En direct du marché

La Ruche qui dit Oui ! ouvre une antenne aux Cinq Avenues

La Ruche qui dit Oui !

Une nouvelle antenne de La Ruche qui dit Oui ! vient d’ouvrir dans le quartier des Cinq Avenues. A l’origine de cette initiative, on retrouve Olivier, marseillais de naissance, et Caroline, lilloise, qui, après quatre années passées à Paris, sont revenus s’installer au pied du palais Longchamp, « lassés par la vie parisienne ». « Nous voulons consommer de bons produits et étions en quête d’un lieu qui réunirait tous nos besoins en un seul lieu, expliquent les deux consultants en stratégie approvisionnements-logistique et en projets informatiques. Un lieu qui réunirait tout en un, des produits issus des circuits courts répondant aux principes de l’agriculture raisonnée ou bio ».

Soutien de l’économie locale
Pour le jeune couple, connaître les producteurs est au moins aussi important que la présence de tel ou tel label et, déjà membres du réseau de La Ruche qui dit Oui !, ils ont souhaité créer leur antenne dans le quartier. « La formule est simple et sans engagement, prévient Olivier. Il suffit de se rendre sur le site et d’y découvrir les producteurs et éleveurs que nous avons références, soit une bonne dizaine à ce jour. Pour le consommateur, aucune inscription, aucune obligation d’acheter et aucun minimum d’achat ne sont requis ». Le seule contrainte : venir sur place chercher ses courses. Les commandes sont ouvertes du lundi midi au dimanche soir minuit et la distribution s’opère le mardi de 16h30 à 18 heures à la cave la Cane Bière, 32, boulevard Philippon (4e arr).

A ce jour, plus de 190 personnes se sont inscrites à la newsletter et 25 commandes hebdomadaires font vivre le réseau « mais nous sommes impatients d’accueillir de nouveaux inscrits » lancent Olivier et Caroline. Le couple assure vouloir contribuer à faire connaître l’agriculture locale et l’assure : – Au-delà du seul mode de culture, ce sont aussi de très bons produits ». Les avantages, pour les consommateurs, sont multiples : fraîcheur des produits achetés, rencontres et échanges avec les producteurs/éleveurs et valorisation du tissu économique local. « Pour tous les jeunes qui veulent se lancer, l’agriculture et l’élevage offrent de très belles perspectives de carrière et de développement » assure Olivier. un sillon à creuser.

Rendez-vous sur le site de la ruche Qui dit Oui !, sélectionnez votre ville et/ou votre arrondissement.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonne-toi à la newsletter

Marseille

Loury en vente. Il a 74 ans et a consacré 54 années de sa vie à la cuisine et à son restaurant. Loin de l’écume ambiante, Loury a incarné la lame de fond de la cuisine traditionnelle provençalo-marseillaise avec la soupe de poissons, la bouillabaisse et autres pieds-paquets. A regrets, le restaurant du 3, rue Fortia (1er arr.) a été mis en vente. Il est urgentissime d’aller y déjeuner ou dîner, pour ne rien regretter.
• Infos au 04 91 33 09 73

Farinette c’est fini. Quatorze mois plus tard, la boulangerie de Manon et Etienne Geney tire le rideau. « Nous avons vécu une année compliquée et la hausse globale des coûts, énergie et matières confondues, a fragilisé notre modèle économique, explique Etienne Geney. Nous n’avons pas voulu fragiliser la Maison Geney voisine et on a pensé qu’il valait mieux tout arrêter ». En dépit de cette annonce, l’équipe vient de terminer une série de tournages pour la « Meilleure boulangerie de France » (M6) et le couple Geney enfonce le clou : – On y a mis tout notre cœur, on n’a proposé que du bon pain, on a fait de gros progrès et on ne retire que du bien de cette expérience ». Toujours propriétaires du nom Farinette qu’ils ont déposé, les Geney attendent que « le temps passe » et promet : « On reviendra mais on ne sait pas quand ». Fermeture le 4 février 2023.

Marrou à Saint-Barnabé. Porté par le succès de ses implantations au Prado, à Castellane et à l’opéra, Marrou ouvre un espace traiteur-pâtisserie à l’entrée de la galerie Saint-Barnabé Village (95, rue Montaigne, 12e). Il sera possible de déjeuner sur place et de profiter du salon de thé à toute heure de la journée. Une terrasse et des places en salle sont annoncées. Les Marseillais de boboboom signeront la déco et le style de l’enseigne.

 

Suis-nous sur les réseaux