Restaurants en Provence

Bubo, le restau nomade s’invite à la maison

Bubo restaurant

Contre vents et marées, Fabien Torrente et Grégory Goutulli tiennent le cap de leur restaurant de la rue du Dr Fiolle. Les deux associés proposent des formules et menus à emporter, un peu éloignées de l’esprit bistronomique de cette table fondée à l’automne 2018 mais le caractère fonceur a incité le binôme à revoir toutes ses formules, et à viser la simplicité, sans jamais sacrifier le goût ni la qualité.
Simplicité d’abord : on visite le site web du resto Bubo qui propose des menus et formules au fil des dates. Il suffit ensuite de téléphoner pour réserver et passer commande. Chez d’autres, on est obligé de chercher sur Instagram un post datant de plusieurs jours proposant une formule à commander par SMS en retrouvant le numéro de téléphone sur le site web dudit resto lequel renvoie sur un calendrier erroné… Bref, Torrente et Goutulli nous l’ont jouée pro et simple.

Générosité
Au choix ce jour, un menu complet ou une version démembrée à composer soi-même. La saison des asperges arrivant, le cuisinier les propose en milk-shake-brousse à la menthe aux éclats de noisette pour jouer les contrastes. Un délicieux croque-monsieur au jambon juste passé au gril du four retrouve tout son caractère et son enthousiasme. Jamais en manque d’inspiration, Fabien a imaginé une bruschetta à la façon d’une baguette nappée de sauce aux morilles entières mêlée à une effilochée d’agneau. Un peu de mayo au piment et des oignons frits dynamisent l’assiette riche en goûts. L’incontournable hot-dog est copieux et suffirait à lui seul au repas d’un solide appétit. Une viande épaisse, et parfaitement cuite, posée sur un pain à burger, nappé d’oignons confits, fond en bouche ; la viande de bœuf se mêle aux tranches épaisses de fourme d’Ambert surabondante, témoin de la générosité et du caractère opulent de cette cuisine qui ne compte pas.
Avec le café, on aurait pu choisir quelques cookies mais la saison des fraises incite à bouder ce biscuit hivernal au profit de ces fruits juste poêlés  posés sur une quenelle de crème montée et crumble à l’orange.

Alors faut-il commander chez Bubo ? Oui car la philosophie du restaurant demeure en dépit des bouleversements de la période. Oui car les produits de qualité et la générosité du cuisinier contribuent à l’esprit gourmand des barquettes dressées avec soin. Oui enfin, car la bonne humeur de l’équipe et de Grégory, si elles ne remplacent pas un apéritif, apportent un sourire bien réconfortant.

Bubo restaurant, 34, rue du Dr Fiolle, Marseille 6e arr. ; infos et commandes au 09 50 13 58 28.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vite lu

Les vignerons d’Aix et de la Sainte-Victoire reçoivent le temps d’une soirée, dans leur domaine, dès 18h30, pour une visite accompagnée des vignes et du chais et, dès 20h, pour profiter d’un dîner assis servi in situ. Chaque repas sera préparé par un cuisinier (Edouard Loubet, Felipe Licandro, Yannis Lisseri, René Bergès et Éric Sapet) et les vignerons proposeront deux verres de dégustation pour accompagner le menu. Capacité d’accueil limitée à 30 personnes maximum pour respecter les consignes sanitaires et offrir le meilleur confort aux participants. Deux types de soirées sont  proposés : le panier pique-nique 35 €/personne et le dîner gastronomique 45 €/personne. Dates : 22 et 29 juillet, les 5, 12, 19 et 26 août. Infos complémentaires ici.

Art et vins à Trians (83) Chaque année, le domaine de Trians s’engage aux côtés des artistes en exposant leurs œuvres dans sa cave du XVIIIe siècle. Cette année, ce sont 6 artistes varois qui sont mis à l’honneur : Agnès Granier, Philippe Litou, Alain Farache, Geneviève Parizot et Mc Giletti. Exposition accessible à tous gratuitement, jusqu’à la fin août. Château Trians, chemin des Rudelles, 83136 Néoules ; infos au 04 94 04 08 22.

Fais mousser la 83 ! Château Saint-Maur, au cœur du golfe de Saint-Tropez en partenariat avec les Brasseurs de l’Esterel a imaginé cette bière comme un grand cru : fraîche, élégante et aromatique. Elevée 3 mois dans des barriques en chêne de vin blanc de Provence, elle est composée à 100% d’ingrédients naturels : des malts fabriqués à partir d’orge de printemps d’origine française et des houblons alsaciens, d’une belle finesse aromatique, à l’amertume très faible. Cet assemblage garantit un parfait équilibre entre puissance  aromatique et moelleux en bouche Au nez, notes de tête de vanille, puis arômes de porto blanc et de banane confite. En bouche, notes exotiques légèrement fumées et boisées. Très belle longueur. Légère et agréable sucrosité en fin de bouche. A découvrir chez votre caviste.