Magazine

Arnaud Payet, directeur de la Résidence du Vieux-Port : “Je suis un couteau suisse”

Arnaud PayetArnaud Payet est le directeur général de l’hôtel de la Résidence du Vieux-Port et de son restaurant le Relais 50. Né à Troye, dans l’Aube, il y a 45 ans, il est le fils d’une maman champenoise et d’un père réunionnais. Payet confesse non sans humour qu’il a été “élevé au rhum et au champagne. Je suis arrivé à Marseille il y a 3 ans, dans cette ville où je n’avais jamais mis les pieds” poursuit-il.  Arnaud Payet a travaillé à l’hôtel de Crillon et au Grand Véfour à Paris. Majordome pour une baronne dans son château du pays d’Aix, cet ancien élève sorti major de sa promo de l’école hôtelière de sa ville natale a aussi été le majordome d’Alain Juppé, alors Premier ministre, à l’hôtel de Matignon en 1995 et 1996, dans le cadre de son Service national : – Ce fut une très belle école, parmi mes plus beaux souvenirs” dit-il en souriant.

Arnaud Payet est venu à Marseille sans connaître ni la ville ni l’hôtel, seulement parce qu’il a eu un excellent contact avec son propriétaire, Marc Boré. “Cet hôtel est avant tout une maison familiale, indépendante de tout groupe offrant la plus belle vue de Marseille, assure-t-il avec enthousiasme. J’ai vécu mon installation ici comme un défi à relever : celui de réveiller la belle endormie”. Intarissable sur les anecdotes de cette vénérable maison édifiée en 1953, il raconte avec un plaisir évident à tous ses clients les grandes dates de cette saga familiale et hôtelière. “Je fais comme tout le monde, je regarde Trip Advisor chaque matin et je ne crois pas ceux qui disent ne jamais le faire, dit Arnaud Payet. Je prends la peine de répondre à chacun de nos clients, je me vois comme un maître de maison, je suis un couteau suisse qui change de casquette toutes les 5 minutes“.

Les 3 adresses d’Arnaud Payet
Il assure consommer local et joint les actes à la parole : on croise Arnaud Payet faisant son marché à Noailles, à la boucherie Fontange dans la rue éponyme… Voici quelques unes de ses adresses fétiche…
“Les Akolytes, c’est un restaurant que j’aime beaucoup car j’y passe toujours de bons moments de convivialité. Les produits sont frais, de saison et les tapas se présentent sous forme d’assiettes dînatoires, c’est un restaurant où on mange, on ne grignote pas. C’est une cuisine qui me parle, très créative”…
41, rue Papety, Marseille 7e arr. Infos au 04 91 59 17 10.

“Ma deuxième adresse est celle d’un parfumeur, un créateur marseillais à qui j’ai donné une feuille de route pour l’hôtel. Il a imaginé des gammes de parfums, capillas, savons, gels douche. Personnellement, je porte ses parfums, Marvic III et Quai 5”.
La Compagnie marseillaise, 14, rue Caisserie, Marseille 2e arr. Infos au 06 20 75 49 61.

“Clin d’oeil à l’une de mes connaissances, Julien Blanc est le mari d’une de mes amies. Il n’a pas de boutique et fabrique des cuggiulelle, ce sont des biscuits corses. J’en mange beaucoup, trop même mais ils sont si bons. On les trouve un peu partout à Marseille, ce sont des petits biscuits secs carrés qui accompagnent le café. A l’hôtel, on les propose en sachets de 50g dans le mini bar de chaque chambre”…
Cuggiulelle Saravelli. Infos au 06 27 25 29 49.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

La Tournée Sauve ton resto se poursuit dans le 13.- Un bus et une tournée pour soutenir les restaurateurs en difficulté et marquer sa solidarité avec une filière passablement malmenée par la pandémie Covid-19 : l’opération Sauve ton resto ! se poursuit dans les Bouches-du-Rhône. Commandez vos repas à l’avance et venez les récupérer auprès des chefs dans chacune des villes étape : Marseille les 19 et 21 janvier, Allauch le 20 janvier, Aix-en-Provence le 22 janvier, Arles le 23 janvier… Plus d’infos et les détails à lire sur mpgastronomie.fr

Terre Blanche annonce la nomination de Christophe Schmitt au poste de chef des cuisines.- Le Resort de Terre Blanche Hotel Spa Golf Resort 5 étoiles, a nommé Christophe Schmitt au poste de chef pour prendre les rênes des différents restaurants, dont Le Faventia, étoilé au guide Michelin (le guide rigolo qui décerne des étoiles aux restaurants fermés). Christophe Schmitt succèdera ainsi au Chef étoilé et meilleur ouvrier de France, Philippe Jourdin, qui prend sa retraite et dont il était le second, pour perpétuer une cuisine aux saveurs du Sud. Dans la continuité de cette philosophie qui allie tradition et touches innovantes, Christophe Schmitt proposera une cuisiné axée sur les meilleurs produits locaux rendant hommage au terroir. “C’est un honneur pour moi et un très grand défi de succéder à Philippe Jourdin. A Terre Blanche, ce Mof a marqué l’histoire de la gastronomie, et il m’a aussi beaucoup appris. C’est avec beaucoup d’émotion que je lui succède aujourd’hui, plus que jamais conscient des responsabilités qu’il me lègue” a déclaré Christophe Schmitt.