En direct du marché

L’Eclectique, la nouvelle adresse coopérative qui rassemble

L’Eclectique porte bien son nom. Inauguré le 21 mars dernier, ce tout nouveau local synthétise les idées et philosophies d’une équipe « composée de gens qui partagent les mêmes valeurs, explique Laure Araque, et qui ont en commun de connaître leur métier » poursuit la jeune femme, par ailleurs co-fondatrice, avec Gonzalo Araque, de la micro-brasserie la Part Faite. Ce « magasin » de quelque 60 mètres carrés est évolutif et vit au rythme de la journée : « On vient ici le matin pour y boire un café de spécialité, on déjeune à la mi-journée, on mange un gâteau l’après-midi, on prend l’apéro le soir… Enumère Laure Araque. Il faut envisager l’Eclectique comme une bibliothèque où on trouve de tout pour tous ».

Eclectique

Du végétalien au flexitarien, les habitués de l’Eclectique « gardent conscience de ce qu’ils mangent » complète Cyril Verde le barista fier de ses cafés de spécialités et de sa sélection des thés signée Lorène Millet. Entreprise à la fois familiale et de copains, l’Eclectique a été pensé dans un esprit collaboratif. Le voisinage d’abord, le quartier ensuite, commencent à y prendre quelques habitudes rythmées par les concerts improvisés qui, de temps à autres, le soir, animent les apéritifs. « Ce local est une vitrine pour les bières la Part Faite mais on a voulu aller au-delà en privilégiant les circuits courts », raconte Laure Araque. Les pains arrivent du voisin le Bar à Pains, les tartinades de la Compagnie des Bocaux, les tapenades du Moulin du Roy et les saucissons des deux compères Charly Assirlikian et Marcel Rey…

« C’est un lieu qui nous ressemble et nous rassemble »

« On veut que le plus grand nombre ait accès à notre offre », souffle Cyril Verde. « Mais on veut aussi rémunérer nos producteurs au juste prix, enchaîne Laure. On propose des produits plaisirs pour tous donc on essaie d’éviter les intermédiaires ». Un jus de fruits frais pressés accompagne les pâtisseries végétales d’Anna Lebrun qui milite et cuisine vegan : « Je limite au maximum les ajouts de sucre et ne travaille qu’avec des sucres non raffinés et des laits végétaux faits sur place », dit-elle. Un brownie chocolat sans gluten et un bounty délicieux et croustillant conduisent à l’heure de l’apéro. Les vins de Microcosmos et du domaine de Camaïssette concurrencent les 50 références de bières artisanales. Davin Irakoze, le maître ès-café rejoint l’ami Cyril Verde, Gonzalo et Laure Araque accueillent et servent avec entrain, Anna Lebrun veille sur tout ce petit monde avec douceur. L’Eclectique attaque l’été en pleine forme.

L’Eclectique, 30, cours Joseph-Thierry, Marseille 1er. De 7h30 à 22h30, fermé le dimanche.
FB et Instagram : @eclectiquemarseille

 

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Paris

Championnats de France de Pizza. Le ridicule ne tue pas, pour preuve, ce énième concours pompeusement qualifié de « championnat de France de la pizza ». Alors sachez que sa 18e édition sera organisée par l’Association des Pizzerias françaises et se tiendra les 13 et 14 mars sur le salon Parizza. Sur les 400 candidats qui s’étaient portés candidats, 130 d’entre-eux ont été retenus lors des étapes régionales du France Pizza Tour. Les 13 et 14 mars donc, les 130 concurrents se mesureront tout au long de 6 épreuves (pizza classique, «pizza a due», rapidité) dont certaines s’apparentent aux jeux du cirque (pizza la plus large, pizza dessert et pizza acrobatique). Les candidats des Bouches-du-Rhône sont : Kévin Vernet de Gardanne (Pizzeria Il Grano ), Jean-François Cortez des Pennes-Mirabeau (Capo Pizzeria), Guillaume Martinez d’Allauch (Pizza Lea), Lucas Palazzo d’Aix-en-Provence (Chez Ratatouille), Mathieu Boisseau de Plan de Cuques (Pizzeria da Matteo), Laurent Pavia de Marignane (Les 3 M) et Yvan Cotta de Saint-Victoret (Allô Pizza).

Marseille

► Rencontres des Cuisines africaines En 2020, à l’occasion de la Saison Africa2020, la Mission française du patrimoine et des cultures alimentaires (MFPCA), les Grandes Tables-I.C.I et Chefs In Africa se sont réunis pour organiser des rendez-vous culinaires et artistiques à Calais, Tours, Dijon, Clermont-Ferrand et Marseille. Les événements des Cuisines africaines ont permis de questionner et explorer les identités culinaires de tout un continent. Au cours des quatre dernières années, de nombreux projets ont été entrepris pour poursuivre cette démarche : la publication d’un numéro de la revue Papilles, intitulé Stirring the Pot, Les Cuisines Africaines, l’organisation de tables rondes, des participations à des festivals (Village international de la gastronomie, Omnivore, …) et des actions développées dans plusieurs territoires d’Afrique. En 2024, les Rencontres des Cuisines africaines rassembleront, pour une première édition, plus de 70 acteurs et actrices culinaires d’Afrique et de ses diasporas afin d’explorer les identités des cuisines africaines, célébrer leur richesse et développer des synergies communes. Au programme : des tables rondes explorant les grands enjeux des cuisines africaines, des ateliers pour découvrir et échanger, des entretiens avec des personnalités et des démonstrations culinaires autour de produits phares.
• Les Rencontres des Cuisines Africaines, les 1 et 2 mars 2024 à la Friche de la Belle de Mai à Marseille.