Art de vivre

#fenetresurmarseille, le hashtag parti à la conquête de la France

#fenetresurmarseilleLe hashatg #fenetresurmarseille a été lancé le vendredi 20 mars par l’équipe de l’office métropolitain de tourisme et des congrès de Marseille, comme l’a relaté le Grand Pastis, dans un esprit d’ouverture et de partage, et séduit de plus en plus d’acteurs dans le secteur du tourisme français.
L’idée consiste à apposer ce hashtag sur toutes vos publications comme des photos, idées recettes, idées de films sur Marseille, visites virtuelles de Marseille, vos quartiers et restos préférés ainsi que vos meilleures souvenirs. « Nous avons voulu créer un lien entre les Marseillais pendant le confinement, continuer à faire vivre Marseille et diffuser une belle image, charnelle et attirante de la ville, explique Marion Fabre qui travaille au sein de l’organisme paramunicipal, avec un objectif avoué : donner envie de visiter Marseille une fois les risques de pandémie dissipés. Postez vos contenus avec le #fenetresurmarseille et nous les republierons ensuite sur notre page en français et anglais @choosemarseille » poursuit la jeune femme.

L’initiative qui fait tâche d’huile
A plus de trios semaines après son lancement, cette chaîne virtuelle revendique plus de 2 400 posts drôles, émouvants, décalés : des photos de photographes professionnels ou amateurs prises depuis leurs fenêtres ou d’ailleurs, des recettes de chefs locaux depuis leur cuisine familiale ou de cuistots en herbe, des vidéos de musiciens qui jouent pour Marseille depuis leurs fenêtres, des dessins d’enfants, des idées de livres dont l’intrigue se déroule à Marseille, des œuvres d’art issues des collections de musées marseillais mises à l’honneur, des initiatives solidaires de commerçants, de particuliers…
« Mais, surtout, Marseille a entraîné dans son sillon, plus de 120 offices de tourisme, des comités départementaux de tourisme, des comités régionaux de tourisme… détaille Marion Fabre. Nous avons proposé à nos voisins proches (La Ciotat, Cassis, Aix-en-Provence, Marignane, Arles, Nice, Saint-Tropez, ou moins proches, les Bretons, les territoires d’Outre-mer, les Girondins, les Alsaciens, de rejoindre cette initiative. Ils ont tous relevé le défi, et désormais de nouvelles destinations hexagonales brandissent le #FenetreSurLaFrance qui compte plus de 2 300 posts à ce jour ».
Et l’autre bonne nouvelle, c’est désormais le soutien d’Atout France qui relaie le #FenetreSurLaFrance à l’échelle internationale (2 500 posts à cette heure). L’initiative marseillaise a fait l’objet d’articles dans de nombreux quotidiens régionaux un peu partout en France et « avec #fenetresurmarseille c’est un peu la 2e fois que l’hymne national part de chez nous » s’amuse Marion Fabre.

Postez vos photos, vidéos, idées de lectures, de films ou de recettes en utilisant le #fenetresurmarseille sur Instagram, Facebook, Twitter et LinkedIn.

Photo Artur Aldyrkhanov

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

(Encore) un nouveau directeur aux Roches Blanches. Comme chaque année, l’hôtel restaurant cassidain présente son nouveau directeur. Il s’agit d’Emmanuel Blanchemanche qui a quitté la direction du domaine de Verchant, près de Montpellier, pour Cassis. « Je suis très heureux de me lancer dans ce nouveau projet de vie, de  surcroît dans cet environnement exceptionnel. Pouvoir écrire un nouveau chapitre pour ce lieu mythique est un privilège et j’ai suivi les conseils de Winston Churchill, qui a résidé aux Roches Blanches : pour s’améliorer, il faut changer. Donc, pour être parfait, il faut avoir changé souvent ». Il n’est pas sûr que dans l’hôtellerie et la restauration ces changements perpétuels soient très rassurants pour les clients.

Sébastien Sanjou au château Mentone. Le chef varois rejoint pour l’été le domaine viticole de Mentone et y ouvre « la Table de Mentone ». Dès les beaux jours arrivés, la table est dressée en extérieur, face au vignoble et aux forêts qui le bordent. La ferme-auberge promet de conjuguer convivialité et partage avec des menus d’esprit provençal composés avec les légumes et herbes fraîches du potager, les fruits des vergers, olives de l’oliveraie du domaine et les œufs du poulailler. Viandes et volailles, fromages et charcuteries sont, eux, issus de producteurs locaux. Les vins de la propriété, classés Côtes de Provence bio, accompagnent les menus. En mai et juin, ouverture du mercredi au dimanche au déjeuner et du mercredi au samedi au dîner.
Château Mentone, 401, chemin de Mentone, 83510 Saint-Antonin du Var ; infos au 04 94 04 42 00.