Mes recettes

Chapon de Noël rôti aux parfums d’agrumes et anis

chapon de NoëlPréparation : 30 min / Cuisson : 3 h

Votre marché pour 8 personnes : 1 chapon fermier Label Rouge d’environ 3 kg ; 4 bulbes de fenouil ; 4 gousses d’ail ; 1 orange non traitée ; 1 citron non traité ; 3 étoiles de badiane ; 400 g de petit épeautre de Sault mondé ; 4 cuillères à soupe d’huile d’olive ; sel et poivre moulu.

On y va : sortez le chapon fermier Label Rouge du réfrigérateur un peu à l’avance. Préchauffez le four thermostat à 180°C. Prélevez le zeste des 2 agrumes à l’aide d’un couteau économe. Concassez grossièrement les étoiles de badiane. Glissez à l’intérieur de la volaille les rubans de zeste, les gousses d’ail non pelées et la badiane. Salez et poivrez. Ficelez bien serré le chapon avec de la ficelle de cuisine. Déposez la volaille sur un grand plat à rôtir ou à défaut dans la lèche frite du four. Versez 10 cl d’eau bouillante dans le fond du plat. Enfournez pendant 3 h en prenant soin d’arroser régulièrement le chapon de Noël avec le jus parfumé qui s’écoule dans le plat.
Tout en surveillant la cuisson du chapon, préparez la garniture : faites cuire pendant 30 min les grains d’épeautre dans une grande quantité d’eau bouillante et salée. Pelez l’extérieur des fenouils avec un économe pour éliminer les fils. Rincez-les et essorez-les soigneusement. Découpez-les en tranches dans le sens de la hauteur. Dans une sauteuse avec un peu d’huile d’olive, ajoutez les fenouils et la moitié du jus de citron. Laissez cuire durant 15 minutes à feu moyen en mélangeant souvent. Salez et poivrez. Au moment de servir égouttez l’épeautre, et assaisonner-le avec un peu du jus de cuisson du chapon. Présentez le chapon de Noël entouré de ses garnitures de fenouil sauté et d’épeautre.

Bonus : le chapon au pain d’épices c’est aussi une merveilleuse recette de Noël !

 

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’Isle-sur-la-Sorgue

Œuf mayonnaise. Le concours du meilleur œuf mayo  du monde s’est tenu à Paris le 14 novembre dernier. Le vauclusien Jérémi Fontin est monté sur la deuxième marche du podium, porté par un œuf fermier bio de gros calibre, cuisson en 8 minutes, « dans de l’eau très salée pour garder un jaune orangé et onctueux » révèle le chef de l’Atelier du Jardin dans le quotidien La Provence. Le grand gagnant 2023 du concours créé par l’Association de sauvegarde de l’œuf mayonnaise (Asom) est la Grande Brasserie de Bastille, à Paris. Pour ceux qui le souhaitent, la recette œuf-mayo de Jérémi Fontin est proposée au restaurant à 8 € les quatre demi-œufs. L’Asom a été créée par feu le chroniqueur gastronomique et fondateur des Guides Lebey, Claude Lebey. Elle a été relancée en 2018 par quatre gastronomes avertis, soucieux de préserver et promouvoir ce monument de la cuisine bistrotière française.
• L’Atelier du Jardin, 34, avenue de l’Égalité,  84800, l’Isle-sur-la-Sorgue.

Guide Fooding

Le nouveau Guide Fooding, édition 2023, qui sera disponible, partout en France, dès ce jeudi 17 novembre, dévoile son palmarès. A Marseille, le titre de meilleur Sophistroquet est attribué à Regain (Sarah Chougnet-Strudel et Lucien Salomon) et le titre de Meilleur esprit d’équipe échoit au restaurant l’Idéal (Julia Sammut, Aurélien Baron et Jérémy Nguyen).

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux