Marseille

► Dîner des mécènes. Pour financer la rénovation de sa statue monumentale, la basilique  de Notre-Dame de la Garde annonce la tenue de plusieurs « Dîners des mécènes » afin de soutenir financièrement cette campagne de travaux. Programme de la soirée : visite privée de la basilique de 19h à 20h + dîner bouillabaisse autour d’une seule grande table de 50 personnes de 20h30 à 23h sur la terrasse des ex-voto avec vue sur le ville (dîner au Restaurant en cas de mauvais temps). Tarif : 100 € TTC – hors boisson. Sur le prix du dîner, 35 € sont reversés à la basilique pour la rénovation de la statue, cette sommes est éligible à un reçu fiscal pour déduction d’impôts. Uniquement sur réservation pour 50 personnes. Caution bancaire demandée de 65 € TTC par personne, annulation gratuite 48 heures à l’avance.
• Réservations : www.lerestaurant-ndg.fr
Deux dates disponibles pour le moment : jeudi 6 juin et jeudi 4 juillet
Pour vos dons à la basilique en vue de sa restauration, cliquer ici

 

Cavaillon

Festival Confit ! 2024 en vue.- La 2e édition du festival confit ! de La Garance (scène nationale de Cavaillon) se déroulera du mercredi 22 au dimanche 26 mai 2024. Le temps d’une semaine, Chloé Tournier et toute l’équipe de la Garance, convient tous les publics à un festival de rencontres et de convivialité hors des sentiers habituels du théâtre. Autour de spectacles et d’expériences inédites, ici inspirées de la Provence de Giono ou là du Liban d’Hiba Najem – une artiste à découvrir d’urgence – tous les sens et les arts sont sollicités : le regard, l’ouïe, la poésie, l’odorat, le goût et le toucher. Cette année, ce sont 4 femmes qui s’emparent du vivant sous toutes ses formes et vont au contact du territoire et des publics à l’image de Vivantes la création portée par la compagnie BRUMES, ou de la randonnée-spectacle de Clara Hédouin « Que ma joie demeure », avec le regard complice du chef Emmanuel Perrodin.
Inscriptions ici.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Street food festival #4.- Pour cette année olympique, le Street food festival mettra à l’honneur les cuisines du monde. Durant trois jours, près de 50 restaurateurs, artisans de bouche, glaciers, vignerons et brasseurs exerçant tous dans les Bouches-du-Rhône vous feront voyager sur les 5 continents en profitant d’une vue imprenable sur la Méditerranée. Comme en 2023, une programmation musicale sera proposée durant les trois soirées, avec un point d’orgue le vendredi 14 juin pour une programmation exceptionnelle orchestrée par Radio Star. Le Street food festival entre dans la programmation de Marseille Provence Gastronomie imaginée par Provence Tourisme, sous l’impulsion du Département des Bouches-du-Rhône et de la Métropole Aix-Marseille-Provence. Pour limiter les files d’attente sur les stands, les paiements sur l’ensemble du festival se feront uniquement par l’intermédiaire d’une carte bancaire ou d’une carte cashless.
Esplanade de la Major (Marseille, 2e arr.), les 13, 14 et 15 juin de 17h à 1h.

Restaurants en Provence

Dr Max, le nouveau resto veggy, healthy et girly de Maxime Taccoen

Dr MaxC’est l’une des nouvelles adresses qui agitent la rue Glandevès que beaucoup rêvent en jeune rue à la sauce aïoli. Ce Dr Max tient son nom de son fondateur, Maxime Taccoen, qui nous présente son « concept santé ». En résumé, un restaurant veggy, healthy et très girly puisqu’au moins 80% de la clientèle est féminine. Les garçons sont prévenus. Notre Maxime, pharmacien d’officine diplômé, docteur en pharmacie de surcroît et ancien biologiste souhaitait donc mettre son savoir encyclopédique au profit empirique d’une clientèle de plus en plus attentive à une alimentation équilibrée et moins protéinée. Il en résulte une carte pensée, rassasiante et savoureuse ; sur l’ardoise, un bowl de tartare de betterave à l’estragon-homos-brousse, épinards-boulgour et lentilles citronnés, une soupe de patates douces et carottes, une tartine de pain sans gluten-avocat ou quelques légumes mijotés-ras-el hanout et semoule. Avec chaque suggestion suit une explication : l’estragon facilite la digestion, la soupe est riche en vitamines B6 minéraux et oligo-éléments, l’avocat facilite l’assimilation des caroténoïdes, l’épinard est un anti-oxydant… Pas sûr que la clientèle retienne grand chose de tout ceci mais peu importe : chez Dr Max, on mange sain une cuisine mise en assiette par une Christelle Menassier décidément très en forme.

Dr Max

Et c’est surtout bon. La tarte salée aux épinards et amandes est servie chaude ; chaque fourchette apporte son lot de saveurs, salée, douce, herbacée au point d’en oublier l’absence de lardons. La salade de jeunes pousses de roquette, trévise, scarole, fines lamelles de radis, graines germées et lentilles est parfaitement assaisonnée et riche en goûts. De-ci, de-là, une noisette craque sous la dent réservant une surprise boisée du meilleur effet.
Entre 12h30 et 12h45, la salle accueille une clientèle très à son aise. On tire les chaises de bois tourné façon Thonet, les cartes voltigent sur les plateaux de marbre des tables aux piètements de fonte, on accroche manteaux et sacs aux crochets sur les murs. Les desserts du jour : un gâteau chocolat-coulis choco-avocat, des cakes citron ou noisette et une remarquable tarte au citron visiblement faite sur place le matin-même. La meringue aussi légère que les nuages qui courent dans le ciel à midi tient tête au café délicatement velouté. Alors faut-il y aller ? Oui car le service est bienveillant et le contrat rempli pour une vingtaine d’euros. Une adresse au petit goût de revenez-y qui vous convaincra.

Dr Max ginger healthy, 23, rue Glandeves, Marseille 1er ; infos au 06 61 32 02 05. Carte environ 20 €.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.