Brignoles

La Foire de Brignoles dédie un week-end complet à la gastronomie, samedi 20 avril et dimanche 21 avril prochain. Durant deux jours, des chefs se succèderont en cuisine pour mettre à l’honneur le terroir, la filière ovine varoise, la pâtisserie et les Vins de Provence. Julien Tosello, Benoît Witz, Pascal Barandoni, Nicolas Pierantoni ont déjà confirmé leur participation. Recettes autour de l’agneau, démonstrations à 4 mains où les chefs déclineront un produit de saison en version salée et sucrée, astuces pour pâtisser vegan mais avec gourmandise, recettes pour composer un apéro provençal de qualité et accords mets et vins seront commentés par un oenologue en partenariat avec les Vins de Provence.
• Toutes les infos sur la foire de Brignoles, ici

Marseille

► Ouverture de la citadelle le 4 mai Après avoir ouvert temporairement l’été dernier (elle était fermée au public depuis plus de 350 ans !), la citadelle autrement connue sous les noms de Fort Saint-Nicolas ou Fort d’Entrecasteaux, ouvre ses portes au grand public, et cette fois de façon pérenne. Cet été, de nombreux évènements attendront les visiteur : visites théâtralisées, concerts, escape games, accès aux jardins, le tout avec bar et  un restaurant qui seront dorénavant ouverts toute l’année.

► Kouss-Kouss festival le rendez-vous de la rentrée revient cette année du 29 août au 8 septembre. Au programme, des centaines d’établissements qui proposeront leur version de ce plat emblématique, avec pour thème cette année : « 1001 graines ». Le 31 août, 5 000 couscous seront servis et offerts sur le Vieux-Port dans le cadre de l’Été marseillais par la Ville de Marseille et l’office de Tourisme.

Marseille

Camille Gandolfo wanted. Mais où est passée Camille Gandolfo ? Depuis son départ du restaurant de l’hôtel des Bords de Mer, Camille Gandolfo ne répond à aucune sollicitation. Nul ne sait où elle est, ni ce qu’elle fait. Alors, pour calmer ceux qui s’inquiètent, sachez que Camille Gandolfo prendra la direction des cuisines de « la Marine des Goudes » rachetée par Paul Langlère (Sépia) et ses associés du Cécile, le sandwich club du quartier de Malmousque. Ouverture prévue début juin mais n’en parlez à personne, c’est confidentiel.
Juan Pulgarin… le come back. Le plus célèbre colombien de la ville reviendra d’ici le mois de mai rue d’Aubagne pour nous y régaler des spécialités qui ont bâti sa réputation.

Une bière à la navette. Ils étaient tous là, jeudi 4 avril au soir, sur la place de Lenche, à goûter et célébrer cette nouvelle bière de la brasserie la Minotte. Une bière blanche aux accents marseillais, aux parfums des navettes des Accoules ! Bien sûr, José Orsoni dit-Jo Navettes, et ses enfants, Marie-Julie et Clément étaient de la fête, pas peu fiers de cette création à laquelle ils ont participé (surtout Clément)… Une bière ultra fraîche, très peu amère qui a nécessité 20 kg de biscuits par brassin et quelque 2 mois de fermentation. A découvrir à la Descente des Accoules (le caviste du 4, rue de l’Evêché, 2e), au Café du théâtre (12, place de Lenche, 2e) et dans tout le réseau des revendeurs des bières La Minotte.
• Infos au 04 91 90 99 42

Suis-nous sur les réseaux

En direct du marché

Il Boccone, gastronomie italienne « autrement » rue Breteuil

Il boccone, épicerie fine italienne à Marseille

C’est une adresse plurielle, une épicerie fine, traiteur, petite restauration… Dans ce qui fut tour à tour un magasin de fleurs puis une torréfaction, Carole et Daniela se sont donné pour mission de nous faire découvrir la gastronomie italienne « autrement ». Longtemps, les deux cousines ont peaufiné leur projet, profitant du confinement de 2020 pour ciseler leur concept. Leur Boccone (petite bouchée en italien, NDRL) a fini par ouvrir voilà moins de deux semaines.
En à peine 15 jours d’ouverture, le rituel est déjà bien établi ; pour le déjeuner, Danielle échafaude son ardoise avec Giacomo, un jeune chef italien originaire de Sardaigne. La carte est courte : 2 entrées, 4 plats et autant de desserts aujourd’hui, avec des plats rares comme les casarecce alla genovese, une recette napolitaine d’effilochée de bœuf, oignons et sauce tomate ou il peposo, une spécialité toscane de viande de bœuf comme une daube au vin rouge toscan, cuisson 4 heures. « J’envisage dans les prochains jours de servir des papa al pomodoro, une crème de tomates au pain, cuisson longue avec beaucoup de basilic, c’est servi chaud avec un filet d’huile d’olive, c’est un régal »…

Aperitivo italiano façon Il Boccone

Avec son beau franc parler, Daniela refuse de servir des escalopes milanaises, revendique une préférence pour les conserves de tomates Mutti et assure appartenir à la famille des chefs qui prônent le simple, « parce qu’ajouter 36 000 ingrédients ça n’apporte rien ». Cuisinière de formation, Daniela s’est fait connaître à la Villa, rue Jean-Mermoz, aux côtés du chef Patrick Cartier. La longue histoire avec le 8e arrondissement s’est achevée, Daniela a monté son projet par souci d’autonomie. Qui, mieux que sa cousine Carole, pour partager les tâches ? A cette dernière la comptabilité et l’administration, à Daniela la cuisine. Pour l’heure, passants, touristes, voisins et travailleurs du quartier découvrent l’ambiance chaleureuse de l’adresse. En fin de service, on partage un café « corsé avec une bonne longueur en bouche ».
Cet après-midi, les deux cousines préparent l’after work, pardon, l’aperitivo italiano, où carpaccio de bonite, risotto au parmigiano balsamico, pizza frita mortadella pistachio et autre fritto misto veggie feront le show. Ambiance romaine à la sortie du bureau ? Ils vont être nombreux à dire oui !

Il Boccone, 14, rue Breteuil, Marseille 1er ; infos au 04 88 00 45 25. Midi, formule 20 ou 25 €, carte 25 € environ. Cocktails italiens en soirée (Rossini, Garibaldi, pornstar Martini), et Spritz (Hugo, Sorrento sparkle, Bellini, violet gin), de 10 à 11€.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.