Marseille

► Soirée raclette à Notre-Dame-de-la-Garde Pour contribuer au financement des gros travaux d’entretien de la basilique, le père Espinosa, recteur du sanctuaire, et l’équipe qui gère le Restaurant, ont eu l’idée d’organiser des dîners dont l’intégralité des bénéfices est reversée à l’entretien du site. Chaque soirée débute à 19h par une visite privée de la crypte et de la basilique suivie, à 20 heures, d’un apéritif, puis du dîner (50 € par personne). Pour répondre aux morsures du froid hivernal, une soirée raclette est organisée le jeudi 7 mars en partenariat avec la fromagerie La Meulerie. Le dîner fondant et délicieusement parfumé sera servi sur une seule et longue table unique. Bonne humeur garantie.
• Pour la soirée raclette du 7 mars, s’inscrire ici.

Suis-nous sur les réseaux

Solidarité

► Dîners Sans Fourchette Le concept des dîners Sans Fourchette a été développé au profit des personnes victimes de troubles de la mémoire, des victimes d’Alzheimer, de sclérose en plaques ou de Parkinson. Dans l’évolution de leur pathologie, beaucoup de malades ne parviennent plus à se servir de leurs couverts et en viennent au geste premier, celui qui consiste à pincer l’aliment entre le pouce et l’index pour le porter à la bouche. Les malades ont aussi le droit de se régaler, d’aller au restaurant, de sortir, de rencontrer l’autre et de partager leur joie ; avec ces dîners, c’est le restaurant qui doit s’adapter à eux. Participer aux Dîners Sans Fourchette c’est contribuer à faire vivre l’association Mémoire et Santé qui les organise… pour sortir de l’isolement.
• À Paris le mercredi 28 février école de Paris des métiers de la table et le 6 mars ; à Toulon au lycée Anne-Sophie Pic le mercredi 13 mars : à Marseille le mardi 19 mars au lycée hôtelier J.-P.-Passédat ; à Sisteron le jeudi 21 mars à l’école hôtelière et le mercredi 3 avril à Marseille au restaurant Le République.

En direct du marché

Les Fromagères à Arles, une nouvelle adresse au goût lacté

les FromagèresLe 12 avril dernier, Julie Moreau et Eugénie Théron donnaient vie à leur projet et accueillaient leurs premiers clients arlésiens dans cette charmante fromagerie de 34 mètres carrés en centre-ville. Deux mois plus tard, les deux associées qui partagent le même enthousiasme pour les produits laitiers, revendiquent quelque 80 références sur 5 mètres linéaires, « et de nombreux produits crémiers car nous sommes crémiers-fromagers » prévient Eugénie Théron. « Il y a beaucoup de fromages dont nous sommes fières », poursuit-elle pointant du doigt une fourme de montbrison, les banons de Sabine Ferrari, les beauforts au lait d’été et la tome de Savoie. Dans la région, les deux amies ont poussé leurs pérégrinations vers les Hautes-Alpes en quête de « tomes aux laits de vaches et brebis, de chèvres cendrés affinés crémeux et de faisselles »..
Julie Moreau s’est fait connaître, de restos en restos jusqu’à sa dernière affaire face aux Arènes ; c’est là qu’elle a rencontré Eugénie Théron, directrice achats pour une grande marque d’optique. Les deux femmes ont « beaucoup, beaucoup échangé sur la gastronomie avec l’envie de bâtir un projet commun ensemble ». Lieu de convivialité, les Fromagères ce sont aussi quatre tables dressées pour partager un apéritif, quelques planches de 4 ou 6 fromages, et découvrir quelques vins bio des Alpilles, les flacons des domaines de Lansac à Tarascon ou de Montfrin. Un blanc pour accompagner une brousse de chèvres de la fromagerie des Alpilles à Saint-Rémy-de-Provence ? Les Fromagères seront là pour vous conseiller…

Les Fromagères, 30, rue de la République, 13200 Arles ; infos au 09 88 04 04 84.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.