Marseille

► Rencontres des Cuisines africaines En 2020, à l’occasion de la Saison Africa2020, la Mission française du patrimoine et des cultures alimentaires (MFPCA), les Grandes Tables-I.C.I et Chefs In Africa se sont réunis pour organiser des rendez-vous culinaires et artistiques à Calais, Tours, Dijon, Clermont-Ferrand et Marseille. Les événements des Cuisines africaines ont permis de questionner et explorer les identités culinaires de tout un continent. Au cours des quatre dernières années, de nombreux projets ont été entrepris pour poursuivre cette démarche : la publication d’un numéro de la revue Papilles, intitulé Stirring the Pot, Les Cuisines Africaines, l’organisation de tables rondes, des participations à des festivals (Village International de la Gastronomie, Omnivore, …) et des actions développées dans plusieurs territoires d’Afrique. En 2024, les Rencontres des Cuisines africaines rassembleront, pour une première édition, plus de 70 acteurs et actrices culinaires d’Afrique et de ses diasporas afin d’explorer les identités des cuisines africaines, célébrer leur richesse et développer des synergies communes. Au programme : des tables rondes explorant les grands enjeux des cuisines africaines, des ateliers pour découvrir et échanger, des entretiens avec des personnalités et des démonstrations culinaires autour de produits phares.
• Les Rencontres des Cuisines Africaines, les 1 et 2 mars 2024 à la Friche de la Belle de Mai à Marseille.

Suis-nous sur les réseaux

Solidarité

► Dîners Sans Fourchette Le concept des dîners Sans Fourchette a été développé au profit des personnes victimes de troubles de la mémoire, des victimes d’Alzheimer, de sclérose en plaques ou de Parkinson. Dans l’évolution de leur pathologie, beaucoup de malades ne parviennent plus à se servir de leurs couverts et en viennent au geste premier, celui qui consiste à pincer l’aliment entre le pouce et l’index pour le porter à la bouche. Les malades ont aussi le droit de se régaler, d’aller au restaurant, de sortir, de rencontrer l’autre et de partager leur joie ; avec ces dîners, c’est le restaurant qui doit s’adapter à eux. Participer aux Dîners Sans Fourchette c’est contribuer à faire vivre l’association Mémoire et Santé qui les organise… pour sortir de l’isolement.
• À Paris le mercredi 28 février école de Paris des métiers de la table et le 6 mars ; à Toulon au lycée Anne-Sophie Pic le mercredi 13 mars : à Marseille le mardi 19 mars au lycée hôtelier J.-P.-Passédat ; à Sisteron le jeudi 21 mars à l’école hôtelière et le mercredi 3 avril à Marseille au restaurant Le République.

Data from MeteoArt.com
Art de vivre

L’Ecurie c’est un bar, des tapas et Clara et Valentine pour l’ambiance

Ecurie
Clara et Valentine : – Travailler ensemble ,c’est cool »

L’aventure de Valentine et Clara se raconte en duo depuis que les deux amies ont l’âge de 15 ans: – On s’est connu au lycée et on a bossé, voyagé et même colloqué » ensemble confient-elles en souriant. Complices dans la vie comme dans le travail, les deux amies ont trouvé dans ces anciennes écuries, le lieu idéal pour inaugurer l’Ecurie, le concept qui les faisait rêver. « On a fait l’ouverture du rooftop des Bords de Mer et c’est là qu’on a réalisé que c’était cool de travailler ensemble », dit Valentine, originaire de Saint-Rémy-de-Provence. Clara, qui a aussi travaillé au Bambino, revendique une formation au métier très empirique : – Nous sommes des passionnées de cuisine et nous ne voulions pas dépendre d’un chef alors l’option tapas s’est rapidement imposée ».

Ecurie

L’Ecurie est donc née et a accueilli ses premiers clients début septembre dernier. « C’est un bar d’abord, un lieu chaleureux, ensuite, de grignotage et partage » dit Valentine. A la carte, une terrine de foies de volaille-confiture d’oignons, des keftas de bœuf sauce yaourt, des sucettes de poulet caramélisées, des panisses (maison) sauce poivron-harissa et de petits chèvres à partager. Côté dessert, la mousse citron basilic et le baby chocolate font l’unanimité. « Nous sommes très contentes, on a de super retours et, le plus important, ce sont les gens contents qui reviennent », souffle Clara, originaire d’Arles. Sur les tables, des bières bio Sulauze, des barquettes de pain Pain Pan, des vins naturels et bio… Tous les âges se côtoient au fil de la soirée entre éclats de voix et rires. Calvin, qui aide en cuisine, fait passer les assiettes et les commandes de panisses fusent : – Ce sont des panisses 100% maison, on fait tout de A à Z », prévient le duo de copines. La soirée peut commencer…

L’Ecurie, 7, rue Vian, Marseille 6e arr. ; infos au 04 91 48 09 98. 

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.