon centre, 20, bd Saint Roch ; infos au 04 32 74 70 22.