Magazine

La Comédienne, la nouvelle vedette avignonnaise est une bière

La ComédienneCe qui était au départ un épiphénomène est en train de virer au fait de société. Une nouvelle micro brasserie rejoint la (longue) liste de brasseurs provençaux et vient d’être portée sur les fonts baptismaux. A en juger par le profil atypique de ses fondateurs, La Comédienne risque de connaître un foudroyant succès. Aux commandes de ce nouveau projet houblonné, Thomas Le Roux, 40 ans, et Olivier Lefebvre, 35 ans. “Nous nous sommes connus dans le cadre professionnel, se remémore Thomas Le Roux. J’ai longtemps travaillé dans le Nord de la France dans l’industrie sucrière. Je suis arrivé à Avignon il y a 8 ans, dans une société qui avait vocation d’accompagner des entreprises de l’agroalimentaire. Olivier s’occupait de la partie commerciale et moi de l’aspect industriel”, dit il. Collègues dans le travail et amis dans la vie ; le lien s’est conforté avec le temps : “A force de côtoyer des créateurs d’entreprise, l’envie nous est venue de fonder notre propre entreprise”, confesse Thomas Le Roux. Pour ces deux ingénieurs de formation, le monde de la bière s’est vite imposé : “C’est un produit vivant, complexe et passionnant. En outre, il se trouve que la France n’était pas, il y a quelques années encore, une terre de bière. Mais les choses changent et on accompagne un renouveau de la production et de la consommation dans l’Hexagone”, note Le Roux.

Une boisson qui a réussi le pari de s’anoblir en jouant la carte de l’innovation, un marché dynamique en croissance, “la bière demeure un produit populaire, soulignent les deux amis. On peut parler dégustation avec n’importe qui, c’est très ouvert”. Tout simplement, les deux experts de l’agroalimentaire ont abordé l’univers des brasseurs portés par leur enthousiasme. “Ça me passionne, j’ai visité nombre de brasseries et j’ai beaucoup lu, explique Thomas Le Roux. Outre ma formation en Grande-Bretagne, j’ai aussi fait du home browing, c’est-à-dire que j’ai brassé tout seul, chez moi à la maison pour voir”… De son côté, Olivier qui avait déjà travaillé au développement d’un domaine viticole des Côtes-du-Rhône, a aussi participé à un stage d’étude dans une brasserie pour en apprendre “toutes les finesses”.

Thomas le Roux et Olivier LefebvreLe duo affiche sa volonté de proposer des bières “différenciantes” sans pour autant être élitistes : “On veut offrir des saveurs nouvelles, des bières peu fortes en alcool et très portées sur le houblon. Le houblon, ce n’est pas que de l’amertume, on va montrer que nous pouvons être très floral ou très fruité”. Si le duo n’a pas visité les brasseries marseillaises, il n’en a pas moins commencé son tour régional avec les confrères de Toulon et de l’Isle-sur-la-Sorgue : “Ça viendra, nous comptons nous impliquer dans la dynamique provençale” assurent-ils. L’ouverture de la brasserie est annoncée le samedi 14 octobre prochain dans la zone du MIN d’Avignon. Le site de 300 m2 héberge également une boutique où seront présentés les 3 premières références estampillées La Comédienne. Chaque saison apportera ensuite son lot de bières à découvrir. Les biérophiles vont être à la fête !

La Comédienne, 135, avenue Pierre-Sémard, à Avignon ; infos au 04 90 08 75 45.
Ouverture le 14 octobre ; 3 € la bouteille 33 cl et 6 € les 75 cl.

Vite lu

Les Grandes Tables à lire ! Les grandes Tables (réseau de restaurants à Marseille, Calais, Clermont-Ferrand) viennent d’éditer un livret titré 10+4. Ce 10+4 relate les trois dernières années  marseillaises d’aventures culinaires et artistiques qui s‘inscrivent dans la continuité de cette entreprise initiée en 2006 : raconter les cuisines dans leurs diversités et leurs actualités.
À Marseille à la Friche Belle-de-Mai, à La Criée Théâtre national et au Zef-scène nationale, à Calais au Channel-scène nationale et enfin à Clermont-Ferrand à La Comédie-scène nationale, les grandes Tables dialoguent avec les lieux culturels où elles sont installées et avec leurs territoires. Elles y conduisent des projets culinaires et y inscrivent la cuisine comme une discipline artistique à part entière, qui s’épanouit dans les conversations avec les autres arts. Ce 10+4 vous permettra tout à la fois de découvrir cette belle enseigne et tout ce que ses équipes ont fait toutes ces années avec la très modeste participation du Grand Pastis. A télécharger ici.

jeremy julien au Culti

Le Matière Brut investit le Culti C’est l’un des événements annoncés de l’été prochain : l’équipe du Matière Brut, conduite par Jérémy Julien, annonce son arrivée au sein même du bar-tabac du Roucas-Blanc (Marseille, 7e arr). Avec un vaste jardin, le Culti jouit d’un magnifique espace pour servir déjeuner et dîners dans une ambiance cool comme les aime Jérémy et en totale adéquation avec son répertoire culinaire. On vous en parle dès que la réouverture des restaurants (au moins des terrasses) sera effective.

Cassis, les volets rouges certifiés vert Arnaud et Cédric sont fiers et heureux d’annoncer le changement d’identité de leur maison : l’hôtel du Joli Bois devient l’hôtel les Volets Rouges – Cassis. Le duo a a profité de l’hiver pour se livrer à de nombreuses rénovations “afin de vous apporter toujours plus de confort, de quiétude dans notre bulle de nature au cœur du parc national des calanques, assurent-ils. Et d’ajouter : – Nous venons d’être certifiés par l’écolabel international Clef Verte, ce qui fait de nous le premier hôtel de Cassis à recevoir un écolabel”. Hôtel Les Volets Rouges – Cassis, D559 – route de la Gineste, 13260 Cassis ; infos au 04 42 01 02 68.