Restaurants en Provence

Blonde et brune, le rendez-vous si attachant d’Emilie

Blonde et bruneVous êtes forcément au moins une fois passé devant, vous avez, forcément au moins une fois, regardé à l’intérieur, la curiosité titillée par la carte et ses appétissantes suggestions, des supions en persillade au tartare de thon rouge-avocat coriandre en passant par les croquettes de manchego et la dorade royale entière… Dans moins de 4 mois, Blonde et Brune soufflera ses 5 bougies et entamera sa sixième année.
Derrière son comptoir, Emilie conserve l’énergie et l’enthousiasme des premières heures. Mme Dos Santos, formée chez André Gas au Café populaire-époque 1 raconte volontiers ses origines espagnoles, les recettes de sa grand-mère et sa joie d’accueillir un mix de clients actifs à midi et une jeunesse avide de tapas et grignotages le soir, sur fond de musique electro.
La clientèle joliment féminine qui travaille dans le périmètre pousse la porte sitôt la vie de bureau mise en pause déjeuner. Les hommes suivront à partir de midi et demi. Si vous venez à plusieurs, les accras de morue, croustillants et tout chauds accompagneront l’apéritif. Sur l’ardoise, Emilie a promis que ses gambas persillées seraient accompagnées d’un flan de courgettes et d’une purée de pommes de terre. Ce qu’elle n’avait pas écrit, c’est que les gambas seraient servies bien charnues, décortiquées, faciles à manger. Ne boudez pas votre plaisir, sussotez vos doigts sans retenue ! Quant à la purée, de toute évidence maison, comme le petit flan aux relents de chlorophylle, ils surprendront par leur simplicité et leur parfaite préparation.
Le service bat son rythme et les desserts commencent à défiler : mi-cuit au chocolat, tiramisu Kinder ou tartare de fruits frais ? Composé d’une brunoise d’ananas, de mangue, de poire et de quelques fraises pour la déco, Emilie l’a voulu parfumé d’un jus infusé à la menthe très rafraîchissant. Alors faut-il y aller ? Au vu de ce qui grouille en centre-ville ces temps-ci, un restaurant qui résiste au temps avec une clientèle fidèle et amicale devrait suffire à vous convaincre.

Blonde et brune, 81, rue Breteuil, Marseille 6e arr. Réservations au 04 91 42 94 41.
Menu déjeuner 16 ou 19 € – carte : 25 à 40 €.

2 commentaires

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En bref

Jazz en vignes Pour la 10e édition de Jazz en vignes, Jean-Luc et Elisabeth Dumoutier, propriétaires du domaine de l’Olivette, organisent deux concerts exceptionnels en juillet et août. Précédés par la dégustation de leurs vins accompagnée de produits du terroir, ces deux concerts de jazz auront lieu mercredi 17 juillet (avec Nirek Mokar et ses Boogie Messengers ; un pianiste de 16 ans éblouissant, prodige du Rythm and Blues) et mercredi 7 août 2019 (avec Lluis Coloma , un virtuose du piano, et Sax Gordon, au saxo, avec une fougue et un enthousiasme dévastateurs). Comptez 36 € par personne ; 519, chemin de l’Olivette, le Brûlat, 83330 Le Castellet ; résas au 04 94 98 58 85.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Rire en vignes La 6e édition de ce festival épicurien et intimiste sera 100% féminine. Au programme, le 24 juillet, un one woman show désopilant, porté par Doully, personnalité atypique, à la voix particulière et à l’énergie sans faille qui nous raconte, dans “L’addiction c’est pour moi”, son passé en utilisant ses addictions pour en faire une force. Le 25 juillet, Leslie Bevillard, Marie Cécile Sautreau et Vanessa Fery joueront “Et elles vécurent heureuses”, une comédie férocement joyeuse sur les femmes, le bonheur, l’amour, l’amitié… Mais surtout pas sur les contes de fées ! Tarif spectacle : 25 € /personne, 40 € les deux soirées. Château de Saint-Martin, route des Arcs, 83460 Taradeau ; infos au 04 94 99 76 76 et 06 42 10 71 72.

Abonnez-vous à notre newsletter