Marseille

► Dîner des mécènes. Pour financer la rénovation de sa statue monumentale, la basilique  de Notre-Dame de la Garde annonce la tenue de plusieurs « Dîners des mécènes » afin de soutenir financièrement cette campagne de travaux. Programme de la soirée : visite privée de la basilique de 19h à 20h + dîner bouillabaisse autour d’une seule grande table de 50 personnes de 20h30 à 23h sur la terrasse des ex-voto avec vue sur le ville (dîner au Restaurant en cas de mauvais temps). Tarif : 100 € TTC – hors boisson. Sur le prix du dîner, 35 € sont reversés à la basilique pour la rénovation de la statue, cette sommes est éligible à un reçu fiscal pour déduction d’impôts. Uniquement sur réservation pour 50 personnes. Caution bancaire demandée de 65 € TTC par personne, annulation gratuite 48 heures à l’avance.
• Réservations : www.lerestaurant-ndg.fr
Deux dates disponibles pour le moment : jeudi 6 juin et jeudi 4 juillet
Pour vos dons à la basilique en vue de sa restauration, cliquer ici

 

Cavaillon

Festival Confit ! 2024 en vue.- La 2e édition du festival confit ! de La Garance (scène nationale de Cavaillon) se déroulera du mercredi 22 au dimanche 26 mai 2024. Le temps d’une semaine, Chloé Tournier et toute l’équipe de la Garance, convient tous les publics à un festival de rencontres et de convivialité hors des sentiers habituels du théâtre. Autour de spectacles et d’expériences inédites, ici inspirées de la Provence de Giono ou là du Liban d’Hiba Najem – une artiste à découvrir d’urgence – tous les sens et les arts sont sollicités : le regard, l’ouïe, la poésie, l’odorat, le goût et le toucher. Cette année, ce sont 4 femmes qui s’emparent du vivant sous toutes ses formes et vont au contact du territoire et des publics à l’image de Vivantes la création portée par la compagnie BRUMES, ou de la randonnée-spectacle de Clara Hédouin « Que ma joie demeure », avec le regard complice du chef Emmanuel Perrodin.
Inscriptions ici.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Street food festival #4.- Pour cette année olympique, le Street food festival mettra à l’honneur les cuisines du monde. Durant trois jours, près de 50 restaurateurs, artisans de bouche, glaciers, vignerons et brasseurs exerçant tous dans les Bouches-du-Rhône vous feront voyager sur les 5 continents en profitant d’une vue imprenable sur la Méditerranée. Comme en 2023, une programmation musicale sera proposée durant les trois soirées, avec un point d’orgue le vendredi 14 juin pour une programmation exceptionnelle orchestrée par Radio Star. Le Street food festival entre dans la programmation de Marseille Provence Gastronomie imaginée par Provence Tourisme, sous l’impulsion du Département des Bouches-du-Rhône et de la Métropole Aix-Marseille-Provence. Pour limiter les files d’attente sur les stands, les paiements sur l’ensemble du festival se feront uniquement par l’intermédiaire d’une carte bancaire ou d’une carte cashless.
Esplanade de la Major (Marseille, 2e arr.), les 13, 14 et 15 juin de 17h à 1h.

Magazine

Charlotte Baldaquin quitte les Grandes Tables de La Criée, Laurent Mercier lui succède

Charlotte Baldaquin quitte les Grandes Tables de La Criée, Laurent Mercier, un cuisinier de la Méditerranée
Laurent Mercier succède à Charlotte Baldaquin au restaurant les Grandes Tables de la Criée

Vendredi 31 mars 2023. Dernier service pour la chef Charlotte Baldaquin, après quatre années passées au restaurant les Grandes Tables de La Criée. Un déjeuner en son honneur a été organisé. Un repas à la saveur particulière puisqu’une table de quelque 20 couverts a été dressée pour célébrer le départ de cette chef, le personnel du théâtre dans son entier voulant « marquer le coup ». « Je n’ai aucun regret, ma décision a été prise voilà 6 mois et je pars pour travailler sur mon projet » a expliqué Charlotte Baldaquin qui a confié avoir beaucoup grandi aux Grandes Tables de La Criée : – Quand je suis arrivée, j’étais une autodidacte qui n’avait que 6 mois de cuisine et on m’a donné la chance de découvrir ce que j’aimais cuisiner ».

« Sans y avoir travaillé, on ne peut pas s’imaginer ce que c’est La Criée »

Charlotte Baldaquin

Les yeux humides, Charlotte peine à trouver ses mots mais revient encore sur le chemin parcouru : – C’est Emmanuel (Perrodin, NDLR) qui m’a présentée et c’est Marie-Jo (Ordener, NDLR) qui m’a embauchée. Sans eux, jamais je n’aurais été en cuisine ». Avant de partir, la cuisinière a dit « plein de choses à Fabrice (Lextrait, NDLR) et à Marie-Jo. J’aurais encore plein d’autres choses à leur dire mais une chose est sûre, c’est que c’était bien La Criée, on était une petite équipe et on a bien travaillé ». Evoquant l’humanité dans ses rapports quotidiens avec les équipes, Charlotte Baldaquin insiste sur les liens très forts qui se sont noués avec l’équipe du théâtre national. Les amis arrivent, tout le monde prend place, le déjeuner va débuter. Charlotte regarde avec beaucoup d’amitié Laurent Mercier qui sort de la cuisine : – Je suis très heureuse que ce soit lui qui prenne la suite ».

Aux Grandes Tables de La Criée, le nouveau chef Laurent Mercier

Aux Grandes Tables de La Criée, Laurent Mercier cuisiniera la Méditerranée

Charlotte lui a passé le relais. C’est désormais Laurent Mercier, aux Grandes Tables de la Friche depuis 2006, qui va porter le restaurant du théâtre du quai de Rive Neuve. Né en 1968, Laurent Mercier est pâtissier de formation et, par un jeu de chaises musicales, s’est retrouvé promu chef 6 ans après son intégration dans les équipes de la Friche, en 2012. « Là-bas, j’avais tout fait et je me cherchais un nouvel horizon. Quand Fabrice m’a proposé La Criée, j’ai un peu réfléchi avant de dire oui », reconnaît-il. Aux Grandes Tables de La Criée, Laurent sait que le rythme sera très différent de celui qu’il a connu jusqu’ici. « Les déjeuners sont plus sereins mais les soirs de spectacle, c’est le feu », dit-il. Le chef promet de faire évoluer la carte et les suggestions au jour le jour et à la semaine. « Mon livre de chevet, c’est Méditerranée, le livre de Mireille Sanchez car on y trouve tout. Ce sont des recettes et une cuisine de maman, c’est fin, avec du goût », explique-t-il assurat qu’il y puisera l’essentiel de son inspiration. « Arriver ici, c’est un nouveau souffle pour moi », et sur le Vieux-Port, le vent souffle fort et loin.

Les Grandes Tables de La Criée, théâtre national de La Criée, 30, quai de Rive-Neuve, Marseille 7e arr. ; infos au 04 91 54 70 54

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.