Marseille

► Dîner des mécènes. Pour financer la rénovation de sa statue monumentale, la basilique  de Notre-Dame de la Garde annonce la tenue de plusieurs « Dîners des mécènes » afin de soutenir financièrement cette campagne de travaux. Programme de la soirée : visite privée de la basilique de 19h à 20h + dîner bouillabaisse autour d’une seule grande table de 50 personnes de 20h30 à 23h sur la terrasse des ex-voto avec vue sur le ville (dîner au Restaurant en cas de mauvais temps). Tarif : 100 € TTC – hors boisson. Sur le prix du dîner, 35 € sont reversés à la basilique pour la rénovation de la statue, cette sommes est éligible à un reçu fiscal pour déduction d’impôts. Uniquement sur réservation pour 50 personnes. Caution bancaire demandée de 65 € TTC par personne, annulation gratuite 48 heures à l’avance.
• Réservations : www.lerestaurant-ndg.fr
Deux dates disponibles pour le moment : jeudi 6 juin et jeudi 4 juillet
Pour vos dons à la basilique en vue de sa restauration, cliquer ici

 

Cavaillon

Festival Confit ! 2024 en vue.- La 2e édition du festival confit ! de La Garance (scène nationale de Cavaillon) se déroulera du mercredi 22 au dimanche 26 mai 2024. Le temps d’une semaine, Chloé Tournier et toute l’équipe de la Garance, convient tous les publics à un festival de rencontres et de convivialité hors des sentiers habituels du théâtre. Autour de spectacles et d’expériences inédites, ici inspirées de la Provence de Giono ou là du Liban d’Hiba Najem – une artiste à découvrir d’urgence – tous les sens et les arts sont sollicités : le regard, l’ouïe, la poésie, l’odorat, le goût et le toucher. Cette année, ce sont 4 femmes qui s’emparent du vivant sous toutes ses formes et vont au contact du territoire et des publics à l’image de Vivantes la création portée par la compagnie B R U M E S, ou de la randonnée-spectacle de Clara Hédouin « Que ma joie demeure », avec le regard complice du chef Emmanuel Perrodin.
La sélection du GP
• Atelier cuisine, « vinyles à déguster » pour les 8 ans et plus avec le Studio Mille Feuilles, mardi 21 mai  à 18h30 à la médiathèque de Cavaillon, 60, rue Véran Rousset (gratuit).
• De l’encre et du vin, un atelier d’écriture accompagné d’une dégustation de vins ! Animé par Alexandre Tran autour de deux ou trois thèmes (une photo, une citation, un vers…) pour se lancer dans l’écriture. A partir de 18 ans, mardi 21 mai 19h.
• Dj set Pastaciutta, une performance musicale et culinaire de Floriane Facchini avec Clément Martin. Ce DJ set allie musiques méditerranéennes qui évoquent avec « amore » le goût de la cuisine italienne et préparation de pâtes fraîches à déguster ensemble entre autres joyeusetés. Le mer. 22 mai de 18h30 à 21h30 (gratuit).

Suis-nous sur les réseaux

Villeneuve-lès-Avignon

► 3 chefs – 5 étoiles au Prieuré.- C’est l’histoire de 3 chefs – Christophe Chiavola, chef étoilé du Prieuré, Glenn Viel, chef triplement étoilé à l’Oustau de Baumanière et Grégory Mirer, chef étoilé privé – qui, sous le signe de l’amitié, nous proposent une soirée exceptionnelle au Prieuré de Villeneuve-lès-Avignon. Une cuisine d’instinct, surprenante, inspirée par la nature, épurée, aux multiples saveurs de Provence et d’ailleurs qui fait la part belle au produit : « Dans le ventre d’un calalard » par Glenn Viel, « Le petit bateau, rapide mais pas trop » par Christophe Chiavola, « De la terre à la plume » par Grégory Mirer. Laissez-vous embarquer et vivez une parenthèse gastronomique en 5 plats.
• Menu 6 mains, en 5 plats avec accord mets et vins (380 € -places limitées) le mercredi 22 mai au dîner. Réservation uniquement par téléphone : 04 90 15 90 15.

Marseille

Street food festival #4.- Pour cette année olympique, le Street food festival mettra à l’honneur les cuisines du monde. Durant trois jours, près de 50 restaurateurs, artisans de bouche, glaciers, vignerons et brasseurs exerçant tous dans les Bouches-du-Rhône vous feront voyager sur les 5 continents en profitant d’une vue imprenable sur la Méditerranée. Comme en 2023, une programmation musicale sera proposée durant les trois soirées, avec un point d’orgue le vendredi 14 juin pour une programmation exceptionnelle orchestrée par Radio Star. Le Street food festival entre dans la programmation de Marseille Provence Gastronomie imaginée par Provence Tourisme, sous l’impulsion du Département des Bouches-du-Rhône et de la Métropole Aix-Marseille-Provence. Pour limiter les files d’attente sur les stands, les paiements sur l’ensemble du festival se feront uniquement par l’intermédiaire d’une carte bancaire ou d’une carte cashless.
Esplanade de la Major (Marseille, 2e arr.), les 13, 14 et 15 juin de 17h à 1h.

