En direct du marché

Ben Mouture, la nouvelle torréfaction rue du Petit Chantier

Ben Mouture

« Si vous aimez avec le sucre, eh bien buvez-le avec du sucre », dit Ben en posant une tasse de café sur son comptoir. Dans ce local tout récemment rénové, Benoît Roch savoure son bonheur. Son Ben Mouture accueille, depuis quelques semaines, une clientèle de curieux et d’amateurs de café attirée par cette vaste salle aménagée dans les anciennes caves des immeubles de la rue du Petit Chantier. Banquettes, tables et sièges d’appoint aux couleurs chaudes, éclairés par des suspensions en rotin tressé annoncent la couleur. Ici, on boit un café aux origines certifiées et préparé dans les règles de l’art.

« J’ai découvert les cafés de spécialité, à Lyon, il y a quelques années et, depuis, le café ne me quitte plus », confesse-t-il avec sourire. Arrivé à Marseille depuis 3 ans, Ben a travaillé dans le bâtiment et la rénovation d’appartements, dans la logistique pour un traiteur tout en se familiarisant avec le monde des cafés de spécialité. Ingénieur de formation, ce passionné de 32 ans, s’est formé auprès d’un torréfacteur de la Drôme avant de parfaire sa « coffee culture » chez BBS (Barista bartender solutions) à Velaux, dans les Bouches-du-Rhône.

Quelques machines
Après 4 mois de rénovation, le Ben Mouture est fin prêt et renoue avec la vie de quartier. « Je propose une gamme de cafés pour les particuliers et les entreprises (à partir de 7 € le quart) et j’envisage, dans quelques semaines, d’ouvrir le lieu le dimanche pour des brunches ». L’ouverture dans tous les quartiers de brûleries de proximité réjouit Ben Roch pour qui « la consommation de cafés de spécialité ne représente pas 1% de la consommation mondiale de café, il y a encore de belles marges de progression », estime-t-il en rappelant qu’il y a cinquante ans, les torréfactions abondaient partout à Marseille, « et le phénomène actuel consacre leur retour ».
Militant pour un café  » à l’acidité et à l’amertume maîtrisées », Ben se réjouit du goût retrouvé des Marseillais pour le « bon » café : – Je travaille avec un importateur qui ne livre que moi à Marseille. Je propose du café en grains 100% arabica et je mouds en fonction de l’usage : plus fin pour l’expresso, plus gros pour le filtre ». En complément, Ben Mouture propose de découvrir quelques machines De’Longhi pour prolonger chez soi le plaisir barista : du filtre à l’expresso, il suffit d’une tasse…

Ben Mouture, 34, rue du Petit Chantier, Marseille 7e arr. Infos au 06 58 13 87 69. A partir de 1,80 € (café expresso) jusqu’à 4 € (capuccino au lait végétal).

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suis-nous sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter

En bref

Juris food. Le prochain déjeuner Juris food aura lieu le lundi 31 janvier et aura pour thème : « La démarche de transition juridique globale initiée par Marseille dans la dynamique des négociations internationales sur le climat » par Jean-Charles Lardic. Un cocktail déjeunatoire suivra afin de prolonger les échanges librement entre les participants. Vous pouvez dès maintenant vous inscrire et régler votre participation en cliquant sur ce lien (un compte paypal n’est pas obligatoire pour cela, le paiement peut se faire directement par CB). Paf : 29 €. Pour des questions d’organisation, l’inscription par retour de mail est obligatoire : smlorganisation@gmail.com
Le déjeuner aura lieu au New Hôtel of Marseille, bd Charles-Livon, 7e (parking Pharo).