Art de vivre

Avignon, le pique-nique des chefs sera servi sur berges

pique-nique des chefs

Après une interruption d’un an en 2020, pandémie Covid oblige, les Avignonnais renouent avec leur fameux pique-nique des chefs de rentrée, organisé sur les berges du Rhône, face au Pont d’Avignon et palais des papes. Lancé pour la première fois en 2017, cet événement gastronomique avait rassemblé plus de 3 000 personnes en 2019 et les équipes organisatrices se font fort d’en réunir plus encore cette année.
Volontairement pensé pour réunir le plus vaste public, ce pique-nique ambitionne d’offrir au plus grand nombre la possibilité d’approcher au plus près le monde de la cuisine et permet aux cuisiniers de sortir de leurs cuisines à la rencontre de leurs clients. Les chefs et partenaires de ce rendez-vous sont mobilisés autour de valeurs communes : la promotion de produits locaux avec un approvisionnement local et de saison, la valorisation du fait-maison, le partage avec des jeunes apprentis de l’école hôtelière d’Avignon. Ainsi qu’une brigade d’Avignonnais bénévoles.

Ce pique-nique des chefs met également en exergue ce qui se fait de mieux dans la région en matière de producteurs engagés : les glaces de Syba végétal, les jus frais de Kookabarra, les vins des Côtes du Rhône, les pains d’Augusta Pains et Merveilles, les compotes bio et locale d’A Côté, les cafés et thés de la Maison du Bon Café, les produits laitiers de Cowing out, la première laiterie urbaine d’Avignon.


Au-delà d’un délicieux repas concocté par 17 des meilleurs artisans de la cité papale, ce pique-nique est avant tout une journée dédiée au plaisir du vivre ensemble, dans un cadre magnifique, avec le concert gratuit du groupe Manu & Co et des animations pour les gosses (avec Bricks For Kids). “Ce repas champêtre doit aussi répondre aux obligations environnementales, souffle l’un des instigateurs du rendez-vous. Chaque année, nous limitons toujours plus la production de déchets en utilisant des bocaux en verre pour conditionner le menu. Ces bocaux seront conservés en fin de journée ou rejoindront le cycle de recyclage”. Les paniers distribués contiendront chacun une éco-cup Kookabarra ainsi que des couverts en bois.

Les recettes imaginées pour ce pique-nique des chefs feront la part belle à l’agriculture et à l’élevage locaux à l’image de l’agneau Crau-Alpilles. Et, nouveauté de l’édition 2021, un plat chaud sera servi aux convives, préparé en direct depuis une cuisine ouverte… Et pas besoin de faire la queue, les hot-dogs seront servis par les cuisiniers eux-mêmes !

Rencard le 3 octobre de 11 h à 17 h au chemin de Halage à Avignon. Réservations sur le site www.lepiqueniquedeschefs.fr Hot dogs, 9,50 € (quantité limitée) et prix du panier : 26 €. Marché gourmand en marge du pique-nique. Passe sanitaire valide obligatoire.

… et le 20 octobre, la Gourmandise festival en dîner de gala pique-nique des chefs

Après une première en 2019, le dîner Transmission est à nouveau organisé, cette année, à Avignon, le 20 octobre prochain dans la salle du Grand Tinel du palais des papes. Cette soirée aux couleurs de la Bolivie ambitionne de récolter des fonds qui seront reversés à l’association la Gourmandise festival. La Gourmandise a pour but de faire connaître la gastronomie française, mais aussi et surtout d’améliorer les techniques et connaissances des chefs d’aujourd’hui tout en formant les jeunes chefs de demain. A terme et via les arts de la table, la Gourmandise festival permettra aux jeunes des écoles hôtelières Boliviennes de venir en France découvrir l’excellence de la gastronomie mondiale afin de la diffuser en Bolivie mais également dans toute l’Amérique latine.

Quelques chef parmi les plus réputés de la ville tel que Guilhem Sevin, Florent pietravalle Pascal Auger ou encore Marc Fontanne animeront les pianos tout comme Édouard Loubet et d’Anthony Bisquerra (chef 2 étoiles de l’Alpaga à Megève) qui viendront dans le Vaucluse tout exprès. Le  parisien et parrain du dîner, Yann Brice meilleur ouvrier de France 2011 pâtissier, sera accompagné d’une dizaine d’autres meilleurs ouvriers de France (boulanger, glacier, sommelier, fromager). Une soirée gastronomique et ambitieuse en vue. Entre danse contemporaine et musique traditionnelle, une vente mettra aux enchères une oeuvre de Rosmery Mamani Ventura ainsi que plusieurs repas dans de belles tables régionales à l’instar de ce déjeuner pour deux chez Alexandre Mazzia à Marseille.
Rendez-vous mercredi 20 octobre à 19h au palais des Papes ; infos et réservations au 06 37 65 88 60.

Photos Clément Puig et DR

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Mas de Cadenet ouvre ses portes Pour célébrer la fin des vendanges, la famille Négrel vous ouvre les portes du Mas de Cadenet pour un repas champêtre et des ateliers autour du vin le 16 octobre prochain. Accueil à partir de 11h avec des ateliers des cépages (dégustation des mono-cépages tout juste sortis de fermentation) et des ateliers assemblage (jeux d'assemblages à la découverte des équilibres et personnalités des vins). Apéritif et repas champêtre à 12h30 : Cédric Aubert, du restaurant La Place à Puyloubier sera à la manoeuvre avec sa cuisine éco-responsable. Au menu du jour, un spectaculaire agneau rôti sur place, à la broche et au feu de bois et bien entendu du Mas de Cadenet pour l'accord parfait ! Le vignoble est ouvert à ceux qui le souhaitent pour une balade digestive. Mas de Cadenet, D57, 13530 Trets ; infos et inscriptions au 04 42 29 21 59.

Giuseppe Ammendola invité du Môle Passédat Le chef espagnol du restaurant Índigo cocina vegetal à Bilbao répond à l'invitation de Gérald Passédat et vient cuisiner toute la semaine du 11 octobre. Il proposera un menu végétal au tarif de 55 € par personne. Menu composé d'une mise en bouche (Truffe pas truffe, croquette de shiitake, caroube, émulsion à la truffe, salicorne), d'une entrée (betterave et célerie rave au vin rouge et jus d'orange, guacamole et pain grillé au sarrasin), d'un plat (risotto aux légumes du marché et aux algues, crème au beurre d’amande et fenouil, herbes aromatiques) et d'un dessert (caprese cacao et et aux amandes, ganache chocolat, framboise). Photo Richard Haughton. Infos et réservations ici.

A Aix-en-Provence, Jacquèmes tire le rideau. L'enseigne aura tenu 108 ans. Jacquèmes était la plus ancienne épicerie fine-caviste de la cité, implantée en centre-ville. Une boutique plongée dans le formol, un accueil épouvantable et une sélection qui ne répondait plus aux nouvelles tendances de la gastronomie expliquent le déclin de cette maison qui s'apprête à brader ses stocks dans les prochains jours. Si le coeur vous en dit... 9, rue Méjanes à Aix ; infos au 04 42 23 48 64.

Abonnez-vous à notre newsletter