Marseille

► Soirée raclette à Notre-Dame-de-la-Garde Pour contribuer au financement des gros travaux d’entretien de la basilique, le père Espinosa, recteur du sanctuaire, et l’équipe qui gère le Restaurant, ont eu l’idée d’organiser des dîners dont l’intégralité des bénéfices est reversée à l’entretien du site. Chaque soirée débute à 19h par une visite privée de la crypte et de la basilique suivie, à 20 heures, d’un apéritif, puis du dîner (50 € par personne). Pour répondre aux morsures du froid hivernal, une soirée raclette est organisée le jeudi 7 mars en partenariat avec la fromagerie La Meulerie. Le dîner fondant et délicieusement parfumé sera servi sur une seule et longue table unique. Bonne humeur garantie.
• Pour la soirée raclette du 7 mars, s’inscrire ici.

Suis-nous sur les réseaux

Solidarité

► Dîners Sans Fourchette Le concept des dîners Sans Fourchette a été développé au profit des personnes victimes de troubles de la mémoire, des victimes d’Alzheimer, de sclérose en plaques ou de Parkinson. Dans l’évolution de leur pathologie, beaucoup de malades ne parviennent plus à se servir de leurs couverts et en viennent au geste premier, celui qui consiste à pincer l’aliment entre le pouce et l’index pour le porter à la bouche. Les malades ont aussi le droit de se régaler, d’aller au restaurant, de sortir, de rencontrer l’autre et de partager leur joie ; avec ces dîners, c’est le restaurant qui doit s’adapter à eux. Participer aux Dîners Sans Fourchette c’est contribuer à faire vivre l’association Mémoire et Santé qui les organise… pour sortir de l’isolement.
• À Paris le mercredi 28 février école de Paris des métiers de la table et le 6 mars ; à Toulon au lycée Anne-Sophie Pic le mercredi 13 mars : à Marseille le mardi 19 mars au lycée hôtelier J.-P.-Passédat ; à Sisteron le jeudi 21 mars à l’école hôtelière et le mercredi 3 avril à Marseille au restaurant Le République.

En direct du marché

Une deuxième fromagerie La Meulerie ouvre à Malmousque

la meulerie malmousque ouvre fin juin 2023

Une deuxième boutique à enseigne de la Meulerie ouvrira ses portes ce week-end des 24 et 25 juin à Malmousque. Les travaux touchent à leur fin et toute l’équipe met la main à la pâte pour attaquer l’été en beauté. « Arthur rêvait de s’installer dans le quartier, on avait jeté quelques bouteilles à la mer, on avait laissé nos coordonnées à une agence mais rien ne venait », raconte Driss. Tout s’est précipité le 3 janvier dernier lorsque Driss et Arthur reçoivent un coup de fil d’un agent immobilier les informant que le primeur de Malmousque compte se défaire d’un local voisin du sien. Une visite et un entretien avec Eric le marchand des quatre saisons plus tard, un accord est trouvé, les travaux peuvent commencer.

« On n’est pas dans l’esprit d’une chaîne », tempèrent vite les deux créateurs de la Meulerie. « Tout se fait par hasard là encore, je suis tombé sur Justine que j’avais perdue de vue et j’ai été très impressionné par son énergie et son enthousiasme. C’était la personne parfaite pour s’engager dans le projet avec nous » reconnaît Driss. La petite équipe composée des deux fondateurs Arthur et Driss, et du « cheese monger » Edouard (« mon fromager » sourit Driss), s’est dont enrichie d’une nouvelle recrue, Justine, qui a rejoint l’aventure.

Driss, le patron de la meulerie malmousque à Marseille

Le duo Arthur-Driss se réjouit de la woman touch qu’apporte Justine à l’entreprise « qui est aussi une maman et une grande bosseuse ». Quant à la gamme de fromages qui seront proposés à Malmousque, ce sera la même que celle de la Grand’rue et aux mêmes prix, « parce que les gens qui vivent ici ne sont pas des Américains ».

« On avait surnommé ma maman ‘Petite souris’ parce qu’elle se levait la nuit pour manger de l’emmental »

Driss

Outre l’offre fromagère, la Meulerie de Malmousque proposera chaque jour des sandwiches, deux fromagers et une troisième proposition en collaboration avec une boutique, un chef, un resto… « J’adore les collab’, j’en ai fait avec Sophie Ferjani, la Bonne Mère, la Maison des Nines, Maison Mère… C’est sympa d’avancer ensemble, confie Driss. Des salades seront aussi mises en vitrine, et comme on est voisin du primeur, ce sera plus simple pour nous approvisionner ».

Avec un art consommé de la mise en scène et du marketing, Driss et Arthur se sont construit une belle image de la coolitude. « Si les photos sont drôles c’est parce que j’ai compris que je pouvais être moi-même. On s’amuse, la vie est trop courte et si les photos sont rigolotes c’est parce que travailler en famille c’est facile… Chacun s’est distribué les rôles et missions, alors ça marche », confesse cet ancien de la nuit marseillaise qui s’est construit un solide réseau, du Bazar à la Maronaise. « Le commerce traditionnel, c’est bien, on bosse pour soi et tous les matins, je viens en courant. Le contact direct avec le client, j’ai pas trouvé mieux ».

La Meulerie 2, 249 Corniche Kennedy, Marseille 7e ; infos au 04 96 22 13 68.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.