Magazine

Guide Michelin 2018 : la cuisine des grands groupe et de palaces en fête

Guide Michelin 2018

Trois étoiles pour Christophe Bacquié dans le Var et pour Marc Veyrat, en Haute Savoie ; voilà le résumé lapidaire du contenu du guide Michelin 2018. Et ce millésime ne déroge pas à la règle avec les annonces ce 5 février, à Boulogne à Paris, des promus et déçus, de celles et ceux qui glanent ou perdent une étoile. Savamment orchestrée par le service communication du guide, l’annonce faite, dans l’hebdomadaire Le Point le jour-même, des attributions de 3 étoiles, a résonné dès le matin  comme un coup de tonnerre dans le microcosme, personne ne contestant la justesse de ces suprêmes distinctions. La France compte désormais 621 tables étoilées, soit 5 de plus que l’an dernier (la progression n’est que de 13,3% depuis 2009, soit la plus faible en Europe).

En région Sud-Est, à l’exception des Alpes-Maritimes, on laissera au lecteur le soin de qualifier le palmarès. Bibendum a décerné une étoile au restaurant Louison de la Villa La Coste (domaine château La Coste, au Puy-Sainte-Réparade) drivé par le cuisinier marseillais Gérald Passédat. Encore dans le Bouches-du-Rhône, le restaurant gastronomique du domaine de Manville brille désormais d’une étoile portée par son chef Matthieu Dupuis-Baumal. Il est évident que les étoiles sont très justement attribuées, ce qui laisse perplexe c’est l’absence de jeunes couples, d’entreprises familiales… On entend d’ici Michelin répondre que les Bibs gourmands sont là pour ça.

Dans les Alpes de Haute-Provence : rien ; c’est presque devenu une habitude, le guide rouge “oublie” le département depuis des années. Dans le Vaucluse : rien ; heureusement que deux Bibs gourmands ont été attribués il y a quelques jours sinon ce serait un naufrage. Dans le Var, une promotion à 3 étoiles et rien d’autre, tant pis si vous n’avez pas les moyens de vous offrir ce style d’adresse. Dans les Alpes-Maritimes, dans une ambiance d’hécatombe générale, on se réjouira pour Flaveur, le nouveau 2 étoiles niçois des frères Mickaël et Gaël Tourteaux. Une adresse familiale à Valbonne, Lou Cigalon gagne sa première étoile. Bruno Cirino, à La Turbie, retrouve le sourire et son établissement, l’Hostellerie Jérôme, aussi en récupérant les deux macarons perdus en 2014.

Le guide des restaurants hors de prix, des palaces et des grands groupes : voilà la vision caricaturale qu’offre la bible rouge cette année. Les adresses familiales, les petites entreprises de passionnés semblent devoir de plus en plus se contenter des Bibs gourmands, les étoiles échéant aux groupes financiers aux reins solides ayant les moyens de financer un modèle de gastronomie peu rentable, voire déficitaire… Lors de la remise des prix, Marc Veyrat a expliqué sans rire que “l’alimentaire de tous les jours” était en danger. Il va sans dire qu’avec les tables qu’adoube le Michelin, ce ne seront pas les “gens de tous les jours” qui pourront prendre part à la défense de notre identité et de notre patrimoine. Il va se sentir très seul Veyrat…

Les nouveaux étoilés Michelin 2018

De 0 à 1, de 1 à 2, de 2 à 3…

 Bouches-du-Rhône : le restaurant Louison de la Villa La Coste (château La Coste, Puy-Sainte-Réparade) ; la Table, le restaurant gastronomique du domaine de Manville (les Baux-de-Provence).

 Dans le Var, le restaurant Christophe Bacquié (Grand Hôtel du Castellet) passe de 2 à 3 étoiles.

 Dans les Alpes-Maritimes, Lou Cigalon-la maison Martin à Valbonne gagne sa première étoile ; à Nice, le restaurant Flaveur de décroche sa deuxième étoile tout comme l’Hostellerie Jérôme de Bruno Cirino à La Turbie qui gagne son 2e macaron.

