En direct du marché

Alpha Omega, 2000 ans de gastronomie grecque à Marseille

Alpha Omega

Pour l’administration, ce sont des importateurs et des distributeurs mais pour les Grecs de Provence, Alpha Omega sont les ambassadeurs des goûts et de la gastronomie hellénique. Entre deux échangeurs autoroutiers, caché par une passerelle, ce hangar à la façade peinte en blanc-bleu est un haut-lieu de la gastronomie méditerranéenne, réunissant sur plusieurs centaines de mètres carrés les bières Virgina, des huiles d’olives de Crète, les olives kalamon noires de kalamata, du rako melo (raki au miel) sans oublier les incontournables pastourma, ouzo, retzina, produits laitiers et autres halva.

“Nous, on est grecs et on ne fait que du grec, souligne Martha, que les Français appellent aussi Sandrine. Les bienfaits de la cuisine grecque et son fameux régime crétois sont connus depuis des siècles, nous n’appartenons à aucune mode ni tendance. Nous dégustons notre mode de vie, il n’y a rien de marketing chez nous”, sourit la jeune femme.
Alpha Oméga a été fondé par Stélios, le père de Takis et Martha en 1989. Auparavant restaurateur, celui que les Marseillais surnommaient Zorba, a tourné la page de ses deux restaurants, le Pirée et les Enfants du Pirée, pour importer à Marseille le meilleur de la production agro-alimentaire du Péloponnèse et des îles. “Lorsque papa nous a quittés, c’est Takis qui a pris sa suite mais c’était très lourd à gérer, alors je l’ai rejoint en 2015, raconte Martha… Le travail entre un frère et une sœur, c’est de la confiance, de la franchise et il y a de l’affect dans notre entreprise, c’est ce qui confère une âme” estime-t-elle.

“Quand j’étais petite, je disais que mon rêve serait de travailler entre la Grèce et la France”

Martha, au dépôt de Alpha et Omega à Marseille

Des restaurateurs, bien sûr, des épiceries fines, quelques supermarchés mais aussi des food-trucks et autres traiteurs constituent le plus gros de la clientèle. Les particuliers aussi viennent acheter les produits typiques, ingrédients et plats tout faits, pour retrouver le goût de là-bas. “Nous ne travaillons pas que pour des Grecs, loin de là, précise Martha. On a des commandes du Cap d’Ail, de Paris, de Saint-Etienne, Nancy, Toulouse”… énumère la jeune quadragénaire revenant sur l’engouement réel que suscite la gastronomie grecque : – Jusqu’à un passé récent, les restaurants grecs avaient quasiment disparu mais je constate que depuis 2 ou 3 ans, de nouvelles tables s’installent à Marseille et ses environs”.

Au fil des saisons, Alpha Oméga s’ancre de plus en plus dans le paysage tout en cultivant son esprit familial. Les rôles ont été distribués : Takis, qui se mariera l’an prochain en Crète, gère les achats, déniche les produits et gère les expéditions en France. A Marseille, Martha administre le dépôt, assistée de Guillaume. “Cet été, pendant les vacances, ma fille est venue nous aider”, sourit Martha qui se prend à rêver d’une succession. Dans son bureau, quelques beaux yeux bleus en verre (matiasma) repoussent le mauvais œil et sont mis en vente sur le site tout comme les pochettes aux finitions parfaites réalisés par la cousine sous la marque Ribbon/Ribbon. Au-delà d’une gastronomie, Takis et Martha nous racontent leur culture… A savourer sans modération.

Alpha Omega, 50, bd Ferdinand-de Lesseps, Marseille 3e arr. Infos au 04 91 58 57 92. Accueil sur place du mardi au vendredi.

2 commentaires

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vienne, capitale impériale

Semaine autrichienne au café de la Banque A l’occasion de la Fête nationale autrichienne le 26 octobre prochain, le Café de la Banque - le plus viennois des cafés marseillais - organise en partenariat avec le Consulat honoraire et sous le parrainage de Son Excellence Michael Linhart ambassadeur d’Autriche en France, une semaine culinaire dédiée aux plats traditionnels autrichiens. Du lundi 25 au vendredi 29 octobre, le Café de la Banque proposera, chaque jour, un plat et un dessert autrichiens différents accompagnés de pains autrichiens (grâce à la boulangerie Backwelt Pilz), de bières ou de vins autrichiens (avec Vini Cultura Austriae). Pour préparer au mieux cette semaine exceptionnelle, le chef cuisinier de l’ambassade d’Autriche à Paris, Patrick Viaene, sera l’invité exceptionnel de la famille Lafargue, afin de transmettre ses recettes et son savoir-faire à la brigade du Café de la Banque.
► Menus, lundi 25 octobre : goulache de bœuf et boulettes en serviette, Tarte « Sacher » ; mardi 26 octobre, fête nationale autrichienne : rôti de porc et boulettes de pommes de terre, gâteau viennois au chocolat ; mercredi 27 octobre : escalope viennoise et pommes de terre persillées, strudel aux pommes ; Jeudi 28 octobre : pointe de culotte de bœuf sauce raifort, crêpe épaisse à la confiture de prunes
Vendredi 29 octobre : goulache de veau et tarte Sacher.
Le Café de la Banque, 24 bd Paul-Peytral, 6e arr., infos au 04 91 33 35 07
Consul honoraire d’Autriche, 58, rue Grignan (Marseille, 1er arr.), infos au 06 42 14 85 58

Abonnez-vous à notre newsletter

Le Bar des Amis à la Vieille Chapelle à Marseille accueille en cuisine le chef argentin Santiago Fuego ; allez-y au déjeuner, vous ne le regretterez pas ! Ces mois d'automne sont bien remplis pour le BDA qui a la joie de renouer avec ses apéros musicaux, ses brunches gourmands et rendez-vous divers. Le 30 octobre, le BDA nous emmène sur la Côte Atlantique avec DJ Marmouille (fameux dj résident de la Coorniche), Captain Daney et Doc Zen pour une sélection food garantie Sud-Ouest. Réservations au 04 91 96 17 62 ou 06 51 97 28 28

Juris Food Lundi 8 novembre, l'association recevra un représentant de l'UMIH des Bouches-du-Rhône qui interviendra sur les questions liées au recrutement dans les métiers de la restauration et de l'hôtellerie. Participation au déjeuner : 29 €. Inscription par mail obligatoire à smlorganisation@gmail.com Le déjeuner aura lieu au New Hôtel of Marseille (bd Charles-Livon, 7e arr, parking du Pharo). Infos auprès de Stéphanie Lieutaud au 06 18 03 60 95