Carnet de cave

Les Canons de Vauban déménagent… à 50 mètres

Canons de Vauban

On connaissait les Canons de Vauban pour la sélection de vins, bières et spiritueux de Sophie mais, un peu plus de 5 ans après son installation (en novembre 2016, NDLR), la cave déménage et quitte la place Valère-Bernard pour le boulevard Notre-Dame. « Ici, je proposais 600 références ; en déménageant et en m’installant dans un espace deux fois plus grand, je pourrai proposer une plus importante sélection pour une surface d’accueil doublée également » explique Sophie. La petite gamme d’épicerie fine, composée des apéritifs Timon & Sourrieu, des chocolats Françoise et autres tartinables « Sur le Sentier des Bergers » sera conservée et, elle aussi, enrichie.
« C’est une nouvelle étape pour moi, en un peu plus de 5 ans, je me suis constituée une clientèle et j’avais beaucoup de mal à proposer des domaines et châteaux que les clients réclamaient tout en proposant constamment des nouveautés, avance la jeune femme. Nous inviterons plus régulièrement des vignerons pour des soirées dégustations et on réfléchit avec Mathurin à créer un club de dégustations avec rendez-vous mensuel »…

Des bars à vins à tire-larigot
Le quartier Vauban-Notre-Dame est en pleine effervescence et les « adresses à boire » ouvertes et à ouvrir pullulent. On annonce l’arrivée de Lolo, un bar à vins nature porté par Christophe Juville (fondateur de Spok) voisin de Carlotta With et au milieu du boulevard Notre-Dame, le futur bar-tabac proposera lui aussi une sélection de bouteilles. Sans oublier l’installation de l’Atelier Saisons, le Bec du Coq, et les bars à cocktails Copper Bay et Gaspard… Tout ce petit monde ne risque-t-il pas de se vampiriser ? « Toutes ces nouvelles enseignes mettent le quartier en lumière et font parler, c’est bien qu’il y ait de nouvelles adresses » estime la caviste.
Jusqu’ici connu pour sa sélection de vins blancs, les Canons de Vauban nouvelle époque promettent de mettre l’accent sur les vins biodynamiques et les vins de vignerons, « des paysans sérieux avec leur terroir et qui travaillent proprement ». Et comme on ne change pas une formule qui gagne, Anaïs et Sophie demeureront à l’accueil, « avec peut-être une embauche à la rentrée de septembre ». Déménagement prévu entre Pâques et le 1er Mai.

Canons de Vauban, place Valère-Bernard, Marseille 6e arr. et bientôt 124, bd Notre-Dame, 6e. Infos au 09 86 65 17 66.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Arles

► Céline la camarguaise. Elle s’est fait connaître en chantant les charmes du nomadisme en cuisine mais, finalement, Céline Pham a posé ses valises à Arles, l’été dernier. Suivant à la lettre les conseils de l’ami Armand Arnal qui lui a conseillé l’adresse, face à l’hôtel Voltaire, la cuisinière a jeté son dévolu sur une ancienne chapelle de 1224, ouvrant sa cuisine sur la salle. Fini le pop-uping et les restos éphémères : bistrot à la mi-journée, Inari se fait bistronomique en soirée. En référence à la déesse japonaise du riz et de la fertilité, Inari sert une cuisine inspirée des origines vietnamiennes de Céline. Thon rouge de ligne, aji verde, riz de Camargue soufflé, cébettes, shiso rouge, matcha et huile de sésame expliquent son succès.
Inari, 16, place Voltaire, 13200 Arles ; 09 82 27 28 33. Déjeuner 21, 35 et 41 € ; soirée, 51 €.

Var

Automne des Gourmands.- Le samedi 8 octobre, la 7e édition du festival sera parrainée par Pascal Barandoni, vainqueur d’Objectif Top Chef et chef au Mas du Lingousto. Cette journée mettra à l’honneur la saisonnalité, le terroir local et la découverte du goût. Rendez-vous esplanade Charles De Gaulle où seront installés la cuisine des chefs, le Bar des Gourmands et le marché de producteurs et artisans. L’après-midi, la cuisine accueillera Magali Armando,chef à domicile, et Guillaume Lecomte, chef chez Olives & Beurre Salé à Sanary-sur-Mer. A ne pas manquer non plus, de 10h à 13h, des ateliers peinture avec des ingrédients de cuisine animé par « Avec les mains » (3-6 ans). De 10h à 17h, ateliers sur le recyclage alimentaire et la confection de pâtes de fruits. Toute la journée, commerçants, producteurs et artisans proposeront leurs produits du terroir à savourer sur place ou à emporter. Au déjeuner, les visiteurs savoureront leurs trouvailles à l’espace pique-nique ou dans les restaurants du village.
Samedi 8 octobre 2022 de 10h à 18h au Beausset dans le Var, accès gratuit, infos au 04 94 90 55 10.

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Une mozzarella 100% marseillaise.-  La Laiterie marseillaise reste fidèle à sa vocation pédagogique visant à voir et comprendre comment on fabrique des produits laitiers. Aussi, la boutique s’est-elle dotée d’un laboratoire visible depuis une grande baie vitrée. Nouveauté de la rentrée, la Laitterie lance des ateliers de fabrication de mozzarella et burrata pour adultes. À travers la fabrication de ces deux fromages, toutes les étapes de la transformation fromagère seront abordées et réalisées par les participants. Audelà de l’aspect ludique, c’est une vraie acquisition de savoirfaire qui est proposée : après ces 2 heures d’atelier, chacun repartira avec ses réalisations et un livret récapitulatif. Inscription sur le site web de la Laiterie Marseillaise ou se rendre en boutique !

www.lalaiteriemarseillaise.fr Tarif : 55 € par personne.