Art de vivre

Les 4 choses à savoir sur le domaine la Pierre blanche à Eygalières

Ana-Luisa Negreiros et Floris Van de Werf ont racheté à Wout Bru le domaine la Pierre blanche et son restaurant l’Opale en avril 2018. Ils ont inauguré en avril dernier leur boutique-hôtel, après 4 années de travaux. A l’arrivée : 15 suites et chambres, un jardin aux essences méditerranéennes et un nouvel espace bar et snacking en bordure de piscine, réservé aux résidants de l’hôtel : l’Azure Fresh bistro. Un écrin de verdure de 2,5 hectares ouvert aux familles comme à la clientèle business.

1 C’est au chef Patrick Pando (ex-Moulin de Vernègues, Mas du Soleil, la Chassagnette et auberge de la Benvengudo) qu’a été confiée la direction du restaurant L’Opale. La carte se revendique de « haute bistronomie » et puise son « inspiration dans les racines provençales et produits biologiques issus de l’agriculture locale » assure la direction de l’hôtel. Néanmoins, le NoSushi (riz Japonais, gravelax de thon fumé, mayonnaise wasabi, gingembre confit, pickles de shitaké brulé, radis noir et daïkon) ; la salade césar ; l’entremets foie gras, litchi, sablé au cacao, condiment ananas / tomate ananas et pickles de litchis ou le brunch dominical peinent à nous faire oublier le caractère mondialiste de la carte.

2 La carte des vins a été confiée au sommelier Joffrey Wiart qui a composé une carte en plusieurs étapes : les vedettes provençales pour commencer, les grands terroirs français ensuite et, pour plaire à la clientèle internationale venue découvrir la Provence, les grands noms de l’Amérique latine à l’Australie en passant par l’Afrique du Sud.

3 L’Ambar Sunset Lounge a été et conçu pour admirer le sunset sur les Alpilles et les vignobles, sous les pins. Derrière son comptoir, David Camara prépare cocktails classiques ou signatures du domaine de la Pierre blanche. Menée par Floris et Ana-Luisa, grands amateurs de mixologie, l’équipe a élaboré des cocktails jouant avec les nuances et les arômes des rosés de la région : Miraval, domaine de Valdition, château Romanin, château Gassier, domaine de Lauzières, domaine du Chêne Bleu, abbaye de Pierredon et château de Pibarnon. Des tapas et vins au verre complètent l’offre. De 17h à 22h.

la Pierre blanche
Ana-Luisa Negreiros et Floris Van de Werf avec le chef Pando
4 L’Azure fresh bistro est situé en bordure de piscine. Réservé aux résidents de l’hôtel, il propose une restauration légère de grillades et de salades fraîches sous la houlette du chef Pando. Ouvert tous les jours jusqu’en novembre, il est animé par une Brésilienne, Camila Rios, venue tout droit de Sao Paulo où elle a officié au palais Tangará et à l’hôtel Tivoli Mofarrej…

Domaine la Pierre blanche, 2950 route d’Orgon 2950, 3810 Eygalières ; infos au 04 90 26 10 00. Déjeuner, 40-45 €, dîner, 62 €.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’Isle-sur-la-Sorgue

Œuf mayonnaise. Le concours du meilleur œuf mayo  du monde s’est tenu à Paris le 14 novembre dernier. Le vauclusien Jérémi Fontin est monté sur la deuxième marche du podium, porté par un œuf fermier bio de gros calibre, cuisson en 8 minutes, « dans de l’eau très salée pour garder un jaune orangé et onctueux » révèle le chef de l’Atelier du Jardin dans le quotidien La Provence. Le grand gagnant 2023 du concours créé par l’Association de sauvegarde de l’œuf mayonnaise (Asom) est la Grande Brasserie de Bastille, à Paris. Pour ceux qui le souhaitent, la recette œuf-mayo de Jérémi Fontin est proposée au restaurant à 8 € les quatre demi-œufs. L’Asom a été créée par feu le chroniqueur gastronomique et fondateur des Guides Lebey, Claude Lebey. Elle a été relancée en 2018 par quatre gastronomes avertis, soucieux de préserver et promouvoir ce monument de la cuisine bistrotière française.
• L’Atelier du Jardin, 34, avenue de l’Égalité,  84800, l’Isle-sur-la-Sorgue.

Guide Fooding

Le nouveau Guide Fooding, édition 2023, qui sera disponible, partout en France, dès ce jeudi 17 novembre, dévoile son palmarès. A Marseille, le titre de meilleur Sophistroquet est attribué à Regain (Sarah Chougnet-Strudel et Lucien Salomon) et le titre de Meilleur esprit d’équipe échoit au restaurant l’Idéal (Julia Sammut, Aurélien Baron et Jérémy Nguyen).

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux