Art de vivre

Marseille-Beyrouth, Guillaume Sourrieu-Cynthia Bitar : un menu à quatre mains d’anthologie

BeyrouthElle est née à Beyrouth et y vit encore. La presse libanaise l’a souvent hissée au top 35 des femmes influentes de ce petit pays considéré comme la Suisse du Proche-Orient. Elle, c’est Cynthia Bitar, une cuisinière de renom qui a fait ses classes en France, à l’Institut Paul Bocuse à Lyon. C’est dire si sa venue à Marseille est un petit événement qui ouvrira le bal de la fête de la Gastronomie qui va agiter l’hexagone en cette fin septembre. A l’invitation de Guillaume Sourrieu, hôte de l’Epuisette, le coeur de cette libanaise souriante et volubile battra à l’unisson avec le chef marseillais lors de deux dîners à quatre mains servis les 22 et 23 septembre prochain.

Le menu inspiré des classiques méditerranéens, proposera un tortellini kéchék-kebbé citrouille et oeuf de caille awrama ; une aubergine fumée-grenade et mélasse avec un mini kebab grillé au charbon de chêne, un mjaddara makddouss (sorte de boulgour et lentilles avec des aubergines), un chapon fumé au pin du Liban sauce harra comme une vierge-Tagen, une selle d’agneau farcie-Toum et les fameux desserts dont un anthologique knefeh (fromage fondant dans du pain arrosé de sirop de sucre), tin et halawa et la soupe d’abricot. Et pour ceux qui aiment les surprises, le café blanc voisinera avec le café noir… “J’aime le Liban et les Libanais, confie Guillaume Sourrieu, intarissable sur le marché bio de Saïfi village et toutes les anecdotes partagées avec ses confrères du downtown et d’Achrafieh… C’est une grande joie d’accueillir Cynthia Bitar et surtout un honneur”.

Pour Marseille qui compte une importante communauté libanaise, ce rendez-vous s’avère des plus émouvants. Les places étant comptées, la réservation est impérative.

Dîner sur réservation les 22 et 23 septembre à l’Epuisette ; menu 130 € par personne. Réservations ici.

En bref

Jazz en vignes Pour la 10e édition de Jazz en vignes, Jean-Luc et Elisabeth Dumoutier, propriétaires du domaine de l’Olivette, organisent deux concerts exceptionnels en juillet et août. Précédés par la dégustation de leurs vins accompagnée de produits du terroir, ces deux concerts de jazz auront lieu mercredi 17 juillet (avec Nirek Mokar et ses Boogie Messengers ; un pianiste de 16 ans éblouissant, prodige du Rythm and Blues) et mercredi 7 août 2019 (avec Lluis Coloma , un virtuose du piano, et Sax Gordon, au saxo, avec une fougue et un enthousiasme dévastateurs). Comptez 36 € par personne ; 519, chemin de l’Olivette, le Brûlat, 83330 Le Castellet ; résas au 04 94 98 58 85.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Rire en vignes La 6e édition de ce festival épicurien et intimiste sera 100% féminine. Au programme, le 24 juillet, un one woman show désopilant, porté par Doully, personnalité atypique, à la voix particulière et à l’énergie sans faille qui nous raconte, dans “L’addiction c’est pour moi”, son passé en utilisant ses addictions pour en faire une force. Le 25 juillet, Leslie Bevillard, Marie Cécile Sautreau et Vanessa Fery joueront “Et elles vécurent heureuses”, une comédie férocement joyeuse sur les femmes, le bonheur, l’amour, l’amitié… Mais surtout pas sur les contes de fées ! Tarif spectacle : 25 € /personne, 40 € les deux soirées. Château de Saint-Martin, route des Arcs, 83460 Taradeau ; infos au 04 94 99 76 76 et 06 42 10 71 72.

Abonnez-vous à notre newsletter