Restaurants en Provence

L’Enoteka de Véronique et Nicola, y’en n’a pas deux comme ça…

EnotekaLes amateurs de bars à vins connaissent cette oenotèque qui a pignon sur rue, jonglant entre les saveurs sardes natales de Nicola et l’âme bistrotière lyonnaise de Véronique, depuis plus de 10 ans. Sans faire de bruit, traçant son sillon, le maître des lieux sélectionne ses flacons au coup de coeur, le Cent Canailles du Mas Juliette (vin de pays des coteaux du Verdon) ou le Clot de l’Origine de Marc Barriot (vin nature languedocien), faisant fi des modes. Sur les murs, les étagères alignent aussi quelques classiques à l’instar du blanc du clos d’Albizzi à Cassis ou le bio blanc de château Calavon à Lambesc
Chaque matin, inlassablement dans un geste répété machinalement, l’éponge mouillée efface certaines propositions de l’ardoise de la veille au profit des découvertes du marché du jour. On peut y lire les goûts de ce duo accueillant : parmentier de canard confit, onglet de boeuf à la manière d’une tagliata, caillette de porc, assiette végétarienne. Lorsque sonnent les 12 coups de midi, les petites pommes de terre ratte à la saveur de châtaigne et à la fine peau croustillante escortent un onglet-salade de roquette bien assaisonnée, sans acidité. Une pointe de fleur de sel craque sous la dent, le plaisir est immense. Alors qu’à la table voisine atterrit une planche de charcuteries, on partage une planches de fromages parfaitement affinés faisant office de dessert. Il est content Nicola, sa clientèle vient et revient, avide de l’écouter parler de sa sélection de vins à l’accent chantant italien, confirmant l’excellente réputation de son Enoteka. Une tasse de café velouté et voluptueux, une seconde pour faire durer le plaisir de la conversation et voici l’heure du départ. Alors faut-il y aller ? Oui pour le choix de vins, oui pour l’ambiance cave avec ses lourds murs de pierre, oui pour les assiettes décidément sans reproche et oui enfin, pour l’excellentissime café. Ils sont forts ces Italiens en café…

L’Enoteka, 28, boulevard Notre-Dame, Marseille 6e arr. Infos au 04 91 91 62 08. Carte déjeuner, 20 €.

Vite lu

Une bouillabaisse marseillaise chez un fromager aixois Si vous habitez Aix, plus besoin de venir à Marseille pour y déguster le plat emblématique. Vous avez désormais la possibilité de commander une bouillabaisse chez le fromager Benoît Lemarié (55, rue d’Italie à Aix) et il suffit de venir la récupérer le lendemain… Cuisinée avec beaucoup de talent par Gilles Carmignani, restaurateur marseillais (la Table de l’Olivier, 56, rue Mazenod, Marseille 2e arr.), la bouillabaisse est cuisinée le jour même, signe ultime de fraîcheur et de qualité. Prix : 46 € par personne. Infos au 04 42 66 50 06.

La cuisine d’été de Sophie, de Sophie Dudemaine sortira en librairies le 2 mai. Voici l’été, ses barbecues, ses salades colorées… Que l’on se retrouve autour du gril ou d’une simple tablée quotidienne, les mois estivaux sont toujours la promesse de douces saveurs grillées, fraîches et vitaminées. “Apéro, grillades, tartes, salades, desserts… les légumes et fruits d’été côtoient les viandes et crustacés, pour offrir à chacun la joie de bien manger, tout simplement. Je vous ai préparé 90 recettes salées et sucrées, délicieusement ensoleillées” promet Sophie qui cite le rôti de bœuf en croûte de moutarde, les saint-jacques à la plancha et la salade de pastèque. Photos de Rina Nurra, 224 pages, La Martinière Ed., tarif : 24,90 €.

Le GP sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter