Mes recettes

Une très girly bûche rose à la rose

bûche rosePréparation : 1 heure / Cuisson : 8 à 12 min / réfrigération : 12 heures

Votre marché pour 6 à 8 personnes :
Biscuit : 7 jaunes d’œufs ; 4 blancs d’œufs ; 80 g de sucre en poudre ; 40 g de farine + un peu pour la plaque ; 40 g de fécule ; 1 pincée de sel ; du beurre pour la plaque.
Crème : 250 g de beurre mou ; 125 g de sucre glace ; colorant alimentaire rouge ; 12 pralines roses ; 1 cuillerée à soupe de sirop de rose.
Sirop : 10 cl de sirop de sucre de canne ; 2 cuillerées à soupe d’eau de rose  ; 1 verre à liqueur de sirop de rose.
Décor : sucre glace ; pétales de rose cristallisés et quelques pralines roses

On y va : préchauffer le four (thermostat 7 – 210°C). Préparer le biscuit : dans une terrine, fouetter les jaunes d’œufs avec 60 g de sucre en poudre, jusqu’à ce que le mélange blanchisse et fasse le ruban. Monter les blancs d’œufs en neige ferme en leur incorporant le reste de sucre à la fin. Mêler 2 cuillerées à soupe de blancs en neige au mélange jaunes d’œufs-sucre. Mélanger la farine, la fécule et le sel. Tamiser ce mélange et l’incorporer, par cuillerées au mélange précédent en alternant avec des cuillerées à soupe de blancs en neige. Tapisser une plaque à biscuit rectangulaire de 30 cm x 40 cm de papier sulfurisé. Le beurrer et le fariner, puis y verser la pâte en couche régulière. Enfourner à mi-hauteur et laisser cuire 8 à 12 minutes, sans laisser le biscuit s’assécher. Au sortir du four, renverser la plaque sur un torchon propre et humide, puis retirer le papier sulfurisé.  Recouvrir avec un autre torchon propre et humide. Laisser tiédir, puis rouler le biscuit sur lui-même et le maintenir ainsi dans le linge humide jusqu’à utilisation.

Préparer la crème : mixer le beurre mou coupé en morceaux et le sucre glace. Ajouter quelques gouttes de colorant alimentaire pour teinter la masse en rose ainsi que le sirop de rose. Broyer grossièrement les pralines au robot et les mêler à la moitié de la crème. Préparer le sirop : dans un saladier, délayer le sirop de sucre de canne avec l’eau de rose et le sirop de rose. Dérouler le biscuit et l’imbiber de ce sirop à l’aide d’un pinceau. Etaler la crème aux pralines sur le biscuit en couche régulière. Rouler à nouveau le biscuit, sans trop le serrer. Faire glisser la bûche rose sur un plat de service long, jointure en dessous.

Etaler le reste de crème à la rose sur la surface de la bûche à l’aide d’une spatule. Recouvrir de film alimentaire et faire raffermir 12 heures au réfrigérateur. Pour servir, retirer le film, saupoudrer la bûche d’un voile de sucre glace et décorer de pralines et de pétales de rose cristallisés.  Servir votre bûche rose très fraîche.

Le petit plus : on peut remplacer le sirop de rose (en vente dans les épiceries  orientales) par de la crème ou de la liqueur de rose.

Bonus : d’autres idées pour les bûches de Noël dans notre carnet de recettes.

Photo © Rina Nurra

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vite lu

Une bouillabaisse marseillaise chez un fromager aixois Si vous habitez Aix, plus besoin de venir à Marseille pour y déguster le plat emblématique. Vous avez désormais la possibilité de commander une bouillabaisse chez le fromager Benoît Lemarié (55, rue d’Italie à Aix) et il suffit de venir la récupérer le lendemain… Cuisinée avec beaucoup de talent par Gilles Carmignani, restaurateur marseillais (la Table de l’Olivier, 56, rue Mazenod, Marseille 2e arr.), la bouillabaisse est cuisinée le jour même, signe ultime de fraîcheur et de qualité. Prix : 46 € par personne. Infos au 04 42 66 50 06.

La cuisine d’été de Sophie, de Sophie Dudemaine sortira en librairies le 2 mai. Voici l’été, ses barbecues, ses salades colorées… Que l’on se retrouve autour du gril ou d’une simple tablée quotidienne, les mois estivaux sont toujours la promesse de douces saveurs grillées, fraîches et vitaminées. “Apéro, grillades, tartes, salades, desserts… les légumes et fruits d’été côtoient les viandes et crustacés, pour offrir à chacun la joie de bien manger, tout simplement. Je vous ai préparé 90 recettes salées et sucrées, délicieusement ensoleillées” promet Sophie qui cite le rôti de bœuf en croûte de moutarde, les saint-jacques à la plancha et la salade de pastèque. Photos de Rina Nurra, 224 pages, La Martinière Ed., tarif : 24,90 €.

Le GP sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter