Marseille

► Rencontres des Cuisines africaines En 2020, à l’occasion de la Saison Africa2020, la Mission française du patrimoine et des cultures alimentaires (MFPCA), les Grandes Tables-I.C.I et Chefs In Africa se sont réunis pour organiser des rendez-vous culinaires et artistiques à Calais, Tours, Dijon, Clermont-Ferrand et Marseille. Les événements des Cuisines africaines ont permis de questionner et explorer les identités culinaires de tout un continent. Au cours des quatre dernières années, de nombreux projets ont été entrepris pour poursuivre cette démarche : la publication d’un numéro de la revue Papilles, intitulé Stirring the Pot, Les Cuisines Africaines, l’organisation de tables rondes, des participations à des festivals (Village International de la Gastronomie, Omnivore, …) et des actions développées dans plusieurs territoires d’Afrique. En 2024, les Rencontres des Cuisines africaines rassembleront, pour une première édition, plus de 70 acteurs et actrices culinaires d’Afrique et de ses diasporas afin d’explorer les identités des cuisines africaines, célébrer leur richesse et développer des synergies communes. Au programme : des tables rondes explorant les grands enjeux des cuisines africaines, des ateliers pour découvrir et échanger, des entretiens avec des personnalités et des démonstrations culinaires autour de produits phares.
• Les Rencontres des Cuisines Africaines, les 1 et 2 mars 2024 à la Friche de la Belle de Mai à Marseille.

Suis-nous sur les réseaux

Solidarité

► Dîners Sans Fourchette Le concept des dîners Sans Fourchette a été développé au profit des personnes victimes de troubles de la mémoire, des victimes d’Alzheimer, de sclérose en plaques ou de Parkinson. Dans l’évolution de leur pathologie, beaucoup de malades ne parviennent plus à se servir de leurs couverts et en viennent au geste premier, celui qui consiste à pincer l’aliment entre le pouce et l’index pour le porter à la bouche. Les malades ont aussi le droit de se régaler, d’aller au restaurant, de sortir, de rencontrer l’autre et de partager leur joie ; avec ces dîners, c’est le restaurant qui doit s’adapter à eux. Participer aux Dîners Sans Fourchette c’est contribuer à faire vivre l’association Mémoire et Santé qui les organise… pour sortir de l’isolement.
• À Paris le mercredi 28 février école de Paris des métiers de la table et le 6 mars ; à Toulon au lycée Anne-Sophie Pic le mercredi 13 mars : à Marseille le mardi 19 mars au lycée hôtelier J.-P.-Passédat ; à Sisteron le jeudi 21 mars à l’école hôtelière et le mercredi 3 avril à Marseille au restaurant Le République.

Data from MeteoArt.com
Art de vivre

Anguillades de Saint-Chamas : la 6e édition aura lieu le 10 octobre

Anguillades

Comme il le faisait déjà quand il était gosse, Maurice viendra fêter l’anguille à Saint-Chamas, le dimanche 10 octobre prochain. Mais à la différence de ce qu’il connaissait voilà 68 ans, cette année, le grand-père sera accompagné de Timotée, 8 ans, à qui il expliquera que l’anguille est devenue le poisson emblématique du village. La pêche de l’anguille, devenue produit phare de la production locale, est apparue principalement à la fin des années 1960 et a connu un déclin au point qu’une dizaine d’artisans pêcheurs seulement font désormais vivre le petit port du Pertuis, contre une trentaine, aux heures les plus glorieuses de la fin du XXe siècle. De septembre à octobre, après les grosses chaleurs estivales, commence le temps réglementaire de la pêche, c’est aussi la période qu’a choisie le maire de Saint-Chamas, Didier Khelfa, pour installer cette fête dans le paysage : – Nos Anguillades seront un jour aussi réputées que les oursinades de Carry » se plaît-il à prédire.

Cette sixième édition a été placée sous le parrainage du chef marseillais Julien Diaz (restaurant Saisons, Marseille) qui sera accompagné de ses amis Sylvain Robert (L’Aromat) et Gilles Carmignani (la Table de l’Olivier, photo ci-dessous) ; tous trois seront accueillis par le régional de l’étape, Gérald Guilly, chef-propriétaire du restaurant le Rabelais. C’est à eux qu’incombera la lourde tâche d’élaborer, en public, des recettes originales et étonnantes à base d’anguille. A l’heure du déjeuner, les bars, restaurants et traiteurs de la commune serviront des menus à base d’anguille et de produits issus de la mer. Un grand moment pour Timotée qui participera à son premier banquet de village.

Cette année encore, la rue des artisans et des producteurs locaux sera intégralement dédiée aux produits alimentaires et à quelques artisans locaux, parmi lesquels la Kaz à Rhum, l’Etang de Bière, le domaine de Suriane, les Délices de Mamie Monnier, le caviar Black Jewel et les amis glaciers d’I Pinguini. Tout au long de la journée, des dégustations seront offertes afin d’inciter le public à découvrir ce poisson certes visqueux mais très riche en microplanctons, en oméga 3 et peu calorique (230 kcal pour 100g). En matelote, à la provençale, en friture, ce sera plus que jamais le moment de goûter et d’aimer. Une aire de jeux et des ateliers récréatifs pour les gosses, des activités nautiques (kayak, paddle), des redécouvertes du village en side-car participeront à ces anguillades définitivement entrées dans le patrimoine.

Anguillades de Saint-Chamas, le 10 octobre au port de pêche du Pertuis, de 10h à 18h ; restaurant éphémère dès 12h15.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.