Marseille

► Dîner des mécènes. Pour financer la rénovation de sa statue monumentale, la basilique  de Notre-Dame de la Garde annonce la tenue de plusieurs « Dîners des mécènes » afin de soutenir financièrement cette campagne de travaux. Programme de la soirée : visite privée de la basilique de 19h à 20h + dîner bouillabaisse autour d’une seule grande table de 50 personnes de 20h30 à 23h sur la terrasse des ex-voto avec vue sur le ville (dîner au Restaurant en cas de mauvais temps). Tarif : 100 € TTC – hors boisson. Sur le prix du dîner, 35 € sont reversés à la basilique pour la rénovation de la statue, cette sommes est éligible à un reçu fiscal pour déduction d’impôts. Uniquement sur réservation pour 50 personnes. Caution bancaire demandée de 65 € TTC par personne, annulation gratuite 48 heures à l’avance.
• Réservations : www.lerestaurant-ndg.fr
Deux dates disponibles pour le moment : jeudi 6 juin et jeudi 4 juillet
Pour vos dons à la basilique en vue de sa restauration, cliquer ici

 

Cavaillon

Festival Confit ! 2024 en vue.- La 2e édition du festival confit ! de La Garance (scène nationale de Cavaillon) se déroulera du mercredi 22 au dimanche 26 mai 2024. Le temps d’une semaine, Chloé Tournier et toute l’équipe de la Garance, convient tous les publics à un festival de rencontres et de convivialité hors des sentiers habituels du théâtre. Autour de spectacles et d’expériences inédites, ici inspirées de la Provence de Giono ou là du Liban d’Hiba Najem – une artiste à découvrir d’urgence – tous les sens et les arts sont sollicités : le regard, l’ouïe, la poésie, l’odorat, le goût et le toucher. Cette année, ce sont 4 femmes qui s’emparent du vivant sous toutes ses formes et vont au contact du territoire et des publics à l’image de Vivantes la création portée par la compagnie BRUMES, ou de la randonnée-spectacle de Clara Hédouin « Que ma joie demeure », avec le regard complice du chef Emmanuel Perrodin.
Inscriptions ici.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Street food festival #4.- Pour cette année olympique, le Street food festival mettra à l’honneur les cuisines du monde. Durant trois jours, près de 50 restaurateurs, artisans de bouche, glaciers, vignerons et brasseurs exerçant tous dans les Bouches-du-Rhône vous feront voyager sur les 5 continents en profitant d’une vue imprenable sur la Méditerranée. Comme en 2023, une programmation musicale sera proposée durant les trois soirées, avec un point d’orgue le vendredi 14 juin pour une programmation exceptionnelle orchestrée par Radio Star. Le Street food festival entre dans la programmation de Marseille Provence Gastronomie imaginée par Provence Tourisme, sous l’impulsion du Département des Bouches-du-Rhône et de la Métropole Aix-Marseille-Provence. Pour limiter les files d’attente sur les stands, les paiements sur l’ensemble du festival se feront uniquement par l’intermédiaire d’une carte bancaire ou d’une carte cashless.
Esplanade de la Major (Marseille, 2e arr.), les 13, 14 et 15 juin de 17h à 1h.

Marseille Restaurants en Provence

Le Flocon de thé : tout comme au Vietnam, les pagodes en moins

flocon de thé

Le premier restaurant Flocon de thé a ouvert sur la place de l’Opéra (angle rue Molière) voilà un peu plus d’un an et, très vite, l’enseigne a essaimé à la rue Breteuil. Voici déjà que la même famille travaille sur l’ouverture d’une troisième adresse, incitant les uns et les autres à se demander qui arrêtera cette tempête de neige… Répondant aux supplications d’une clientèle qui n’a pas envie de cuisiner et souhaite être livrée sans hypothéquer pour autant son patrimoine, Flocon de thé propose une carte vietnamienne délicate, cuisinée du jour à base de produits frais et justement assaisonnés.

A la carte, justement, rien de très novateur, des raviolis frits ou vapeur (parfaits), une soupe pho façon daube, magret de canard ou au poulet, un bo bun nem, du riz frit au boeuf ou tonkatsu japonais. Les végétariens seront à la fête avec des pâtes de riz-tofu-sauce soja et herbes aromatiques, des nems et rouleaux de printemps par exemple. Le principe est simple : on se cale sur le site, on choisit ses plats et on passe commande par téléphone. Ensuite, libre à vous d’aller chercher sur place (rue Breteuil) ou de vous faire livrer. Le bon côté de l’éoparation vous permet de gagner 20% sur la note finale, l’équipe préférant offrir 20% de remise à ses clients plutôt que consentir 30% de prélèvement à Uber Eats ou Deliveroo. Malin…

flocon de thé

Et c’est bon ? Très bon car tout est cuisiné à la commande et c’est léger. Les rouleaux de printemps aux crevettes sont trempés dans une sauce à base de cacahuètes et ouvrent l’appétit. Suit une soupe Tonkin, un bouillon maison dans lequel baignent des nouilles jaunes, des raviolis frits, des lamelles de porc char siu, un demi oeuf mariné et pousses de soja. Quelques herbes fraîches finement ciselées apportent une note végétale fine et colorée.
Alors faut-il y commander ? Trois fois oui car tout est bien ficelé et le sac arrive à destination en parfait état. Oui car le dessert, un chè, sorte de riz au lait à la vietnamienne au lait de coco, morceaux de fruits et des perles du Japon, apporte une touche finale gourmande très heureuse. Oui enfin car le rapport qualité-prix est ultra satisfaisant, deux repas complets se négociant aux environs de 15 € par personne. Le petit coup de coeur de la semaine.

Commande et livraison gratuite à partir de 20 € dans un rayon de 5 km ; 09 88 30 63 87. 15-18 € par personne.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.