En direct du marché

Sophie Lovergne : « Encore un Morceau, ce sera simple, frais et de saison »

Encore un morceau

Montpellier, Paris, Marseille. Sophie Lovergne a choisi ; elle installera Encore un Morceau, sa pâtisserie, à Endoume. Dans son petit univers de quelque 50 mètres carrés, encore en travaux, la jeune femme présentera le meilleur de ce qu’elle aime : des cookies chocolat noir-fleur de sel et enrobage polenta, des financiers tigrés, des babkas, des tartelettes de saison et des tartes au citron pour ne citer que quelques unes de ses spécialités. « J’aime tout faire : des entremets, des tartes, des gâteaux de voyage, énumère Sophie. Mais ce que j’aime le plus, ce sont ces gâteaux de tous les  jours, des pâtisseries qui parlent à tout le monde » poursuit celle qui adore les canistrelli de sa grand-mère et cite volontiers la Maison Geney, parmi ses références pâtissières marseillaises.

Encore un Morceau
Sophie Lovergne espère ouvrir sa pâtisserie, qui s’appellera Encore un Morceau, fin avril-début mai prochain. Une installation en forme d’aboutissement pour cette ex-salariée d’Amazon qui a débuté sa carrière professionelle avec une prépa à Montpellier et une école de commerce à Grenoble. « J’ai ensuite vécu à Paris pendant 7 ans, poursuit-elle. En 2018, je me suis lancé un défi : passer mon CAP de pâtisserie. Un objectif rapidement atteint puisqu’en huit mois, Sophie décroche en candidate libre le précieux sésame. J’ai toujours eu une passion pour la pâtisserie et une appétance pour le sucré, confesse-t-elle. Je ne me plaisais plus chez Amazon alors en 2019, à 28 ans, je suis partie ».

Encore un morceau

Profitant du grand confinement de 2020, Sophie Lovergne en profite pour faire grandir sa communauté Instagram, elle publie des stories de recettes, cultive un capital sympathie et se lance à fond dans la livraison à domicile et auprès des entreprises. Une nouvelle vie débute qui ne trouvera son aboutissement qu’avec une installation dans le Sud. « En février 2021, j’ai quitté Paris pour Marseille parce que j’y avais déjà des copains et que j’aime beaucoup cette ville. C’est plus grand que Montpellier et plus dynamique et je ne suis qu’à 2 heures de route de ma famille »… Tout naturellement, Sophie se met en quête de clients, sonne aux portes, présente ses services et Mathilde du café fleurs la Butinerie (rue Sainte) lui passe ses premières commandes. Gallien, à la Tisserie lui emboîte le pas ; les commandes et la notoriété suivent. « Pendant toutes ces années, j’ai fait du sur-mesure et me suis adaptée à toutes les demandes de clients et maintenant je me sens prête » souffle Sophie. Le souffle du bon vent.

Encore un Morceau, 2, place Saint-Eugène, 7e arr. Ouverture fin avril-début mai 2022.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Sébastien Sanjou au château Mentone. Le chef varois rejoint pour l’été le domaine viticole de Mentone et y ouvre « la Table de Mentone ». Dès les beaux jours arrivés, la table est dressée en extérieur, face au vignoble et aux forêts qui le bordent. La ferme-auberge promet de conjuguer convivialité et partage avec des menus d’esprit provençal composés avec les légumes et herbes fraîches du potager, les fruits des vergers, olives de l’oliveraie du domaine et les œufs du poulailler.
Viandes et volailles, fromages et charcuteries sont, eux, issus de producteurs locaux. Les vins de la propriété, classés Côtes de Provence bio, accompagnent les menus. En mai et juin, ouverture du mercredi au dimanche au déjeuner et du mercredi au samedi au dîner.
Château Mentone, 401, chemin de Mentone,
83510 Saint-Antonin du Var ; infos au 04 94 04 42 00.