En direct du marché

La Chocolatière de Marseille, la tradition tient la « Barre »

Chocolatière de Marseille

Petit plaisir ou grosse tentation, addiction corsée ou lactée, la Chocolatière de Marseille nous promet un printemps chaud cacao. Alain et Zerrin Semerciyan dévoilent une nouvelle création, la Barre Marseille, reconnaissable entre mille, avec ses grosses lettres garnies d’un fourrage praliné-feuillantine, dans le droit fil de ce qui a fait la réputation de la maison. Pour accompagner la sortie de cette spécialité, nouvelle dans la forme mais un classique maison dans sa garniture, la petite boutique de la rue Vacon, et son laboratoire à l’étage, baignent dans une douce effervescence.

Souvenir de la planète Mars
« Mon épouse travaille dans le chocolat depuis 19 ans et moi je m’y suis mis voilà 8 ans », sourit Alain Semerciyan qui a longtemps travaillé dans le prêt-à-porter avant d’entamer une reconversion. Depuis 2014, la boutique accueille touristes et autochtones en quête de petits plaisirs voire de souvenirs à ranger dans la valise à côté du bloc de savon et de la cigale en terre cuite. Tablettes, amandes enrobées, confiseries, chocolat à la casse, clémentines confites trempées dans le chocolat, représentent un bref aperçu de cette gamme pensée essentiellement en noir à 72% et au lait à 39%.

Le chocolat est issu de la chocolaterie Barry-Callebaut « qui réalise aussi pour nous ce praliné ‘à l’ancienne’ selon notre recette avec ce petit grain spécifique  en bouche auquel nous tenons tant », poursuit l’artisan. Les touristes, majoritaires en été, se mêlent également aux Marseillais lors des fêtes de Noël et de Pâques, grands temps forts de l’année. Aux 13 références de barres marseillaises (feuilleté praliné, à la cerise amarena, à l’orange ou à la pistache d’Iran), s’ajoute cette maintenant cette fameuse Barre Marseille.
Elles vont être encombrées de souvenirs les valises cet été…

Chocolatière de Marseille, 35, rue Vacon, Marseille 1er arr. Infos au 04 91 11 96 24. Barre Marseille, 13,50 € ; barres marseillaises, 7,50 et 12,90 €.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Arles

► Céline la camarguaise. Elle s’est fait connaître en chantant les charmes du nomadisme en cuisine mais, finalement, Céline Pham a posé ses valises à Arles, l’été dernier. Suivant à la lettre les conseils de l’ami Armand Arnal qui lui a conseillé l’adresse, face à l’hôtel Voltaire, la cuisinière a jeté son dévolu sur une ancienne chapelle de 1224, ouvrant sa cuisine sur la salle. Fini le pop-uping et les restos éphémères : bistrot à la mi-journée, Inari se fait bistronomique en soirée. En référence à la déesse japonaise du riz et de la fertilité, Inari sert une cuisine inspirée des origines vietnamiennes de Céline. Thon rouge de ligne, aji verde, riz de Camargue soufflé, cébettes, shiso rouge, matcha et huile de sésame expliquent son succès.
Inari, 16, place Voltaire, 13200 Arles ; 09 82 27 28 33. Déjeuner 21, 35 et 41 € ; soirée, 51 €.

Var

Automne des Gourmands.- Le samedi 8 octobre, la 7e édition du festival sera parrainée par Pascal Barandoni, vainqueur d’Objectif Top Chef et chef au Mas du Lingousto. Cette journée mettra à l’honneur la saisonnalité, le terroir local et la découverte du goût. Rendez-vous esplanade Charles De Gaulle où seront installés la cuisine des chefs, le Bar des Gourmands et le marché de producteurs et artisans. L’après-midi, la cuisine accueillera Magali Armando,chef à domicile, et Guillaume Lecomte, chef chez Olives & Beurre Salé à Sanary-sur-Mer. A ne pas manquer non plus, de 10h à 13h, des ateliers peinture avec des ingrédients de cuisine animé par « Avec les mains » (3-6 ans). De 10h à 17h, ateliers sur le recyclage alimentaire et la confection de pâtes de fruits. Toute la journée, commerçants, producteurs et artisans proposeront leurs produits du terroir à savourer sur place ou à emporter. Au déjeuner, les visiteurs savoureront leurs trouvailles à l’espace pique-nique ou dans les restaurants du village.
Samedi 8 octobre 2022 de 10h à 18h au Beausset dans le Var, accès gratuit, infos au 04 94 90 55 10.

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Une mozzarella 100% marseillaise.-  La Laiterie marseillaise reste fidèle à sa vocation pédagogique visant à voir et comprendre comment on fabrique des produits laitiers. Aussi, la boutique s’est-elle dotée d’un laboratoire visible depuis une grande baie vitrée. Nouveauté de la rentrée, la Laitterie lance des ateliers de fabrication de mozzarella et burrata pour adultes. À travers la fabrication de ces deux fromages, toutes les étapes de la transformation fromagère seront abordées et réalisées par les participants. Audelà de l’aspect ludique, c’est une vraie acquisition de savoirfaire qui est proposée : après ces 2 heures d’atelier, chacun repartira avec ses réalisations et un livret récapitulatif. Inscription sur le site web de la Laiterie Marseillaise ou se rendre en boutique !

www.lalaiteriemarseillaise.fr Tarif : 55 € par personne.