En direct du marché

EmsMuffins, le muffins dans tous ses états

Des muffins en petite et grande taille, en version salée ou sucrée et des collections capsules toujours très innovantes : le confinement a permis à Emma Derminassian de créer une autoentreprise très gourmande. Retour sur une pâtistory au goût de chocolat. Tout débute il y a quelques mois, lors du confinement de printemps ; Emma, pour passer le temps, donne libre cours à sa fibre pâtissière. Famille, petit ami et copines dégustent chaque jour ses recettes et se délectent. Tous vont l’encourager dans cette voie et l’inciter à créer un compte Instagram, Ems Muffins, pour mettre en vitrine ses créations. emsmuffins

« Le muffin se décline à l’infini, en salé ou en sucré » justifie la jeune femme qui se découvre la fibre entrepreneuriale à tout juste 26 ans. La gamme sucrée compte six recettes aux pépites de chocolat, Kinder, Oreo, Nutella et M&M’s par exemple. « Je crée aussi des recettes à la demande de certains clients comme le muffin miel-amande qui a eu beaucoup de succès au point d’envisager son retour bientôt » poursuit Emma. Sur les ailes du succès, dimanche 25 avril, la gamme salée a été proposée aux quelques 3 200 followers, non sans succès : muffin pizza, muffin pesto et chèvre-miel ont été commandés en nombre, en version mini, pour accompagner les apéros. « Je suis très contente, j’ai de très bons retours et c’est hyper motivant » sourit Emma que tout son entourage surnomme Ems. « C’est ce diminutif qui m’a donné l’idée de baptiser mon entreprise Ems Muffins » dit-elle non sans humour. Emsmuffins

Muffins des rois
Soutenue, encouragée et motivée par son copain, ses copines et sa famille, Emma Derminassian multiplie les  idées et projets pour ses gammes de muffins. Entre autres idées très cool : des muffins des rois proposés lors de l’Epiphanie. Dans une boîte de 6 muffins minimum se cachait un sujet à découvrir sur le même principe des brioches ou galettes des rois. Le succès a été inespéré et total. On attend impatiemment la suite.  

Instagram @emsmuffins, commandes (la veille) en MP ou par téléphone au 06 74 10 17 24. Tarifs de 2,50 à 3,50 €.
Idée recette : les muffins pour le goûter

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonne-toi à la newsletter

Marseille

Loury en vente. Il a 74 ans et a consacré 54 années de sa vie à la cuisine et à son restaurant. Loin de l’écume ambiante, Loury a incarné la lame de fond de la cuisine traditionnelle provençalo-marseillaise avec la soupe de poissons, la bouillabaisse et autres pieds-paquets. A regrets, le restaurant du 3, rue Fortia (1er arr.) a été mis en vente. Il est urgentissime d’aller y déjeuner ou dîner, pour ne rien regretter.
• Infos au 04 91 33 09 73

Farinette c’est fini. Quatorze mois plus tard, la boulangerie de Manon et Etienne Geney tire le rideau. « Nous avons vécu une année compliquée et la hausse globale des coûts, énergie et matières confondues, a fragilisé notre modèle économique, explique Etienne Geney. Nous n’avons pas voulu fragiliser la Maison Geney voisine et on a pensé qu’il valait mieux tout arrêter ». En dépit de cette annonce, l’équipe vient de terminer une série de tournages pour la « Meilleure boulangerie de France » (M6) et le couple Geney enfonce le clou : – On y a mis tout notre cœur, on n’a proposé que du bon pain, on a fait de gros progrès et on ne retire que du bien de cette expérience ». Toujours propriétaires du nom Farinette qu’ils ont déposé, les Geney attendent que « le temps passe » et promet : « On reviendra mais on ne sait pas quand ». Fermeture le 4 février 2023.

Marrou à Saint-Barnabé. Porté par le succès de ses implantations au Prado, à Castellane et à l’opéra, Marrou ouvre un espace traiteur-pâtisserie à l’entrée de la galerie Saint-Barnabé Village (95, rue Montaigne, 12e). Il sera possible de déjeuner sur place et de profiter du salon de thé à toute heure de la journée. Une terrasse et des places en salle sont annoncées. Les Marseillais de boboboom signeront la déco et le style de l’enseigne.

 

Suis-nous sur les réseaux