Carnet de cave

Les Canons de Vauban déménagent… à 50 mètres

Canons de Vauban

On connaissait les Canons de Vauban pour la sélection de vins, bières et spiritueux de Sophie mais, un peu plus de 5 ans après son installation (en novembre 2016, NDLR), la cave déménage et quitte la place Valère-Bernard pour le boulevard Notre-Dame. « Ici, je proposais 600 références ; en déménageant et en m’installant dans un espace deux fois plus grand, je pourrai proposer une plus importante sélection pour une surface d’accueil doublée également » explique Sophie. La petite gamme d’épicerie fine, composée des apéritifs Timon & Sourrieu, des chocolats Françoise et autres tartinables « Sur le Sentier des Bergers » sera conservée et, elle aussi, enrichie.
« C’est une nouvelle étape pour moi, en un peu plus de 5 ans, je me suis constituée une clientèle et j’avais beaucoup de mal à proposer des domaines et châteaux que les clients réclamaient tout en proposant constamment des nouveautés, avance la jeune femme. Nous inviterons plus régulièrement des vignerons pour des soirées dégustations et on réfléchit avec Mathurin à créer un club de dégustations avec rendez-vous mensuel »…

Des bars à vins à tire-larigot
Le quartier Vauban-Notre-Dame est en pleine effervescence et les « adresses à boire » ouvertes et à ouvrir pullulent. On annonce l’arrivée de Lolo, un bar à vins nature porté par Christophe Juville (fondateur de Spok) voisin de Carlotta With et au milieu du boulevard Notre-Dame, le futur bar-tabac proposera lui aussi une sélection de bouteilles. Sans oublier l’installation de l’Atelier Saisons, le Bec du Coq, et les bars à cocktails Copper Bay et Gaspard… Tout ce petit monde ne risque-t-il pas de se vampiriser ? « Toutes ces nouvelles enseignes mettent le quartier en lumière et font parler, c’est bien qu’il y ait de nouvelles adresses » estime la caviste.
Jusqu’ici connu pour sa sélection de vins blancs, les Canons de Vauban nouvelle époque promettent de mettre l’accent sur les vins biodynamiques et les vins de vignerons, « des paysans sérieux avec leur terroir et qui travaillent proprement ». Et comme on ne change pas une formule qui gagne, Anaïs et Sophie demeureront à l’accueil, « avec peut-être une embauche à la rentrée de septembre ». Déménagement prévu entre Pâques et le 1er Mai.

Canons de Vauban, place Valère-Bernard, Marseille 6e arr. et bientôt 124, bd Notre-Dame, 6e. Infos au 09 86 65 17 66.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Sébastien Sanjou au château Mentone. Le chef varois rejoint pour l’été le domaine viticole de Mentone et y ouvre « la Table de Mentone ». Dès les beaux jours arrivés, la table est dressée en extérieur, face au vignoble et aux forêts qui le bordent. La ferme-auberge promet de conjuguer convivialité et partage avec des menus d’esprit provençal composés avec les légumes et herbes fraîches du potager, les fruits des vergers, olives de l’oliveraie du domaine et les œufs du poulailler.
Viandes et volailles, fromages et charcuteries sont, eux, issus de producteurs locaux. Les vins de la propriété, classés Côtes de Provence bio, accompagnent les menus. En mai et juin, ouverture du mercredi au dimanche au déjeuner et du mercredi au samedi au dîner.
Château Mentone, 401, chemin de Mentone,
83510 Saint-Antonin du Var ; infos au 04 94 04 42 00.