Marseille

► Soirée raclette à Notre-Dame-de-la-Garde Pour contribuer au financement des gros travaux d’entretien de la basilique, le père Espinosa, recteur du sanctuaire, et l’équipe qui gère le Restaurant, ont eu l’idée d’organiser des dîners dont l’intégralité des bénéfices est reversée à l’entretien du site. Chaque soirée débute à 19h par une visite privée de la crypte et de la basilique suivie, à 20 heures, d’un apéritif, puis du dîner (50 € par personne). Pour répondre aux morsures du froid hivernal, une soirée raclette est organisée le jeudi 7 mars en partenariat avec la fromagerie La Meulerie. Le dîner fondant et délicieusement parfumé sera servi sur une seule et longue table unique. Bonne humeur garantie.
• Pour la soirée raclette du 7 mars, s’inscrire ici.

Suis-nous sur les réseaux

Solidarité

► Dîners Sans Fourchette Le concept des dîners Sans Fourchette a été développé au profit des personnes victimes de troubles de la mémoire, des victimes d’Alzheimer, de sclérose en plaques ou de Parkinson. Dans l’évolution de leur pathologie, beaucoup de malades ne parviennent plus à se servir de leurs couverts et en viennent au geste premier, celui qui consiste à pincer l’aliment entre le pouce et l’index pour le porter à la bouche. Les malades ont aussi le droit de se régaler, d’aller au restaurant, de sortir, de rencontrer l’autre et de partager leur joie ; avec ces dîners, c’est le restaurant qui doit s’adapter à eux. Participer aux Dîners Sans Fourchette c’est contribuer à faire vivre l’association Mémoire et Santé qui les organise… pour sortir de l’isolement.
• À Paris le mercredi 28 février école de Paris des métiers de la table et le 6 mars ; à Toulon au lycée Anne-Sophie Pic le mercredi 13 mars : à Marseille le mardi 19 mars au lycée hôtelier J.-P.-Passédat ; à Sisteron le jeudi 21 mars à l’école hôtelière et le mercredi 3 avril à Marseille au restaurant Le République.

Magazine

Avec les deux Greg, Hessmann et Mandonato, la relève est assurée au Bar de l’Abbaye

Bar de l'AbbayeLa relève est assurée pour le Bar de l’Abbaye. Les deux Greg, Hessman, du « Bar de la Relève » et « Gaspard », Mandonato, de la boulangerie-pâtisserie Saint-Victor, organisent jeudi 6 avril le lancement de leur saison dans ce bar mythique avec vue plongeante sur les forts Saint-Jean et Saint-Nicolas. « Je souhaite que la clientèle de trentenaires, quadras et quincas continue à venir, explique Greg Mandonato. Partout où les gens vont, ils se font exploser, moi je tiens au Ricard à 2,50 et à la bière à 3,50 € pour conserver le mix des clientèles actuelles ».
Première ambition : conserver l’âme des lieux. Ensuite, le duo s’attellera à proposer de quoi manger en toute simplicité : « On va commencer par des panisses, de la charcuterie et du fromage », poursuit Hessmann. « Ensuite on réfléchit à faire tourner des gens, des chefs autour d’un barbecue ou d’une plancha. La simplicité n’exclut pas la qualité » enchaîne Mandonato. D’un aveu unanime, le duo axera sa proposition qualitative de manière équilibrée entre le boire et le manger. « D’autres auraient repris ce lieu et en auraient fait un truc branché, à la mode… Moi, je veux le conserver tel quel » martèle Greg Mandonato. « Un soir, on pourrait même faire venir les deux camions à pizza de François de la Stazione à Cassis, ce serait sympa aussi » s’amuse Greg Hessmann. Une adresse « pas chère, cool et simple », les accros du bar de l’Abbaye devraient être rassurés sur le sort de leur repaire qui sera, cet été encore, l’un des points les plus chauds de la ville.

Bar de l’Abbaye, 3, rue d’Endoume, Marseille 7e arr.