Marseille Restaurants en Provence

Souk Nour d’Egypte, l’évasion à portée de menu

Souk Nour

Aujourd’hui comme hier, et préfigurant de ce que sera demain, Marseille nous ouvre les portes du monde. A l’heure où les avions sont cloués au sol et les bateaux solidement arrimés à quai (ce qui permet à la planète de respirer un peu), on redécouvre les bonheurs d’à côté de chez nous. A quelques encablures de la Canebières et du cours Saint-Louis, le coeur du Souk de Nour d’Egypte bat au rythme du ramadan. Il y a du monde à l’heure de la pause déjeuner : un sandwich, quelques falafels, des feetir épinards-feta ou féta-menthe et c’est la fête. Beaucoup de touristes, quelques étudiants attirés par le côté rassasiant des spécialités à petits prix, et des commerçants voisins, entrent et sortent en un ballet permanent.

Derrière le comptoir, souriant en dépit de son masque, les yeux en disent souvent long, Ahmad explique patiemment chacune des spécialités. « Je suis originaire de la localité de Banha à côté du Caire » explique-t-il entre deux keftes et la présentation des fameux baklawah. La musique résonne dans ce grand espace partiellement fermé pour cause de restrictions sanitaires mais une carriole attire l’oeil et propose une barquette de  kochari, un ensemble roboratif de lentilles-pois chiches-agrémenté de vermicelles frits, de riz et de pâtes, nappé de sauce tomate au cumin et d’oignon frit. Une initiation aux plats populaires cairotes.

Tout juste sortis des cuisines, des m’hadjeb fromage et des achma font de l’oeil aux plus affamés et on a envie de tout dévorer, de goûter aux délices d’un festin qui n’en finirait pas. A tester, les falafels coincés dans un pain hyper gonflé et moelleux, agrémentés de lamelles fines de poivrons rouges, de feuilles de salade et nappés de sauce blanche aigre. Les keftés que vous assortirez de crudités, des feetir, des  desserts trempés dans le miel et le sirop de sucre accompagneront le café.

Alors faut-il y aller ? Oui car cette cuisine est celle des familles égyptiennes, c’est une cuisine de mères soucieuses du bon appétit de leurs enfants. Oui pour l’authenticité et le très bon rapport qualité-prix des formules permettant de découvrir sans se ruiner. Oui parce que cette adresse est ouverte tous les jours pour répondre aux caprices de ses clients. « La force de la vérité est qu’elle dure » dit le proverbe, on pourrait aussi ajouter qu’elle réside dans le goût.

Souk Nour d’Egypte, 2A, rue de Rome, Marseille 1er arr. ; infos au 07 61 70 12 54. Menus de 10 à 15 € environ.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Le top pâtissier Avec une humilité qu’on ne rencontre que dans les milieux du sport et de la gastronomie, La Liste 1000 se vante de dresser la plus grande sélection gastronomique au monde, restaurants et pâtisseries confondus, pour les voyageurs gourmands. Rien que ça. Pour la première fois donc cette année, La Liste a dressé le top 1000 des meilleures pâtisseries dans 60 pays parmi lesquelles on retrouve les Marseillais de Oh Faon et les Bricoleurs de Douceurs. Même si le classement est tarte, on est très content pour eux.
Dimanche 2 octobre prochain, l’équipe de Mensa nous donne rendez-vous sur l’île Degaby, lieu d’exception privatisé pour l’occasion. C’est sur cette île d’Endoume, située à 300m des côtes et aux vues imprenables sur la cité phocéenne, les îles du Frioul et la grande Bleue, que la table sera dressée pour un festin aux couleurs de la mer. De 11h30 à 12h30, embarquement sur le Vieux-Port ; de 12h30 à 15h30, apéritif et dégustation de vins à discrétion (menu en 4 services). De 15h30 à 17h, retour, sieste sur transats ou baignade. Tarif : 95 € par personne.
Pour toute question, téléphonez à Romain, au 06 09 55 25 01

Une mozzarella 100% marseillaise.-  La Laiterie marseillaise reste fidèle à sa vocation pédagogique visant à voir et comprendre comment on fabrique des produits laitiers. Aussi, la boutique s’est-elle dotée d’un laboratoire visible depuis une grande baie vitrée. Nouveauté de la rentrée, la Laitterie lance des ateliers de fabrication de mozzarella et burrata pour adultes. À travers la fabrication de ces deux fromages, toutes les étapes de la transformation fromagère seront abordées et réalisées par les participants. Audelà de l’aspect ludique, c’est une vraie acquisition de savoirfaire qui est proposée : après ces 2 heures d’atelier, chacun repartira avec ses réalisations et un livret récapitulatif. Inscription sur le site web de la Laiterie Marseillaise ou se rendre en boutique !
www.lalaiteriemarseillaise.fr Tarif : 55 € par personne.