En direct du marché

L’Archi Gourmand, un mini salon de thé au 3e étage du Corbusier

Archi Gourmand

Passion, reconversion et émotion. Ainsi pourrait-on résumer l’arrivée en mars 2020, de Rachel Zimet dans cette pâtisserie pas plus grande qu’un mouchoir de poche, mais certainement la plus en hauteur de Marseille et de la région. Au 3e étage de la Cité radieuse, dessinée par Charles-Édouard Jeanneret-Gris, Rachel a pris la succession de Monsieur Muller qui, 50 années durant, a animé, ici même, une pâtisserie. « J’ai ouvert l’Archi Gourmand deux semaines avant le confinement du printemps 2020, se souvient-elle. Mais après moult péripéties, j’ai atteint un rythme de croisière ». Après plusieurs dizaines d’années dans le social où elle dirigeait un centre social pour Léo Lagrange, Rachel a décidé de tout plaquer pour se livrer à sa passion pour la pâtisserie. CAP et formation en poche, elle a longtemps lorgné sur ce petit commerce de 35 m2 qui semblait l’attendre : – Il y a eu deux ans de discussion avec le propriétaire et je finissais par perdre espoir d’y travailler un jour », reconnaît-elle.
Après quelques travaux menés avec son conjoint, entrepreneur et associé, Rachel travaille désormais avec une vue sur la rade, l’archipel du Frioul et la ville. Elle propose une petite restauration au déjeuner et annonce l’arrivée d’un plat du jour. Une brandade de morue-pommes de terre gratinée et salade sera mise à l’ardoise jeudi. Côté sucreries, l’ancienne stagiaire de Clément Higgins (Bricoleurs de Douceurs) et de Pierre Lamour (la Table Cinq) promet des pâtisseries saisonnières à l’instar des tartes ganache-choco noisette, bourdaloue, crème de noix-pomme miel et la fameuse crème noix de coco ananas frais et zestes de citron vert.
Pour le café ou le thé, les navettes, canistrelli, meringues et autres zézettes de Sète sont préparés avec des farines et du beurre bio et du sucre non raffiné. « Le lieu est visité par plus de 75000 personnes en année normale, alors j’essaie de proposer une carte salée et sucrée en adéquation avec les besoins des habitants de la Cité radieuse et les demandes des touristes », confie Rachel Zimel.

Hommage à Perriand
La « pâtissière du 3e » confesse n’avoir pas été fan du Corbusier mais être « en train de le devenir car au plus je vis ici au plus je m’imprègne de son travail et de ses vues. Dans ce commerce, je me sens fidèle à l’esprit des lieux d’origine : avec mon mari, on a retiré le linoleum pour restaurer le parquet à chevrons en bois d’origine, on a aussi réhabilité les poutres de béton ». En guise d’hommage à Charlotte Perriand, génie de l’architecture trop souvent dans l’ombre du grand Corbu, plusieurs biscuits ont été rebaptisés à la façon des meubles « alphabétisés » de cette dernière : Navettes N1, Zézettes Z1 etc. A l’heure où le soleil se couche et embrasse la mer, Rachel tire le rideau et sait que, demain, elle reviendra travailler avec le même bonheur.

L’Archi Gourmand, 280, bd Michelet, Cité radieuse le Corbusier, 3e étage, 8e arr. Infos au 04 88 04 25 07.

1 Comment

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • l’archi gourmand, un petit lieu classe et discret, grand sur le plan cuisine! Tout y est excellent, de l’accueil à l’installation jusqu’aux sucrés salés délicieux.

Abonnez-vous à notre newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Sébastien Sanjou au château Mentone. Le chef varois rejoint pour l’été le domaine viticole de Mentone et y ouvre « la Table de Mentone ». Dès les beaux jours arrivés, la table est dressée en extérieur, face au vignoble et aux forêts qui le bordent. La ferme-auberge promet de conjuguer convivialité et partage avec des menus d’esprit provençal composés avec les légumes et herbes fraîches du potager, les fruits des vergers, olives de l’oliveraie du domaine et les œufs du poulailler.
Viandes et volailles, fromages et charcuteries sont, eux, issus de producteurs locaux. Les vins de la propriété, classés Côtes de Provence bio, accompagnent les menus. En mai et juin, ouverture du mercredi au dimanche au déjeuner et du mercredi au samedi au dîner.
Château Mentone, 401, chemin de Mentone,
83510 Saint-Antonin du Var ; infos au 04 94 04 42 00.