Mes recettes

Charlotte macaron au citron vert et mascarpone

 

Charlotte macaronPréparation : 45 min

Votre marché pour 8 personnes : 16 biscuits roses de Reims (type Fossier, vendus en GMS) ; 1 paquet de macarons framboise ; 25 g de sucre semoule ; 75 g de jus de citron vert ; 10 g de limoncello ; 250 g de mascarpone ; 200 g de crème liquide ; 2 jaunes d’œufs ; 80 g de sucre semoule ; 50 g de jus citron vert ; 10 g de limoncello et 2 feuilles de gélatine.

On y va : détailler les biscuits roses selon la taille du moule rond.
Réaliser ensuite un sirop citron vert-limoncello : mélanger les 75 g de citron vert et les 25 g de sucre dans une casserole et porter à ébullition, ajouter le limoncello puis laisser refroidir. Tremper légèrement les biscuits du côté non sucré dans le sirop et mettre dans le fond du moule préalablement chemisé de papier sulfurisé.
Réaliser la mousse citron vert mascarpone : fouettez la crème liquide en chantilly. Ramollir les feuilles de gélatine en les plongeant 1 minute dans de l’eau froide. Mettre les 50 g de jus de citron vert à chauffer avec le sucre puis ajouter les feuilles de gélatine ramollie et bien égouttée et le limoncello. Verser sur les jaunes puis fouettez vigoureusement jusqu’à l’obtention d’un ruban. Incorporer la crème mascarpone puis la crème fouettée.
Montage de la charlotte : verser la moitié de la mousse citron vert mascarpone  dans le moule tapissé de biscuit rose, puis ajouter une deuxième couche de biscuits. Recouvrir du restant de mousse citron vert mascarpone. Réservez la charlotte macaron au frais 8h minimum.
Décorer enfin la charlotte avec des macarons framboise et quelques segments de citron vert.

Bonus : il existe plein de variantes de la charlotte avec des fruits ou avec des bonbons.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

En bref

Le grand marché de la friche sera poulpesque A chaque nouvelle saison, les grands marchés mettent en vedette un produit et le lundi 7 octobre, pour la session d’automne, le poulpe fera l’objet de toutes les attentions. Ce soir-là, 40 producteurs de la région seront présents (fruits et légumes d’automne, des fromagers, viande de volaille et de bœuf, du vin et du pain, des épices et des infusions, des herbes aromatiques ainsi que du poulpe frais, séché, fumé, en conserve…)
En cuisine, Philippe Ivanez (Les Jnoun Factory / Gargantuart) cuisinier, artiste, plasticien et photographe fera chanter les supions, encornets, seiches sur sa plancha accompagnés de panisses frites nappées de black (encre de seiche, wasabi) ou orange mayo (paprika basque fumé). La brigade des grandes Tables préparera une marmite de daube de poulpe, pour rassasier les plus affamés. Au four à bois, une pizza de la mer. Au micro de Pierre Psaltis (Le Grand Pastis) et Jonah Senouillet (Radio Grenouille), on examinera le poulpe avec passion aux côtés d’invités et experts qui se succéderont à table de 18h à 20h. De 20h15 à 21h30, place au solo poulpesque et psychédélique de LpLpo, créature énigmatique qui se nourrit de courant électrique et de sons cabalistiques. Sans oublier la plongée sous-marine et lunaire avec les photos de Denis Cartet. Toutes les infos ici.

Abonnez-vous à notre newsletter