Art de vivre

A Beaurecueil, deux jours de marché et restos en plein air

Marc Favalessa
Ils seront là… Michel Basaldella (Le Grand Puech à Mimet) ; René Bergès (La Table de Beaurecueil), Gilles Carmignani (La Table de l’Olivier à Marseille), Dominique Frérard (Les Trois Forts à Marseille), Gérard Guilly (le Rabelais à Saint-Chamas) ; Sylvain Robert (L’Aromat à Marseille) ; Francis Robin (vice-président mondial des Maîtres Cuisiniers de France) ; Guillaume Sourrieu (L’Epuisette à Marseille) ; Bruno Ungaro (cuisinier) ; Jean-Paul Bosca (pâtissier à Gardanne) et Marc Favalessa (chocolatier-pâtissier à Rousset).
Au mois de juin dernier, au cours d’une conversation entre amis, René Bergès confiait son envie d’organiser un festival de la gastronomie dans son village. « Mais pas un truc prétentieux, pas un festival avec des gens à la mode, non, j’aimerais réunir des copains, des gens qui aiment bien manger et s’amuser dans un esprit villageois et provençal » précisait l’ancien chef du restaurant la Table de Beaurecueil. Ni une ni deux, les copains de toujours, le cuisinier Dominique Frérard, le pâtissier Marc Favalessa, en tête, ont pris Bergès au mot et tous ont organisé le festival de la gastronomie de Beaurecueil, premier du nom, pour le week-end des 10 et 11 septembre prochain.

Les membres locaux de l’association des Maîtres Cuisiniers de France et pâtissiers participeront aux deux jours, chacun animant des petits restaurants éphémères. L’idée est simple : on achète des tickets (aux environs de 3 € l’unité) et on se laisse tenter en découvrant les spécialités des uns et des autres. « L’idée, c’est que chacun puisse se faire plaisir sans se ruiner » précise Marc Favalessa, célèbre pâtissier de Rousset. Et pour ramener un peu de l’esprit de la fête à la maison, un marché des producteurs se tiendra aussi sur place et présentera les fleurons gastronomiques des principales régions gourmandes de France.
Samedi 10 septembre de 11h à 22h et dimanche 11 septembre de 11h à 17 heures, cour de la Ferme 66, allée des Mûriers à Beaurecueil. Concert chants gitans, le samedi dès 20h30.
Entrée gratuite, vente des tickets en mairie de Beaurecueil et sur place lors de l’événement. Infos au 04 42 66 92 90.

René Bergès

Sur la place de Beaurecueil, un marché de producteurs

Timon/Sourrieu (tartinades gastronomiques) ; Jauffrey Mille (fromages de brebis, brousses, bleus) ; Jérôme Crouzet (porcs noirs gascons) ; Pascal Flori (charcuteries corses) ; Jordan Rumello (bœuf d’Aubrac) ; Sophie Petruzzella (miels bio locaux) ; Julie André (maraîchage en agroforesterie) ; Hervé Moine (moulin du Roy René, huiles d’olive) ; famille Dublé (agrumes et légumes) ; Nadia Rizzo (volailles plein air) et les produits locaux (jus de fruits, vins, pâtes) du lycée agricole de Valabre.

2 commentaires

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    • Bonjour Géraldine. L’information a été publiée le 9 septembre comme l’atteste la date de publication sous le titre de l’article. Le Grand Pastis publie des informations chaque jour et pour tout savoir en temps et en heure, il suffit de le consulter chaque jour. Chaque jeudi soir, une newsletter est envoyée aux abonnés à 22h récapitulant toutes les infos publiées dans la semaine. Si vous attendez la newsletter, il y a fort à parier que vous raterez certaines annonces. Nous vous souhaitons une bonne journée.

Abonne-toi à la newsletter

Marseille

Loury en vente. Il a 74 ans et a consacré 54 années de sa vie à la cuisine et à son restaurant. Loin de l’écume ambiante, Loury a incarné la lame de fond de la cuisine traditionnelle provençalo-marseillaise avec la soupe de poissons, la bouillabaisse et autres pieds-paquets. A regrets, le restaurant du 3, rue Fortia (1er arr.) a été mis en vente. Il est urgentissime d’aller y déjeuner ou dîner, pour ne rien regretter.
• Infos au 04 91 33 09 73

Farinette c’est fini. Quatorze mois plus tard, la boulangerie de Manon et Etienne Geney tire le rideau. « Nous avons vécu une année compliquée et la hausse globale des coûts, énergie et matières confondues, a fragilisé notre modèle économique, explique Etienne Geney. Nous n’avons pas voulu fragiliser la Maison Geney voisine et on a pensé qu’il valait mieux tout arrêter ». En dépit de cette annonce, l’équipe vient de terminer une série de tournages pour la « Meilleure boulangerie de France » (M6) et le couple Geney enfonce le clou : – On y a mis tout notre cœur, on n’a proposé que du bon pain, on a fait de gros progrès et on ne retire que du bien de cette expérience ». Toujours propriétaires du nom Farinette qu’ils ont déposé, les Geney attendent que « le temps passe » et promet : « On reviendra mais on ne sait pas quand ». Fermeture le 4 février 2023.

Marrou à Saint-Barnabé. Porté par le succès de ses implantations au Prado, à Castellane et à l’opéra, Marrou ouvre un espace traiteur-pâtisserie à l’entrée de la galerie Saint-Barnabé Village (95, rue Montaigne, 12e). Il sera possible de déjeuner sur place et de profiter du salon de thé à toute heure de la journée. Une terrasse et des places en salle sont annoncées. Les Marseillais de boboboom signeront la déco et le style de l’enseigne.

 

Suis-nous sur les réseaux