Magazine

Frédéric Prades, les bons plans food du directeur de la grotte Cosquer

grotte cosquer

Il est le directeur du premier musée privé payant de France. Chaque jour, depuis ce mois de juin 2022 où le site a été inauguré, Frédéric Prades anime une équipe de quelque 90 personnes qui partagent la même passion pour la restitution de la Grotte Cosquer. Après avoir, 6 années durant, exercé dans l’hôtellerie au sein des groupes Vacances bleues et Pierre & Vacances, « Fred » Prades a été pendant 15 ans, directeur régional d’une chaîne thermale, du Pays basque à l’Italie. Il a également dirigé les offices de tourisme de Saint-Rémy-de-Provence puis Guillestre. « Marseille, c’est un étonnement permanent, c’est la ville de tous les antagonismes et pourtant, ça fonctionne. Il y a comme un consensus sur cette ville, explique le directeur de la Grotte Cosquer. S’il y a un endroit pour lequel on ne doit pas avoir d’a priori, c’est bien Marseille. Je me sens vraiment bien ici ». Invitant tous ceux qui veulent découvrir la capitale régionale à bannir les idées reçues, « pour être surpris agréablement », le maître de la Grotte Cosquer s’amuse à la comparaison : – Si Aix c’est Chabrol, Marseille, c’est Fellini ». Il est 13h15, le déjeuner s’achève et Frédéric Prades ouvre son carnet d’adresses.

Son resto. « Je sais que ce n’est pas original mais j’adore Sépia. Avec ma femme Magali, on cuisine beaucoup à la maison, ça nous détend ; alors quand je vais au restaurant, ce n’est pas pour un steack-frites ou pour des pâtes et chez Sépia on a toujours été étonné. Il y a la quantité, la qualité et l’originalité. Pour Noël, nos enfants nous ont offert un repas chez Saisons, c’était vraiment très bien avec beaucoup de surprises et une parfaite réalisation des recettes. Il y a aussi l’auberge du Mérou à Niolon, leur frito misto c’est mon péché mignon ».
Sépia, 2, rue Vauvenargues, 7e arr. ; ‍09 83 82 67 27
Saisons, 8, rue Sainte-Victoire, 6e arr. ; 09 51 89 18 38
Auberge du Mérou, 3 chemin du Port, 13740 Le Rove ; 04 91 46 98 69

Son marché. « On fait nos courses à l’Estaque, j’aime ce quartier, c’est le La Ciotat de mon enfance. Il y règne une ambiance populaire avec une vie de quartier et de village. On va à la boucherie corse de Bernard et Tristan parce que c’est plus qu’une boucherie, c’est une scène ouverte. Il y a un banc pour s’asseoir et c’est tout un poème. Toute la population y passe, c’est génial.
« On va aussi à la Poissonnerie de L’Estaque qui a rouvert voilà quelques mois et c’est vraiement très bien. Pour les fruits et légumes, on va à La Remise du paysan, très bien aussi ».
Boucherie Bernard et Tristan, 60, plage de l’Estaque, 16e arr. ; 04 91 46 05 05
Poissonnerie de L’Estaque, 56, plage de l’Estaque, 16e arr. ; 06 29 48 38 40
La Remise du Paysan, 66, plage de l’Estaque, 16e arr. ; 04 91 46 07 12

Son vin. « Au quotidien, je bois les vins de la Ferme Saint-Pierre à Flassans-sur-Issole. La cuvée des Rois Fainéants me plaît beaucoup. Ils ont aussi un vin original, très charpenté, rond et peu tanique, le Faï nono que je trouve super bon. Pour les bons moments, nous buvons du châteauneuf-du-pape, le domaine du Vieux Télégraphe et les vins de Françoise Roumieux ».
La Ferme Saint-Pierre, 953, chemin des Pontillards, 84410 Flassan ; 04 90 61 90 88
Le Vieux Télégraphe, 3, route de Châteauneuf-du-Pape, 84370 Bédarrides ; 04 90 33 00 31
Le Clos du Calvaire (Françoise Roumieux), 1973, route de Châteauneuf-du-Pape, 84700 Sorgues ; 04 90 83 70 16

Son cadeau comestible. « Bien que je n’aime guère le chocolat, je recommande les barres marseillaises de la Baleine à Cabosse ou celles de la torréfaction Cafés Debout, leur noir-praliné est excellent. Et puis j’aime les fruits confits un peu originaux de Pierre Lilamand à Saint-Rémy-de-Provence, la fraise, la mangue, l’abricot »…
La Baleine à Cabosse, 213, rue Paradis, 6e arr. ; 06 21 08 09 11
Cafés Debout, 46, rue Francis-Davso, 1er arr. ; 04 91 33 00 12
Lilamand confiseur, 5, ave. Albert-Schweitzer, 13210 Saint-Rémy-de-Provence ; 04 90 92 12 77

Cosquer Méditerranée, promenade Robert-Laffont, Esp. J4, Marseille 2e arr. ; infos au 04 91 31 23 12.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.