Restaurants en Provence

Souk Nour d’Egypte, l’évasion à portée de menu

Souk Nour

Aujourd’hui comme hier, et préfigurant de ce que sera demain, Marseille nous ouvre les portes du monde. A l’heure où les avions sont cloués au sol et les bateaux solidement arrimés à quai (ce qui permet à la planète de respirer un peu), on redécouvre les bonheurs d’à côté de chez nous. A quelques encablures de la Canebières et du cours Saint-Louis, le coeur du Souk de Nour d’Egypte bat au rythme du ramadan. Il y a du monde à l’heure de la pause déjeuner : un sandwich, quelques falafels, des feetir épinards-feta ou féta-menthe et c’est la fête. Beaucoup de touristes, quelques étudiants attirés par le côté rassasiant des spécialités à petits prix, et des commerçants voisins, entrent et sortent en un ballet permanent.

Derrière le comptoir, souriant en dépit de son masque, les yeux en disent souvent long, Ahmad explique patiemment chacune des spécialités. “Je suis originaire de la localité de Banha à côté du Caire” explique-t-il entre deux keftes et la présentation des fameux baklawah. La musique résonne dans ce grand espace partiellement fermé pour cause de restrictions sanitaires mais une carriole attire l’oeil et propose une barquette de  kochari, un ensemble roboratif de lentilles-pois chiches-agrémenté de vermicelles frits, de riz et de pâtes, nappé de sauce tomate au cumin et d’oignon frit. Une initiation aux plats populaires cairotes.

Tout juste sortis des cuisines, des m’hadjeb fromage et des achma font de l’oeil aux plus affamés et on a envie de tout dévorer, de goûter aux délices d’un festin qui n’en finirait pas. A tester, les falafels coincés dans un pain hyper gonflé et moelleux, agrémentés de lamelles fines de poivrons rouges, de feuilles de salade et nappés de sauce blanche aigre. Les keftés que vous assortirez de crudités, des feetir, des  desserts trempés dans le miel et le sirop de sucre accompagneront le café.

Alors faut-il y aller ? Oui car cette cuisine est celle des familles égyptiennes, c’est une cuisine de mères soucieuses du bon appétit de leurs enfants. Oui pour l’authenticité et le très bon rapport qualité-prix des formules permettant de découvrir sans se ruiner. Oui parce que cette adresse est ouverte tous les jours pour répondre aux caprices de ses clients. “La force de la vérité est qu’elle dure” dit le proverbe, on pourrait aussi ajouter qu’elle réside dans le goût.

Souk Nour d’Egypte, 2A, rue de Rome, Marseille 1er arr. ; infos au 07 61 70 12 54. Menus de 10 à 15 € environ.

Vite lu

Saint-Tropez Homer Lobster ouvre en mai sa première adresse à Saint-Tropez. Avec un titre de champion du monde de lobster rolls décroché en 2018 aux  USA et deux adresses à Paris l’enseigne va tenter de séduire le golfe de Saint-Tropez. A goûter : le homard ou crabe de nos côtes, assaisonnement précis et une généreuse brioche artisanale, croustillante mais légère comme un nuage, élaborée spécialement pour Homer Lobster avec la complicité du boulanger Meilleur Ouvrier de France Thierry Racoillet. A tester aussi, des recettes parfaitement cuisinées : l’indétrônable classic, le Connecticut au beurre citronné et assaisonné d’un mélange d’épices secrètes ou la version miso-yuzu très fraîche. Cet été, la marque proposera en exclusivité un étonnant lobster roll et un grilled cheese surmonté de caviar impérial de Sologne de la Maison nordique, au grains brun-noirs et aux notes douces et onctueuses ; un produit d’exception issu de l’esturgeon Baeri et produit en France. Une adresse : 9, quai Jean-Jaurès, 83990 Saint-Tropez.

Sauve ton resto (Bouches-du-Rhône) La tournée de soutien aux restaurants contraints à la fermeture, initiée par le département des Bouches-du-Rhône et la Métropole Aix-Marseille-Provence, fait escale dans votre commune. A Aix-en Provence, place de a Rotonde de 11h à 17h, les 4, 11, 20 et 25 mai. A Port-Saint-Louis-du-Rhône, place Gambetta, de 9h à 12h, le 5 mai. Aux Saintes-Maries-de-la-Mer, sur le parvis de l’hôtel de ville de 9h à 14h30, les 6, 21 et 28 mai. A Gardanne, cours de la République de 10h à 14h, le 7 mai. A Sausset-les-Pins, parking les Girelles, avenue du général Leclerc de 10h à 14h, les 8, 22, 23 et 24 mai. A Pélissanne, parking Lakuma, entrée du marché de 10h à 14h, le 9 mai. A Auriol, cours du 4-Septembre de 8h à 13h30, le 15 mai. A Marseille, sur le parvis de l’hôtel du Département à Saint-Just, le 18 mai. A Salon-de-Provence, cours Carnot de 10h à 14h, le 26 mai. A Berre-l’Etang, les 29 et 30 mai. Pour tout savoir sur les chefs participant à l’opération, rendez-vous sur le site dédié qui présente les chefs et leur menu, date par date. A réserver avant de venir chercher votre repas sur place.

Abonnez-vous à notre newsletter