En direct du marché

L’Art de la Fromagerie fête les chèvres de printemps

chèvres fromagesLa boutique l’Art de la Fromagerie organise une soirée, le 17 mai prochain, à la gloire des fromages et des fromages de printemps en particulier. “L’inauguration de notre boutique en octobre dernier s’est tellement bien passée que nous avons eu envie de réitérer ce moment… Et c’est aussi l’occasion de rappeler nos valeurs”, explique Sylvain Basset. Sur la place attenante au magasin,  tables et buffets seront dressés “pour répondre à un besoin de convivialité” poursuit Sylvain Basset. Thème de la soirée : un accord entre les fromages les plus affinés du moment et les bières. Une bière de la brasserie La Minotte accompagnera chaque assiette de dégustation et, afin de confirmer la vocation laitière de l’adresse, de la chantilly et des cheesecakes seront servis, sans oublier les magnifiques glaces ardéchoises (au lait de chèvre et de vache) de Terre Adélice et quelques uns de leurs sorbets.

fromages brousses du rove
La brousse du Rove, emblème fromager des Bouches-du-Rhône

Défense de l’agriculture paysanne
“Le printemps est une saison importante avec le retour des fromages de chèvre car les bêtes reprennent leur lactation”, relève Sylvain Basset. Un phénomène qui concerne moins les vaches qui sont traites toute l’année. “Les brebis vivent à un rythme différent, elles reprennent leur lactation en décembre. Alors oui, c’est aussi la belle saison pour les brousses du Rove même si on peut en acheter depuis février dernier” poursuit le fromager. La Festivale du 17 mai permettra de découvrir quelques recettes imaginées par et pour l’Art de la Fromagerie à l’instar du saint-michel, un fromage élaboré au pied du mont Ventoux aux saveurs très caprines et de la brenette, un palet rond de chèvre lactique particulièrement fondant.
Toute l’équipe de l’Art de la Fromagerie s’est engagée “dans la défense de la haute qualité fromagère, dixit Basset. Nous militons pour une agriculture paysanne qui défend le travail de l’homme et l’environnement”. Très remonté contre l’agrobusiness, Sylvain Basset écume les villages de France à la recherche de producteurs qui partagent une autre vision : “C’est aussi pour eux la garantie de trouver de nouveaux débouchés…”
Ce mercredi 8 mai, Sylvain Basset est en voyage à la frontière franco-suisse, “je vais à la rencontre d’un artiste du vacherin, j’adore son travail”, lance cet homme passionné qui l’assure : “Il faut oser supprimer certains fromages car leurs méthodes de production ne sont bonnes ni pour la terre ni pour les hommes même si ces fromages sont entrés dans les habitudes de consommation. C’est comme ça”.
Le 16 mai, l’équipe de l’Art de la fromagerie sera à Bruxelles, puis à Montpellier en juin, “nous allons au gré des événements pour porter la bonne parole”, sourit Sylvain Basset. En attendant le coup d’envoi de la saison le 17 mai sur la place du Maréchal Fayolle !

LAFestivale, vendredi 17 mai, 1, place du maréchal Fayolle, Marseille 4e arr. ; infos au 09 50 27 99 76.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter