Bouches-du-Rhône

Prix Agricole des Produits de Provence.- La Métropole AMP vient d’organiser la première édition du prix agricole des produits de Provence afin de valoriser l’excellence et la diversité de son agriculture et de ses productions. Vins, huiles d’olive, miels, bières et calissons : au total, onze catégories de produits ont été soumises à l’appréciation du jury composé de chefs, d’élus du Projet alimentaire territorial, de référents du réseau « Nos cantines durables », d’agents métropolitains (y compris de son directeur général des services), du président de la chambre d’agriculture Monsieur Levêque et du Grand Pastis. Etait aussi présent Christian Burle, 15e vice-président de la Métropole délégué à l’Agriculture, la Viticulture et ruralité, à l’Alimentation et Circuits courts et maire de Peynier. Chaque table a dégusté 3 produits différents, soit entre 15 et 20 échantillons au total. Un expert produit a accompagné la dégustation de chaque table sans jamais intervenir dans les notations et commentaires du jury. Les lauréats ont reçu leur prix mardi 28 mai.
Vin rouge AOP :  cuvée MIP collection AOP Côtes de Provence, Made in Provence, Puyloubier
Vin rosé AOP : Rose Bon Bon AOP Côtes de Provence, domaine des Diables, Puyloubier
Vin rosé IGP : Terre de passion IGP Méditerranée, vignobles du Roy René, Lambesc
Vin blanc IGP : cuvée tradition IGP Méditerranée, domaine Richeaume, Puyloubier
Huile d’olive AOP fruité vert vierge extra : AOP Provence château Montaurone, Saint-Cannat
Huile AOP d’olive maturée fruité noir : AOP Provence château Calissanne, Lançon-Provence
Miel de Garrigue IGP Provence :  les Ruches du Roy à Simiane-Collongue
Bière blonde :  Pacific Ale, brasserie artisanale de Provence à Rousset
Bière ambrée :  Thymbrée, brasserie Epicentre à Pertuis
Bière blanche : Gaby brasserie Zoumaï, Marseille
Calissons d’Aix :  calissons aux amandes de Provence, confiserie du Roy René, Aix-en-Pce.

Bollène

Le bronze pour Révélations. Installée dans le petit village de Bollène, l’épicerie Révélations gérée par le torréfacteur Nicolas Avon, a remporté la médaille de bronze au concours des Quintessences 2024 ! Cette distinction sera officialisée lors du salon Gourmet international qui se tiendra en septembre à Paris. « Chez Révélations, nous avons créé un lieu unique mêlant épicerie fine, bar à vin et salon de thé avec une offre de petite restauration atypique, où nos produits locaux et régionaux sont à l’honneur. Nous avons à cœur de cultiver une atmosphère chaleureuse et accueillante, propice aux échanges et aux liens sociaux », se réjouit Nicolas.
6, place Henri-Reynaud de la Gardette, 84500 Bollène ; infos au 04 90 61 86 53.

Suis-nous sur les réseaux

La Barasse

Les halles de producteurs de la Barasse fêtent leurs 5 ans. Rendez-vous jeudi 13 juin pour retrouver une trentaine de paysans-producteurs. De 17h à 19 heures, goûter offert : jus de fruit frais ou sirop, biscuits colorés d’Emacréa, et des fruits. Grande tombola gratuite, avec des produits du marché à gagner et ambiance musicale. Les halles de la Barasse, ont accueilli près de 40  000 visiteurs en 5 ans (en intégrant la fréquentation du début de saison 2024 de mars à juin). + 20% de fréquentation en 2023 par rapport à 2022. Et un très bon début de saison 2024. Le marché des 5 ans sera le 165e marché organisé depuis l’ouverture en 2020 avec près de 200 tonnes de produits vendus depuis 2020 (dont 70 tonnes en 2023). Plus de 750 000 € de chiffre d’affaire ont été générés depuis 2020 (270 000 € pour 2023). 58 paysans ou artisans ont participé à au moins 1 marché depuis 2020. En 2024 : 27 producteurs ou artisans se relaieront sur la saison. Les producteurs exercent dans un rayon de 45 km autour de Marseille depuis 2020.

7e Arrondissement Marseille Restaurants en Provence

Sam kitchen au Montévidéo pour votre prochain déjeuner en terrasse

Sam kitchen

Le Montévidéo, connu pour ses expositions d’art contemporain, ses résidences d’artistes, performances et conférences, a demandé à Sam kitchen d’animer son comptoir. Dès le 19 mai, la terrasse du Montévidéo va revivre au rythme des services et du téléphone sonnant les réservations. Homme orchestre de ce regain d’activité, Samuel Avédissian est un homme heureux. Pâtissier de formation et boulanger de métier, Sam a découvert la cuisine en animant les points restauration de quantités d’événements.  « Je vais au marché et je fais avec ce que je trouve » explique notre homme comme pour résumer son adhésion aux valeurs locales et bio, également partagées par le centre d’art qui l’héberge.

Sam kitchen

Pour cette semaine de réouverture, Sam a concocté une carte déjeuner majoritairement végétale (focaccia d’aubergines rôties et caviar-tomates cerise et scarmoza, salade caesar, penne arrabiata) avec quelques incursions carnées de bon goût (tataki de canard). Manger à l’extérieur, dans un quartier (Vauban, Notre-Dame, Montebello) où les terrasses sont rares est un privilège rare. Et nul doute que cet extérieur arboré en bout d’impasse protégée sera très couru cet été.

Au déjeuner, Sam propose une très vivifiante assiette d’asperges, pois gourmands et artichauts violets détaillés en fines lamelles. Cette salade crue est arrosée d’une émulsion ail-basilic-huile d’olive qui réhausse les saveurs herbacées de la composition. Une présence aillée qui n’est pas sans rappeler la tartinade d’ail rôtie qu’on a tartinée sur de fines tranches de focaccia salée (faite maison elle aussi), pour accompagner l’apéritif. Comme une réponse au soleil qui arrose la terrasse, Sam sert une fregola sarde au citron cerclée de cubes d’aubergines confites au four et tomates cerise. Des intentions d’une belle simplicité qui visent juste tant dans les assaisonnements que les quantités.

Sam kitchen

Un ventripotent baba chantilly anisée vient clore un repas aux intentions clairement marseillaises, « d’une carte en mouvement » justifie Sam comme pour rappeler qu’il est (heureusement) tributaire du marché et des saisons. Alors faut-il y aller ? Oui si vous souhaitez manger en terrasse, au calme, mi-ombre mi-soleil et oui pour la carte flexitarienne qui permet à chacun de trouver son bonheur. Oui car on vous y servira un café de spécialité la Bourgeoise de Maëlle Allégrini et oui, enfin, car l’offre permet de manger sur place ou à emporter.

Sam kitchen le Montévidéo, 3, impasse Montévidéo (angle rue Breteuil), Marseille 6e arr. Réservations impératives au 06 12 43 33 12. Environ 20-24 €.
Petits-déjeuners dès 9h, goûters, gâteaux de voyage ; brunches un dimanche par mois.

Quid du Montévidéo

Fondé par l’auteur, metteur en scène et scénographe Hubert Colas, Montévidéo propose chaque mercredi soir une programmation qui fait la part belle aux artistes issus de la scène contemporaine. Performances, lectures, spectacles, concerts, expositions, projections, conférences forgent une proposition pluridisciplinaire destinée au plus grand nombre et en grande partie en accès libre. Montévidéo accueille en résidence auteurs, artistes, compagnies de la scène contemporaine et festivals du territoire mettant la recherche artistique au cœur de son projet. Aux deux espaces scéniques s’ajoutent un lieu de restauration, un bar, une terrasse et, à l’occasion des rendez-vous littéraires, une librairie éphémère. Montévidéo c’est aussi le lieu de Diphtong Cie et le QG d’actoral, festival international des arts et des écritures contemporaines et bureau d’accompagnement.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.