En direct du marché

La Friche fait son grand marché de printemps

grand marchéUn marché reflète toujours la vie de ceux qui le fréquentent. Il raconte une cuisine du quotidien, qui se veut souvent populaire, qui inscrit une adéquation entre la cuisine, son temps et la société en mettant en avant le produit frais de saison, sa saveur et le prix des produits. Pour son édition de printemps, un quatrième grand marché est annoncé à la Friche Belle-de-Mai avec quelque 50 producteurs invités. “Ce grand marché est organisé avec le souci de raccourcir le chemin entre producteur et consom’acteur, valoriser les savoir-faire et soutenir les pratiques du territoire, dans une démarche commune et participative” explique-t-on du côté des Grandes Tables, co-organisateur de ce rendez-vous qui souligne l’importance d’une agriculture paysanne et locale en insufflant une réflexion autour des notions du « bien-manger » et du « consommer autrement ».
Evidemment, comme lors de chaque édition, des cuisiniers, viendront in situ concocter des plats en lien avec la thématique du marché. Quatre cuisinières marseillaises, Vanessa Robuschi (Question de Goût), Delphine Roux (Chez Madie), Irène Lassus (Madame Jeanne) et Georgiana Viou (La Piscine) puiseront leur inspiration dans les produits du marché pour élaborer leur menu, une formule complète (entrée, plat et dessert entre 4 et 7€). Pendant toute la durée du grand marché, les cuisinières travailleront devant les clients et dévoileront leurs bases et pratiques culinaires et les amateurs de pizza au feu de bois et de barbecues (re)découvrirontle travail de Marie-Jo (farine du moulin artisanal et bio de “farina di grano tenero » di Claudia Canzoni – Valsamoggia à Bologne).

Radio Grenouille aussi de la partie

Au milieu des 50 stands de producteurs, un débat public prend place au cœur du Grand Marché, en accès libre, en format « plateau radio » animé par Emmanuel Moreira, journaliste éditorial à Radio Grenouille ; il sera retransmis en FM sur le 88.8. Spécialistes, conférenciers, auteurs et personnalités diverses (4 ou 5 invites) seront invités sur le plateau pour échanger autour des thématiques liées aux questions du bien-manger pour toutes les populations, les questions de productions et pratiques agricoles dans leur ensemble, démêler tous les discours autour du bio, local, agro-écologie, etc. “Durant ces émissions, on initie un dialogue avec le public le plus large possible, non initié à ces sujets là, le ton est simple et l’éditorial illustré de diverses sources” assure Moreira.
Lundi 24 avril, grand marché de 18h à 22h à la friche Belle-de-Mai.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

La Tournée Sauve ton resto se poursuit dans le 13.- Un bus et une tournée pour soutenir les restaurateurs en difficulté et marquer sa solidarité avec une filière passablement malmenée par la pandémie Covid-19 : l’opération Sauve ton resto ! se poursuit dans les Bouches-du-Rhône. Commandez vos repas à l’avance et venez les récupérer auprès des chefs dans chacune des villes étape : Marseille les 19 et 21 janvier, Allauch le 20 janvier, Aix-en-Provence le 22 janvier, Arles le 23 janvier… Plus d’infos et les détails à lire sur mpgastronomie.fr

Terre Blanche annonce la nomination de Christophe Schmitt au poste de chef des cuisines.- Le Resort de Terre Blanche Hotel Spa Golf Resort 5 étoiles, a nommé Christophe Schmitt au poste de chef pour prendre les rênes des différents restaurants, dont Le Faventia, étoilé au guide Michelin (le guide rigolo qui décerne des étoiles aux restaurants fermés). Christophe Schmitt succèdera ainsi au Chef étoilé et meilleur ouvrier de France, Philippe Jourdin, qui prend sa retraite et dont il était le second, pour perpétuer une cuisine aux saveurs du Sud. Dans la continuité de cette philosophie qui allie tradition et touches innovantes, Christophe Schmitt proposera une cuisiné axée sur les meilleurs produits locaux rendant hommage au terroir. “C’est un honneur pour moi et un très grand défi de succéder à Philippe Jourdin. A Terre Blanche, ce Mof a marqué l’histoire de la gastronomie, et il m’a aussi beaucoup appris. C’est avec beaucoup d’émotion que je lui succède aujourd’hui, plus que jamais conscient des responsabilités qu’il me lègue” a déclaré Christophe Schmitt.