Mes recettes

La recette de la brioche des rois selon Sacha et Andrea

brioche des roisVotre marché pour 3 brioche s des rois de 6 personnes chacun :
Pour le levain : 125 g de farine T45 ; 27 g de levure de boulanger fraîche et 100 g d’eau minérale.
Pour la pâte : 550 g de farine T45 ; 70 g d’eau minérale ; 50 g d’eau de fleurs d’oranger ; 170 g de sucre et 90 g de beurre fondu tiède et un oeuf fermier ; une pincée de sel et les zestes d’une orange non traitée.
Finition : des fruits confits, une fève, un sujet ; du sucre perlé.

brioche des roisOn y va : de la même façon que pour une pompe, dans un petit saladier, délayer à la fourchette la levure effritée dans l’eau minérale tiédie. Y ajouter la farine et mélanger jusqu’à l’obtention d’un levain homogène. Couvrir et laisser lever 30 minutes.Dans un bol, séparément, battre l’oeuf et le réserver à température ambiante. Lorsque le levain est bien monté, dans le bol de votre robot mettre toute la farine tamisée et y creuser un puits. Ajouter alors le sucre, la pincée de sel, l’eau et la fleur d’oranger, le levain et le beurre fondu tiède. Mélanger l’ensemble à la cuillère brièvement. Ensuite seulement, rajouter l’oeuf battu. Pétrit au robot pendant 15 minutes environ à la main ou au crochet du robot. Mettre la pâte dans un sac plastique de congélation, bien fermer et Laisser reposer une nuit entière au réfrigérateur.
Le lendemain, attendre que la pâte remonte à température ambiante et la diviser en trois. Sur une feuille de papier sulfurisé posée sur la plaque du four, façonner alors les trois couronnes à la main, y glisser le sujet, la fève. Poser harmonieusement les fruits confits et les appuyer légèrement sur la pâte avant cuisson. Saupoudrer le sucre perlé joliment. Recouvrir les couronnes d’un torchon et les laisser une nouvelle fois monter pendant 2h30/3 heures environ dans une pièce tempérée (à l’oeil, au jugé). Après ce levage, enfourner les brioche s des rois dans un four à 160°C pour 20 minutes de cuisson (guère plus si vous les aimez plus dorées).

Idée bonus : Mélanger une cuillère à soupe de sucre glace avec une cuillère à soupe d’eau froide. Passer ce mélange au pinceau sur la brioche des rois (sur les fruits mais pas sur le sucre perlé pour éviter qu’il fonde) afin de recréer l’effet collant qu’on aime tant (c’est pour ça qu’on se lèche les doigts).
Sacha et Andrea ont aussi la recette des navettes et celle des bugnes à vous raconter…

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Numa Muller chez Madame Jeanne Longtemps annoncée et attendue, l'arrivée de Numa Muller chez Madame Jeanne, le restaurant de la Maison Buon, rue Grignan (6e arr) est officielle. Le chef a pris possession de la cuisine et propose pêle-mêle une tête de thon de ligne, un loup-concombre compressé et abricot fermenté-lait ribot et chips de riz-seiche, un thon et abricot au sel-herbes et fleurs du littoral et huile de feuilles de figuier eau de concombre. A suivre, 86, rue Grignan, Marseille 1er ; infos au 04 86 26 54 16.

Elie Kalamouka n'est plus Son nom restera indéfectiblement attaché au Mas, restaurant de la rue Lulli (1er) qu'il avait cofondé avec Robert Lenoir. Elie Kalamouka s'est éteint vendredi à 87 ans non sans susciter une vive émotion chez tous ceux qui avaient pris l'habitude de dîner chez lui. Le Mas était l'une des rares tables ouvertes toute la nuit, attirant noctambules et artistes qui, en fin de spectacle, venaient s'y détendre. Il était paar ailleurs administrateur du festival Jazz des Cinq Continents. La crise sanitaire a été fatale au Mas qui a été placé en liquidation judiciaire. Ce décès tourne définitivement la page des années 1980 à Marseille...

Abonnez-vous à notre newsletter