Mes recettes

Une très girly bûche rose à la rose

bûche rosePréparation : 1 heure / Cuisson : 8 à 12 min / réfrigération : 12 heures

Votre marché pour 6 à 8 personnes :
Biscuit : 7 jaunes d’œufs ; 4 blancs d’œufs ; 80 g de sucre en poudre ; 40 g de farine + un peu pour la plaque ; 40 g de fécule ; 1 pincée de sel ; du beurre pour la plaque.
Crème : 250 g de beurre mou ; 125 g de sucre glace ; colorant alimentaire rouge ; 12 pralines roses ; 1 cuillerée à soupe de sirop de rose.
Sirop : 10 cl de sirop de sucre de canne ; 2 cuillerées à soupe d’eau de rose  ; 1 verre à liqueur de sirop de rose.
Décor : sucre glace ; pétales de rose cristallisés et quelques pralines roses

On y va : préchauffer le four (thermostat 7 – 210°C). Préparer le biscuit : dans une terrine, fouetter les jaunes d’œufs avec 60 g de sucre en poudre, jusqu’à ce que le mélange blanchisse et fasse le ruban. Monter les blancs d’œufs en neige ferme en leur incorporant le reste de sucre à la fin. Mêler 2 cuillerées à soupe de blancs en neige au mélange jaunes d’œufs-sucre. Mélanger la farine, la fécule et le sel. Tamiser ce mélange et l’incorporer, par cuillerées au mélange précédent en alternant avec des cuillerées à soupe de blancs en neige. Tapisser une plaque à biscuit rectangulaire de 30 cm x 40 cm de papier sulfurisé. Le beurrer et le fariner, puis y verser la pâte en couche régulière. Enfourner à mi-hauteur et laisser cuire 8 à 12 minutes, sans laisser le biscuit s’assécher. Au sortir du four, renverser la plaque sur un torchon propre et humide, puis retirer le papier sulfurisé.  Recouvrir avec un autre torchon propre et humide. Laisser tiédir, puis rouler le biscuit sur lui-même et le maintenir ainsi dans le linge humide jusqu’à utilisation.

Préparer la crème : mixer le beurre mou coupé en morceaux et le sucre glace. Ajouter quelques gouttes de colorant alimentaire pour teinter la masse en rose ainsi que le sirop de rose. Broyer grossièrement les pralines au robot et les mêler à la moitié de la crème. Préparer le sirop : dans un saladier, délayer le sirop de sucre de canne avec l’eau de rose et le sirop de rose. Dérouler le biscuit et l’imbiber de ce sirop à l’aide d’un pinceau. Etaler la crème aux pralines sur le biscuit en couche régulière. Rouler à nouveau le biscuit, sans trop le serrer. Faire glisser la bûche rose sur un plat de service long, jointure en dessous.

Etaler le reste de crème à la rose sur la surface de la bûche à l’aide d’une spatule. Recouvrir de film alimentaire et faire raffermir 12 heures au réfrigérateur. Pour servir, retirer le film, saupoudrer la bûche d’un voile de sucre glace et décorer de pralines et de pétales de rose cristallisés.  Servir votre bûche rose très fraîche.

Le petit plus : on peut remplacer le sirop de rose (en vente dans les épiceries  orientales) par de la crème ou de la liqueur de rose.

Bonus : d’autres idées pour les bûches de Noël dans notre carnet de recettes.

Photo © Rina Nurra

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Notez-le

Le premier livre de Mérouan Bounekraf intitulé Accords, Mets et Vannes est sorti ! Chef trentenaire connu depuis sa participation à Top chef en 2018, et actuellement aux côtés de Julia Vignali, sur M6, en 2e partie de soirée du Meilleur Pâtissier, Mérouan est un cuisinier de talent. Il combine sa passion à un sens de humour prononcé, faisant le show et abordant avec légèreté des recettes sérieuses et techniques. Il se présente comme un cuisinier comique et prouve que dans la profession, on peut être très rigoureux et blagueur. L’auteur est aussi un compétiteur dans l’âme qui manie la langue avec talent, panache et humour. Son péché mignon ? Les jeux de mots qui foisonnent dans l’ouvrage. Dans ce livre joyeux, Mérouan retrace son parcours enrichissant et ses rencontres, il raconte ses débuts, passés 5 années durant, dans une brigade conduite à la dure, dont il garde malgré tout de bons souvenirs. C’est un livre bienveillant comptant 35 recettes classiques retravaillées (avocat-crevettes commis d’office, bi-joues de bœuf, poisson-panais ou encore cigar’misu), un cadeau gourmand et drôle qui se fera une jolie place au pied du sapin.

• Accords Mets et Vannes, Larousse Ed. 144 pages, prix : 16, 95 €.