Mes recettes

Un bibimbap comme on les sert à Séoul et poulet fermier

bibimbapPréparation : 30 min / Cuisson : 35 min / Repos : 1 h

Votre marché pour 2 personnes : 2 filets de poulet fermier Label Rouge ; 2 oeufs Label Rouge (issus de poules élevées en liberté) ; 1 cuillère à soupe de graines de sésame ; 100 g de riz basmati ; 2 cuillères à soupe d’huile de sésame ; 1 carotte ; 1 courgette ; 150 g de choux rouge émincé ; 4 cuillères à soupe de vinaigre de riz ; 1 cuillère à soupe de sucre cassonade ; 250 g de champignons shiitaké ; 1 petite poignée de graines germées ; 5 feuilles de menthe ; 1 cuillère à soupe d’huile de tournesol.

Pour la marinade : 100 ml de sauce soja sucrée ; 1 cuillère à soupe de sucre cassonade ; sel et poivre du moulin ; 1 gousse d’ail délicatement dégermées; 2 cuillères à soupe d’huile de sésame ; le jus d’un demi citron vert et une demi cuillère à café de pâte de piment rouge.

On y va : versez tous les ingrédients de la marinade dans un petit saladier. Découpez les filets de poulet fermier Label Rouge en fines lamelles, dans la largeur et versez-les dans la préparation. Mélangez bien, filmez puis laissez mariner 1 heure au réfrigérateur.

Versez le vinaigre de riz et le sucre cassonade dans un récipient, ajoutez le choux rouge émincé, salez puis mélangez. Laissez mariner 1 heure au frais également.

Nettoyez les champignons shiitakés, retirez leur pied et découpez-les en tranches. Épluchez et découpez la carotte et la courgette en julienne. Faites revenir l’ensemble des légumes dans une cuillère à soupe d’huile de sésame pendant 10 minutes, à feu vif et en mélangeant. Faites cuire le riz (environ 10 minutes) puis égouttez-le bien. Faites-le à son tour sauter dans une cuillère à soupe d’huile de sésame et réservez. Faites revenir les morceaux de poulet jusqu’à ce qu’ils soient bien caramélisés et conservez la marinade.
Déposez le riz au fond de 2 bols, ajoutez un peu de choux rouge préalablement égoutté, des carottes, des courgettes, des shiitakés et des morceaux de poulet. Faites chauffer l’huile de tournesol dans un poêle anti-adhésive et faites cuire les deux oeufs Label Rouge au plat pendant 3 minutes. Ajoutez-les dans les bols puis parsemez le bibimbap de graines de sésame, de menthe ciselée et de graines germées. Utilisez la marinade pour rectifier l’assaisonnement de votre bibimbap si nécessaire.

Bonus : un bol et quelques ingrédients, toutes nos idées de plats uniques ici.

Photo © Alexandre Rety 

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Infos express

Avignon, nouvelle offre food à la Mirande La Table Haute de la Mirande devient Mirage, une taverne et cantine en self-service proposant des repas à emporter ou à consommer sur place dans l’ancien garage de la rue Taulignan. L’équipe de la Table Haute préparera les repas dans la cuisine datant du XIXe avec un menu du jour à base de produits frais, locaux et bio. Ce lieu insolite et décalé est décoré des toiles du peintre américain Timothy Hennessy. Entrées : 6 €, plats de 14 à 16 € et desserts 6 € (verre de vin 4 € et café 2 €). Ouvert midi et soir du mardi au samedi de 12h à 14h et de 19h à 22h.

Réouverture de l’office de tourisme et des congrès de la ville de Marseille : des plexiglas ont été installés, du gel hydroalcoolique mis à disposition et les conseillers en séjour porteront des visières. Durant le mois de juin, les horaires d’accueil sont fixés du lundi au dimanche de 10h à 17h . Dès le 1er juillet, deux twizy d’informations touristiques renforceront le dispositif d’accueil pendant deux mois dans les rues de Marseille, 7 points de stationnement (la gare, l’hôtel de ville, le J4, la Canebière, la Pointe rouge) pour renseigner les touristes. Un plan avec des idées de circuits de 2h à pied sera remis aux visiteurs. Le tourisme à Marseille en 2019 a représenté 1 milliard d’euros de retombées économiques, impacte 15 000 emplois directs, 5 millions de touristes ont été accueillis dont 1,8 million de croisiéristes.

Visites gratuites de quatre musées de Marseille jusqu’au 31 août, 4 musées municipaux (la Vieille Charité, le musée d’Histoire, le musée des Beaux-Arts, le château Borély) ouvrent leurs portes gratuitement au public.