En direct du marché

C’est la pleine saison du muscat du Ventoux, profitez-en

muscat du ventouxRafraîchissant, gourmand et généreux… Le raisin de table arrive sur les étals de Provence ; c’est le 6e fruit le plus consommé par les Français. Pour les producteurs du Vaucluse, la fin août est synonyme de pic de production. Principalement produit dans la région du Ventoux, le muscat de Hambourg bénéficie depuis 1997 d’une Appellation d’Origine Contrôlée, renforcée en 1999 par l’obtention d’une Appellation d’Origine Protégée.
C’est proche de Carpentras, et abrité du Mont Ventoux, que ce raisin trouve son terroir de prédilection. Les grappes sont ciselées à la main et le moindre mauvais grain est enlevé avec les ciseaux. Le fruit est ensuite délicatement déposé dans un plateau. Chaque emballage reçoit un habillage personnalisé AOP muscat du Ventoux.
Les grappes de muscat du Ventoux sont souples, belles et la teneur en sucre est de 18 g minimum pour 100 g. Les grains sont réguliers, parfaitement sains et recouverts de leur pruine (dépôt blanchâtre naturel sur le fruit), leur couleur uniformément bleutée. La chair présente une texture onctueuse et un goût musqué.

Plusieurs regroupements de producteurs commercialisent le raisin de table en Vaucluse et tous ont à coeur le maintien d’une agriculture respectueuse de l’environnement. Sur les marchés et dans les grandes surfaces, si vous retrouvez les noms suivants, vous êtes assurés d’une extrême qualité : Coteaux du Ventoux, domaine de la Crozette, Sica Val de Nesque, les Paysans du Ventoux et les Trois Capucins.

Bonus : nos idées recettes avec le muscat du Ventoux, iciici et ici

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Notez-le

Le premier livre de Mérouan Bounekraf intitulé Accords, Mets et Vannes est sorti ! Chef trentenaire connu depuis sa participation à Top chef en 2018, et actuellement aux côtés de Julia Vignali, sur M6, en 2e partie de soirée du Meilleur Pâtissier, Mérouan est un cuisinier de talent. Il combine sa passion à un sens de humour prononcé, faisant le show et abordant avec légèreté des recettes sérieuses et techniques. Il se présente comme un cuisinier comique et prouve que dans la profession, on peut être très rigoureux et blagueur. L’auteur est aussi un compétiteur dans l’âme qui manie la langue avec talent, panache et humour. Son péché mignon ? Les jeux de mots qui foisonnent dans l’ouvrage. Dans ce livre joyeux, Mérouan retrace son parcours enrichissant et ses rencontres, il raconte ses débuts, passés 5 années durant, dans une brigade conduite à la dure, dont il garde malgré tout de bons souvenirs. C’est un livre bienveillant comptant 35 recettes classiques retravaillées (avocat-crevettes commis d’office, bi-joues de bœuf, poisson-panais ou encore cigar’misu), un cadeau gourmand et drôle qui se fera une jolie place au pied du sapin.

• Accords Mets et Vannes, Larousse Ed. 144 pages, prix : 16, 95 €.