Magazine

Avec Avignon, tu me régales, les métiers de bouche se fédèrent en association

Avignon, tu me régalesUne page se tourne dans l’histoire gastronomique avignonnaise avec la création d’une nouvelle association de cuisiniers et artisans, bien décidés à porter haut les couleurs du pays de cocagne vauclusien. Baptisée “Avignon, tu me régales”, cette association est née en avril dernier ; elle fédère les énergies autour de la défense des produits du terroir vauclusien et avignonnais et la promotion du « fait-maison ». Les cuisiniers et artisans membres sont issus d’horizons divers mais partagent un même intérêt pour le locavore, la simplicité et la saisonnalité.

Qui en sont les membres ? Guilhem Sevin, Severine Sagnet, Olivier Chaussy, Noêlle Réal, Mathieu Desmarest, Pascal Barnouin, Alexia baskakoff, Sébastien Beaupère, David Bérard, Damien Chocano, Olivier Combre, Julien Gleize, Thibault Hiély, Jean-Michel Leclerc, Robin Mayen, Italia Palladino, Florent Pietravalle.
Comme leur site le stipule et ainsi que le répète leur président Guilhem Sevin, l’association “incarne la nouvelle génération (…) et la relève gastronomique d’Avignon. Nous souhaitons associer à nos actions les membres de la filière, les producteurs et fournisseurs pour offrir au consommateur une assiette authentique et saine”. Entre autres objectifs, les cuisiniers souhaitent oragniser des événements pour toucher le public le plus large, l’initier et l’éduquer à des gestes simples de cuisine, de choix et de produits.
Dernier exemple en date de ce dynamisme et de l’application de ces belles intentions : le pique-nique géant organisé ce dimanche 1er octobre sur les quais de halage devant le pont Saint-Bénézet. “Mille paniers repas à 14 € l’unité ont été prévendus en quelques jours, se réjouit Guilhem Sevin. Et tous ceux qui n’avaient pas eu l’opportunité d’en commander un sont venus quand même avec leur propre repas pour un immense partage. La météo était de la partie, ça a été une totale réussite”. Réunis aux halles de la place Pie lors de la fête de la Gastronomie le 23 septembre dernier, les membres d’Avignon, tu me régales avaient bien conscience du besoin de confraternité et des attentes du public. Fuyant les rixes et autres malveillances entre confrères, tournant le dos aux sites qui surfent sur le buzz malsain pour se faire mousser, les Avignonnais montrent le chemin de la fraternité.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Infos express

Avignon, nouvelle offre food à la Mirande La Table Haute de la Mirande devient Mirage, une taverne et cantine en self-service proposant des repas à emporter ou à consommer sur place dans l’ancien garage de la rue Taulignan. L’équipe de la Table Haute préparera les repas dans la cuisine datant du XIXe avec un menu du jour à base de produits frais, locaux et bio. Ce lieu insolite et décalé est décoré des toiles du peintre américain Timothy Hennessy. Entrées : 6 €, plats de 14 à 16 € et desserts 6 € (verre de vin 4 € et café 2 €). Ouvert midi et soir du mardi au samedi de 12h à 14h et de 19h à 22h.

Réouverture de l’office de tourisme et des congrès de la ville de Marseille : des plexiglas ont été installés, du gel hydroalcoolique mis à disposition et les conseillers en séjour porteront des visières. Durant le mois de juin, les horaires d’accueil sont fixés du lundi au dimanche de 10h à 17h . Dès le 1er juillet, deux twizy d’informations touristiques renforceront le dispositif d’accueil pendant deux mois dans les rues de Marseille, 7 points de stationnement (la gare, l’hôtel de ville, le J4, la Canebière, la Pointe rouge) pour renseigner les touristes. Un plan avec des idées de circuits de 2h à pied sera remis aux visiteurs. Le tourisme à Marseille en 2019 a représenté 1 milliard d’euros de retombées économiques, impacte 15 000 emplois directs, 5 millions de touristes ont été accueillis dont 1,8 million de croisiéristes.

Visites gratuites de quatre musées de Marseille jusqu’au 31 août, 4 musées municipaux (la Vieille Charité, le musée d’Histoire, le musée des Beaux-Arts, le château Borély) ouvrent leurs portes gratuitement au public.