Mes recettes

Une charlotte comme on l’aimait autrefois, coulis selon son goût

charlotteVotre marché pour 6 personnes : pour la charlotte, il vous faut un quart de litre de yaourt nature au lait de brebis ; un quart de litre de crème fraîche et un quart de litre de fromage blanc au lait de chèvre (ces trois références existent sous la marque bio VRAI, en grandes surfaces) ; 1 gousse de vanille ; 6 feuilles de gélatine ; 100 g de sucre semoule ; une boîte de biscuits à la cuiller.
Pour le sirop : 20 cl d’eau et 60 g de sucre.

On y va : réaliser le sirop en portant à ébullition le sucre et l’eau. Lorsque le sirop est prêt, le laisser refroidir et imbiber légèrement les biscuits à la cuiller avec. Chemiser le fond d’un moule à charlotte avec les biscuits et disposer d’autres biscuits à la verticale dans les parois du moule.
Réalisation de la charlotte : faire tremper les feuilles de gélatine dans une eau bien froide pour qu’elles ramollissent. Dans une casserole, faire chauffer le yaourt au lait de brebis à feu doux. Ajouter le contenu d’une gousse de vanille et le sucre semoule. Egoutter les feuilles de gélatine et les faire fondre dans le yaourt fumant. Parallèlement, fouetter la crème fraîche avec le fromage blanc au lait de chèvre. Laisser refroidir le yaourt de brebis en fouettant régulièrement. Fouetter ensuite le yaourt et la gélatine afin d’obtenir un mélange bien lisse (cela peut se faire au batteur électrique). Ajouter la crème fraîche et le fromage blanc au lait de brebis au yaourt froid. Mélanger délicatement. Verser la préparation sur le fond de la charlotte et remplir le moule à charmotte avec. Réserver au frais pendant quelques heures. Servir avec un coulis de framboise ou de poire. La charlotte sera délicieuse également avec un caramel lacté ou une sauce au chocolat chaud.

Variante de pro : la gélatine animale peut être remplacée par de l’agar-agar (3 g).

Bonus : les charlottes, c’est un gâteau tradi déclinable à l’infini.

Photo © Vrai 

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En bref

Présentation des cuvées officielles du 73e festival d’Avignon Le 5 mai dernier, trois cuvées du cru Vacqueyras ont été élues pour accompagner la 73e édition du festival d’Avignon. Sélectionnées par un jury composé de professionnels, des membres du festival et d’amateurs, ces cuvées symbolisent la 21e année de partenariat entre l’appellation et le festival. Les trois cuvées lauréates sont : le domaine Bois d’Arlène (l’Orée du Bois, blanc 2018), le château de Montmirail (cuvée de l’Ermite, rouge 2017) et la Garrigue (rosé 2018).

Vendredi 28 juin à partir de 18h et pour la 1ère fois, l’appellation Ventoux organise un événement festif à l’Hôtel Dieu de Carpentras. La soirée est confiée à Breakbot pour son univers musical très dansant qui oscille entre disco, funk et musique électro. Cette programmation musicale sera enrichie par Guillaume Heredia, artiste local avec son projet “Palavas”. Infos au 04 90 63 36 50.

3e Rosé Party ! Vendredi 28 juin, à partir de 19h30, les vignerons de Demazet Vignobles à Morières les Avignon fêtent le début de l’été en organisant leur 3e Rosé Party avec concert live et DJ Set, restauration sur place et soirée dansante. Infos au 04 90 22 65 62.

La cave de Bonnieux en mode rosé. Comme chaque année depuis 7 ans, la cave de Bonnieux fête ses rosés dans une ambiance jazz au coeur du Luberon. Doyenne des caves coopératives du Vaucluse, la cave de Bonnieux, du haut de ses 90 ans, conforte au fil des ans la même passion de ses vignerons et la même envie de proposer des vins de qualité. Ne manquez pas le petit marché paysan et sa dizaine d’étals dressés juste devant le magasin de vente tous les mercredis matin jusqu’à la fin septembre (fruits et légumes de pays, fromages, pain, miels, huile d’olive, épices et conserves artisanales).  Infos au 04 90 75 80 03.

 

Abonnez-vous à notre newsletter