Magazine

Avec les deux Greg, Hessmann et Mandonato, la relève est assurée au Bar de l’Abbaye

Bar de l'AbbayeLa relève est assurée pour le Bar de l’Abbaye. Les deux Greg, Hessman, du “Bar de la Relève” et “Gaspard”, Mandonato, de la boulangerie-pâtisserie Saint-Victor, organisent jeudi 6 avril le lancement de leur saison dans ce bar mythique avec vue plongeante sur les forts Saint-Jean et Saint-Nicolas. “Je souhaite que la clientèle de trentenaires, quadras et quincas continue à venir, explique Greg Mandonato. Partout où les gens vont, ils se font exploser, moi je tiens au Ricard à 2,50 et à la bière à 3,50 € pour conserver le mix des clientèles actuelles”.
Première ambition : conserver l’âme des lieux. Ensuite, le duo s’attellera à proposer de quoi manger en toute simplicité : “On va commencer par des panisses, de la charcuterie et du fromage”, poursuit Hessmann. “Ensuite on réfléchit à faire tourner des gens, des chefs autour d’un barbecue ou d’une plancha. La simplicité n’exclut pas la qualité” enchaîne Mandonato. D’un aveu unanime, le duo axera sa proposition qualitative de manière équilibrée entre le boire et le manger. “D’autres auraient repris ce lieu et en auraient fait un truc branché, à la mode… Moi, je veux le conserver tel quel” martèle Greg Mandonato. “Un soir, on pourrait même faire venir les deux camions à pizza de François de la Stazione à Cassis, ce serait sympa aussi” s’amuse Greg Hessmann. Une adresse “pas chère, cool et simple”, les accros du bar de l’Abbaye devraient être rassurés sur le sort de leur repaire qui sera, cet été encore, l’un des points les plus chauds de la ville.

Bar de l’Abbaye, 3, rue d’Endoume, Marseille 7e arr.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Vite lu

Les Grandes Tables à lire ! Les grandes Tables (réseau de restaurants à Marseille, Calais, Clermont-Ferrand) viennent d’éditer un livret titré 10+4. Ce 10+4 relate les trois dernières années  marseillaises d’aventures culinaires et artistiques qui s‘inscrivent dans la continuité de cette entreprise initiée en 2006 : raconter les cuisines dans leurs diversités et leurs actualités.
À Marseille à la Friche Belle-de-Mai, à La Criée Théâtre national et au Zef-scène nationale, à Calais au Channel-scène nationale et enfin à Clermont-Ferrand à La Comédie-scène nationale, les grandes Tables dialoguent avec les lieux culturels où elles sont installées et avec leurs territoires. Elles y conduisent des projets culinaires et y inscrivent la cuisine comme une discipline artistique à part entière, qui s’épanouit dans les conversations avec les autres arts. Ce 10+4 vous permettra tout à la fois de découvrir cette belle enseigne et tout ce que ses équipes ont fait toutes ces années avec la très modeste participation du Grand Pastis. A télécharger ici.

jeremy julien au Culti

Le Matière Brut investit le Culti C’est l’un des événements annoncés de l’été prochain : l’équipe du Matière Brut, conduite par Jérémy Julien, annonce son arrivée au sein même du bar-tabac du Roucas-Blanc (Marseille, 7e arr). Avec un vaste jardin, le Culti jouit d’un magnifique espace pour servir déjeuner et dîners dans une ambiance cool comme les aime Jérémy et en totale adéquation avec son répertoire culinaire. On vous en parle dès que la réouverture des restaurants (au moins des terrasses) sera effective.

Cassis, les volets rouges certifiés vert Arnaud et Cédric sont fiers et heureux d’annoncer le changement d’identité de leur maison : l’hôtel du Joli Bois devient l’hôtel les Volets Rouges – Cassis. Le duo a a profité de l’hiver pour se livrer à de nombreuses rénovations “afin de vous apporter toujours plus de confort, de quiétude dans notre bulle de nature au cœur du parc national des calanques, assurent-ils. Et d’ajouter : – Nous venons d’être certifiés par l’écolabel international Clef Verte, ce qui fait de nous le premier hôtel de Cassis à recevoir un écolabel”. Hôtel Les Volets Rouges – Cassis, D559 – route de la Gineste, 13260 Cassis ; infos au 04 42 01 02 68.