En Corse, la table de la Ferme (domaine de Murtoli – Sartène) et U Santa Marina à Porto-Vecchio.

Le  guide Michelin 2018, sera mis en vente le 9 février.

1 commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Nul ce guide. La famille Bras est finalement le grand gagnant en prenant congé élégamment de cette mascarade médiatique et en étant à nouveau visionnaire comme ils l’ont été il y a 30 ans.
    Bacquié ? No comment… Bonne continuation et bon article ci dessus cher Pierre

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Spécial Covid-19

Terre de Mars Le groupement propose des paniers avec des semences paysannes. Des fruits et légumes cultivés sans produits phytosanitaires vendus en paniers composés tous les lundis de 17h à 19h à la ferme Sainte-Marthe (25, impasse du Four de Buze, 14e). Tous les jeudis de 18h à 19h à la brasserie Zoumaï (7, cours Gouffé, 7e arr.) sans engagement. Infos au 06 50 13 70 02 et contact@terredemars.fr

Paniers marseillais Voici le lien vers la cartographie des  30 Paniers de quartier Vous prendrez contact avec les responsables bénévoles du Panier Marseillais près de chez vous pour souscrire un contrat d’essai. Les légumes frais du panier (environ 6kg, idéal pour 2 personnes) sont cultivés par le maraîcher qui vous livre en direct , en agriculture biologique dans votre région.sol

Terre de Mars Les ventes sont maintenues, adressez vos commandes de paniers au 06 50 13 70 02 ; infos sur le site.

Amap Saint-Cannat L’Amap anime un drive devant la salle Artaud de l’espace coopérative, chaque vendredi de 16h30 à 18h. Paniers de légumes préparés chez le producteur. Infos Amap Saint-Cannat : 006 8332 4154 et mail : amap13760@gmail.com

À Lambesc, marché paysan  sous la halle paysanne, le mardi de 14h à 19h.

  À Peyrolles, les paysans de la Durance ont mis en place un service de drive fermier : une caravane présente les mardis et vendredis de 14h à 18h, proche du marché habituel des producteurs route de la Durance. Passer commande le samedi pour récupérer le panier le mardi et commande le mardi pour récupérer le panier le vendredi. Commande par SMS au 06 08 84 46 71.

Vins des Côtes-du-Rhône Amateurs des vins des côtes-du-Rhône voici le lien à cliquer ici pour retrouver sur une carte les adresses des caves qui livrent, reçoivent et font vivre leur vignoble. Essentiel !

Bienvenue à la Ferme Le réseau dans toute la région Paca propose une sélection d’adresses pour faire vos courses directement chez le producteur, ou dans un drive fermier, dans un magasin de producteurs ou dans un marché de producteurs de pays. Connectez-vous ici

La carte des commerces de proximité En ces temps troublés, il faut panacher les solutions, du supermarché à la supérette en passant par les commerces de proximité qui ont plus que jamais besoin de votre solidarité et de vos achats pour vivre. N’hésitez pas à consulter cette carte qui évoluera au fil des jours et gardez en tête que vous ne pouvez pas vous éloigner de votre domicile. La carte des commerces de proximité ici

Réseau d’entraide entre paysans et consommateurs du 13 Cette carte interactive a été créée par l’Adear 13 dont une des missions est d’accompagner les paysans dans la vente de leur production en circuits courts dans tout le département des Bouches-du-Rhône. Rendez-vous ici.

Partout dans les Bouches-du-Rhône La Chambre de commerce et d’Industrie d’Aix-Marseille Provence propose une carte de géolocalisation des commerces de proximité ouverts sur tout le territoire. Si vous êtes commerçant, vous pouvez vous inscrire ici.
La carte des commerces dans le département ici.

Livraisons de viande 100% locale Les éleveurs des Bouches-du-Rhône se mobilisent pour approvisionner en direct les consommateurs en viande élevée sur place. Pour retrouver le chemin des exploitations, acheter local et permettre aux consommateurs de s’approvisionner directement auprès des producteurs, commandez sur la page facebook dédiée. @leseleveursdu13