Magazine

Avec Avignon, tu me régales, les métiers de bouche se fédèrent en association

Avignon, tu me régalesUne page se tourne dans l’histoire gastronomique avignonnaise avec la création d’une nouvelle association de cuisiniers et artisans, bien décidés à porter haut les couleurs du pays de cocagne vauclusien. Baptisée “Avignon, tu me régales”, cette association est née en avril dernier ; elle fédère les énergies autour de la défense des produits du terroir vauclusien et avignonnais et la promotion du « fait-maison ». Les cuisiniers et artisans membres sont issus d’horizons divers mais partagent un même intérêt pour le locavore, la simplicité et la saisonnalité.

Qui en sont les membres ? Guilhem Sevin, Severine Sagnet, Olivier Chaussy, Noêlle Réal, Mathieu Desmarest, Pascal Barnouin, Alexia baskakoff, Sébastien Beaupère, David Bérard, Damien Chocano, Olivier Combre, Julien Gleize, Thibault Hiély, Jean-Michel Leclerc, Robin Mayen, Italia Palladino, Florent Pietravalle.
Comme leur site le stipule et ainsi que le répète leur président Guilhem Sevin, l’association “incarne la nouvelle génération (…) et la relève gastronomique d’Avignon. Nous souhaitons associer à nos actions les membres de la filière, les producteurs et fournisseurs pour offrir au consommateur une assiette authentique et saine”. Entre autres objectifs, les cuisiniers souhaitent oragniser des événements pour toucher le public le plus large, l’initier et l’éduquer à des gestes simples de cuisine, de choix et de produits.
Dernier exemple en date de ce dynamisme et de l’application de ces belles intentions : le pique-nique géant organisé ce dimanche 1er octobre sur les quais de halage devant le pont Saint-Bénézet. “Mille paniers repas à 14 € l’unité ont été prévendus en quelques jours, se réjouit Guilhem Sevin. Et tous ceux qui n’avaient pas eu l’opportunité d’en commander un sont venus quand même avec leur propre repas pour un immense partage. La météo était de la partie, ça a été une totale réussite”. Réunis aux halles de la place Pie lors de la fête de la Gastronomie le 23 septembre dernier, les membres d’Avignon, tu me régales avaient bien conscience du besoin de confraternité et des attentes du public. Fuyant les rixes et autres malveillances entre confrères, tournant le dos aux sites qui surfent sur le buzz malsain pour se faire mousser, les Avignonnais montrent le chemin de la fraternité.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

La Tournée Sauve ton resto se poursuit dans le 13.- Un bus et une tournée pour soutenir les restaurateurs en difficulté et marquer sa solidarité avec une filière passablement malmenée par la pandémie Covid-19 : l’opération Sauve ton resto ! se poursuit dans les Bouches-du-Rhône. Commandez vos repas à l’avance et venez les récupérer auprès des chefs dans chacune des villes étape : Marseille les 19 et 21 janvier, Allauch le 20 janvier, Aix-en-Provence le 22 janvier, Arles le 23 janvier… Plus d’infos et les détails à lire sur mpgastronomie.fr

Terre Blanche annonce la nomination de Christophe Schmitt au poste de chef des cuisines.- Le Resort de Terre Blanche Hotel Spa Golf Resort 5 étoiles, a nommé Christophe Schmitt au poste de chef pour prendre les rênes des différents restaurants, dont Le Faventia, étoilé au guide Michelin (le guide rigolo qui décerne des étoiles aux restaurants fermés). Christophe Schmitt succèdera ainsi au Chef étoilé et meilleur ouvrier de France, Philippe Jourdin, qui prend sa retraite et dont il était le second, pour perpétuer une cuisine aux saveurs du Sud. Dans la continuité de cette philosophie qui allie tradition et touches innovantes, Christophe Schmitt proposera une cuisiné axée sur les meilleurs produits locaux rendant hommage au terroir. “C’est un honneur pour moi et un très grand défi de succéder à Philippe Jourdin. A Terre Blanche, ce Mof a marqué l’histoire de la gastronomie, et il m’a aussi beaucoup appris. C’est avec beaucoup d’émotion que je lui succède aujourd’hui, plus que jamais conscient des responsabilités qu’il me lègue” a déclaré Christophe Schmitt.