Restaurants en Provence

Funky Grec, aujourd’hui c’est Panayotis Kargakos qui cuisine

Funky grec

Marseille se découvre un nouveau chef avec l’émergence, voilà maintenant presque deux mois, du Grec Panayotis Kargakos, un franco-grec né à Kalamata, ville du sud du Pélopnonèse. Installé à Marseille depuis 7 ans, Panayotis a longtemps travaillé pour un traiteur proposant une cuisine grecque de carte postale, bien loin de ses inspirations. En début d’année, notre homme a donc fondé un service de restauration livrée à domicile (première étape avant l’ouverture d’un restaurant) appelé Funky Grec et dont les brunches du dimanche se taillent une jolie réputation. En semaine, Panayotis livre à domicile les jeudis, vendredis et samedis soir ; on ne peut rêver meilleur prélude au week-end.

Le menu Funky Grec de la semaine propose de pointes d’asperges sautées à l’ail des ours et oeuf poché. Un petit bonheur juste cuit que l’on nappera de sauce avgolemono (sauce émulsionnée aux oeufs et citron) habituellement utilisée pour accompagner des dolma, des keftés ou  des courgettes farcies. Suit un boeuf stifado, une viande braisée au vin rouge que Panayotis a agrémenté de petits oignons grelots. La sauce est opulente, avec des notes de cannelle très présentes et une longueur en bouche sur le poivre qui apporte beaucoup de tonus. Quelques pommes de terre grenaille juste rôties accompagnent la composition. Si vous utilisez un micro-ondes pour réchauffer vos plats, il faudra y aller tout doux avec une, deux ou trois cuissons à 150 ou 250 watts maximum et interrompre à chaque fois en veillant bien à réchauffer doucement sans jamais cuire…
Bien qu’absent de la palette des goûts grecs, l’hibiscus trouve ici une belle expression avec un entremets composé d’une ganache de chocolat blanc montée à l’hibiscus, insert de framboises compotées. L’appareil est posé sur un petit biscuit rond façon pâte sablée ; servi très frais, c’est une vague fraîche et acidulée qui annonce le printemps…

Alors faut-il commander son repas chez Funky Grec ? Assurément oui car Panayotis Kargakos nous éloigne des clichés folkloriques pour nous faire découvrir la cuisine hellène contemporaine. Oui si on veut savoir ce que l’on mange à Athènes aujourd’hui et oui pour le soin apporté à la réalisation des menus. Une bonne option pour nous aider à attendre la réouverture des restaurants et le retour sur les terrasses.

Commandes sur Instagram @funky_grec13 ou Funky Grec au 06 58 15 96 60. Menu 29 € (jeudi, vendredi et samedi soir), brunches le dimanche.

1 Comment

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Paris

Championnats de France de Pizza. Le ridicule ne tue pas, pour preuve, ce énième concours pompeusement qualifié de « championnat de France de la pizza ». Alors sachez que sa 18e édition sera organisée par l’Association des Pizzerias françaises et se tiendra les 13 et 14 mars sur le salon Parizza. Sur les 400 candidats qui s’étaient portés candidats, 130 d’entre-eux ont été retenus lors des étapes régionales du France Pizza Tour. Les 13 et 14 mars donc, les 130 concurrents se mesureront tout au long de 6 épreuves (pizza classique, «pizza a due», rapidité) dont certaines s’apparentent aux jeux du cirque (pizza la plus large, pizza dessert et pizza acrobatique). Les candidats des Bouches-du-Rhône sont : Kévin Vernet de Gardanne (Pizzeria Il Grano ), Jean-François Cortez des Pennes-Mirabeau (Capo Pizzeria), Guillaume Martinez d’Allauch (Pizza Lea), Lucas Palazzo d’Aix-en-Provence (Chez Ratatouille), Mathieu Boisseau de Plan de Cuques (Pizzeria da Matteo), Laurent Pavia de Marignane (Les 3 M) et Yvan Cotta de Saint-Victoret (Allô Pizza).

Marseille

► Rencontres des Cuisines africaines En 2020, à l’occasion de la Saison Africa2020, la Mission française du patrimoine et des cultures alimentaires (MFPCA), les Grandes Tables-I.C.I et Chefs In Africa se sont réunis pour organiser des rendez-vous culinaires et artistiques à Calais, Tours, Dijon, Clermont-Ferrand et Marseille. Les événements des Cuisines africaines ont permis de questionner et explorer les identités culinaires de tout un continent. Au cours des quatre dernières années, de nombreux projets ont été entrepris pour poursuivre cette démarche : la publication d’un numéro de la revue Papilles, intitulé Stirring the Pot, Les Cuisines Africaines, l’organisation de tables rondes, des participations à des festivals (Village international de la gastronomie, Omnivore, …) et des actions développées dans plusieurs territoires d’Afrique. En 2024, les Rencontres des Cuisines africaines rassembleront, pour une première édition, plus de 70 acteurs et actrices culinaires d’Afrique et de ses diasporas afin d’explorer les identités des cuisines africaines, célébrer leur richesse et développer des synergies communes. Au programme : des tables rondes explorant les grands enjeux des cuisines africaines, des ateliers pour découvrir et échanger, des entretiens avec des personnalités et des démonstrations culinaires autour de produits phares.
• Les Rencontres des Cuisines Africaines, les 1 et 2 mars 2024 à la Friche de la Belle de Mai à Marseille.