Vite lu

► Légion d’honneur promotion du 14-Juillet. Le Journal Officiel a publié cette semaine la promotion civile du 14 Juillet. 521 personnalités ont été choisies pour leur engagement « au service de l’intérêt général et du rayonnement de la France », des récipiendaires choisis par les ministres qui proposent leur liste au Conseil de l’ordre de la Légion d’honneur. Laquelle liste est finalement validée par le président de la République. Créée par l’empereur Napoléon 1er en 1802, cette décoration fait désormais partie de l’histoire nationale. Chaque promotion met notamment des personnalités de l’hôtellerie-restauration à l’honneur. Cette année, les chefs Alain Ducasse (naturalisé monégasque, ultime privilège fiscal) et Éric Frechon sont faits officiers. Au rang de chevalier, premier grade de la Légion d’honneur, figurent les chefs Paul Pairet et Michel Portos, Sandrine Bayle-Gosse (directrice de l’École des métiers du Gers), Monica Bragard, directrice générale de Bragard, Olivier Gourmelon, dirigeant de la société Kings of kitchen et Louis Privat, fondateur et propriétaire des Grands Buffets de Narbonne.

Var

Depuis 1998, les Vignerons Indépendants du Var et Art&Vin invitent chaque été des artistes ou des collectifs d’artistes à installer leurs œuvres ou à réaliser des performances dans des lieux emblématiques comme les caveaux, les chais, ou au milieu des vignes. Avec cette manifestation, les visiteurs sont conviés à découvrir, sous un angle inédit, une cinquantaine de domaines et châteaux de la Région Sud et en Corse. Où aller dans le Var ? Notre sélection…
• Château de Majoulière à Villecroze, au cœur des coteaux varois Fanny Dhondt s’est installée avec son frère pour vivre sa passion. Sommelière de formation, elle accueille la céramiste VOS (Mado Vandewoestyne) et Marec, artiste belge qui s’est fait connaître avec des dessins humoristiques piquants, qui font régulièrement la une de la presse.
• Le dom. des Féraud à Vidauban regroupe 50 ha, non loin du golfe de Saint-Tropez, c’est le petit paradis de Markus Conrad qui accueille Bernadette Van Baarsen, peintre attachée à la vibration des couleurs, au soleil brûlant de Provence et aux enchevêtrements des végétaux en géométries naturelles et artificielles.
• Le château Saint-Esprit, propriété de la famille Croce-Spinelli depuis 4 générations, est une bâtisse du XIIIe siècle ceinte de majestueux cyprès et de 12 ha de vignes. C’est ici que Rémi Colombet expose ses œuvres, « un dilettante » qui se sert de tous les moyens mis à sa disposition, comme la musique, la photo et les objets. Mises en scènes improvisées, portraits fugitifs, travail instinctif, l’artiste fait fi des contraintes techniques de la photographie.
Tous les domaines participants ici.

Suis-nous sur les réseaux

Sainte-Croix-du-Verdon

Marchés et foires locales.- Durant tout l’été, chaque semaine, la commune accueille plusieurs marchés offrant des produits locaux frais, d’artisanat et des spécialités culinaires.
• Marchés des producteurs : tous les mardis matin, du 2 juillet au 27 août sur l’ancienne aire des camping-cars dans le village.
• Marchés gourmands : les mardis soir 16 juillet et 13 août (18h30-22h30). Foodtrucks de cuisine du monde, bière artisanale de Riez, sur l’ancienne aire des camping-cars dans le village.
• Marchés artisanaux : les mardis soir 9, 23 juillet et les 6 et 20 août (18h30 – 22h30). Avec la présence de créateurs et artisans de la région Sud, rue du Cours.

En direct du marché

Les Aixois de Eléa reçoivent le prix de la meilleure épicerie fine étrangère

Théodosia et Nektarios ont fondé l'épicerie fine Eléa à Aix-en-Provence

Théodosia et Nektarios ont reçu ce lundi matin 5 juin, à Paris, le trophée de la meilleure épicerie étrangère 2023, remis dans le cadre des Epicures de l’Epicerie fine. Une consécration pour Eléa, leur boutique ouverte en juillet 2021 dans le centre d’Aix-en-Provence. Le couple a pris le train la veille destination Paris en ignorant tout de son prix, cette nomination et la surprise ont été totales. « Ce prix, c’est très bien pour les producteurs dont nous sommes les représentants. Beaucoup nous ont proposé de travailler à marque blanche, c’est-à-dire que nous aurions collé notre étiquette sur leurs produits mais ce n’est pas notre façon de faire, explique Nektarios. Avec notre épicerie nous mettons en exergue les artisans, les familles et tous ces jeunes qui promeuvent une gastronomie de terroir ».

Eléa et ses fameux vins grecs

Revendiquant une « âme d’épicier », Nektarios a travaillé pour la grande distribution en Grèce et en France. En pleine débâcle économique, en 2012, il quitte le groupe français qui l’employait alors et part pour la France avec son épouse, Théodosia, sage-femme de formation. Le couple s’installe cinq ans plus tard à Aix et, en 2020, Nektarios quitte son poste de directeur commercial chez Tourpagel.
Eléa incarne donc les valeurs partagées de ce couple de passionnés : – Nous proposons des produits authentiques et vrais que nous sélectionnons en direct chez les producteurs eux-mêmes. Nous sommes en lien personnel avec 70 d’entre-eux à ce jour pour une gamme de quelque 800 références ». Leur credo : des produits rares et bio qui répondent à un process artisanal pour séduire une clientèle essentiellement aixoise.

Epicerie fine Eléa à Aix-en-Provence

« D’année en année et au fil des saisons, la gamme s’accroît », souffle Théodosia encore émue d’avoir reçu ce prix. Poivrons rouges du nord du Péloponnèse, mandarines et mastic de l’île de Chios, feuilles de vignes façonnées à la main à l’huile d’olives-légumes et aromates, figues de l’île d’Eubée séchées au soleil… Chaque produit a fait l’objet d’une sélection rigoureuse, justifiant ce trophée de la meilleure épicerie étrangère 2023. « Entre autres produits phare, nous proposons des plats traiteur comme le tarama blanc à 30% de cabillaud, du homos, des loukoums », énumère Nektarios. Trônant sur un comptoir, le pain à l’huile d’olive et feta bio, proche d’un cake salé, est enrichi en olives de kalamata : – On en fabrique et cuit chaque jour, les clients en raffolent », dit Théodosia.
Régulièrement, des séances de dégustation sont organisées autour des huiles d’olive ou des vins, une cinquantaine de références en tout, des vins bio, nature ou biodyn’ vinifiés par une nouvelle jeune génération qui a l’intention de redonner aux vins grecs la place qu’ils n’auraient jamais dû céder. « Avec des mezzés, c’est un régal ». A découvrir absolument chez Eléa avant de décoller pour Athènes dans les prochains mois…

Eléa, 17, rue Jacques de la Roque, 13100 Aix-en-Provence ; infos au 04 89 51 32 42.

Photos A. Bonfils et DR

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.