En direct du marché

L’huile d’olive de Provence désormais protégée par une AOP

huile d'olive de Provence olives

L’huile d’olive de Provence ce sont 183 oléiculteurs dont 48 commercialisent directement l’huile d’olive issue de leurs vergers. 815 hectares d’oliveraies et 59 moulins à huile qui produisent 240 538 litres d’huile d’olive de Provence. Données 2018/2019
C’est dans une relative indifférence qu’a été annoncée, le 21 février dernier, l’obtention d’une AOP huile de Provence par règlement publié au Journal Officiel de l’Union européenne. Entre AOP, AOC et labels, comment le consommateur peut-il s’y retrouver ? “En agroalimentaire, on ne parle plus d’AOC mais d’AOP, pour le consommateur, ça ne change pas grand chose, prévient Olivier Nasles, président du Comité national de l’Agriculture biologique de l’Inao (Institut national des Appellations d’Origine). En résumé, l’AOC est une protection transitoire offerte au consommateur qui dure 2 ans, le temps que Bruxelles instruise le dossier et transforme l’Appellation d’origine contrôlée en Appellation d’origine protégée”.
Revenant sur le cas des huiles d’olive en Provence, Olivier Nasles remonte le fil du temps : “En 1997, a été reconnue l’AOC huile d’olive des Baux et deux ans plus tard, en 1999, ont été reconnues les AOC huile d’olive de Haute-Provence et l’AOC huile d’olive d’Aix-en-Provence. Dans ces attributions d’appellations, le Var et le Vaucluse ne bénéficiaient d’aucune AOC. Alors nous avons eu l’idée de la création d’une appellation régionale qui engloberait le 83 et le 84”.
Désormais, les producteurs d’huile d’olive des Bouches-du-Rhône et des Alpes de Haute-Provence ont le choix de labelliser leurs huiles AOP huile d’olive des Baux, AOP de Haute-Provence et AOP huile d’olive d’Aix-en-Provence… Mais aussi AOP huile d’olive de Provence. Quant aux producteurs vauclusiens et varois, ils peuvent bénéficier de l’AOP huile d’olive de Provence. “Il s’agit d’une appellation régionale unique en Europe, nuance Olivier Nasles qui ajoute : – Une AOP c’est un cahier des charges qui précise les méthodes culturales et les variétés d’olives qui sont utilisées pour produire des huiles. Outre la garantie d’une identité, une AOP c’est la protection dans le monde entier du vocable ‘huile d’olive de Provence’ qui ne peut plus être usurpé”.

Les caractéristiques de l’huile d’olive de Provence AOP

huile d'olive de Provence olivesL’huile d’olive de Provence est une huile d’olive vierge ou vierge extra, obtenue exclusivement par des procédés mécaniques, principalement à partir des variétés Aglandau (au moins 20 %), Bouteillan, Cayon et Salonenque.
On distingue deux types d’huiles d’olive en fonction de la méthode d’obtention utilisée :
– lorsque les olives sont rapidement broyées moins de 4 jours après la récolte, l’huile d’olive obtenue se caractérise par une amertume et un piquant bien présents mais modérés, des arômes d’herbe fraîche et/ou d’artichaut cru (idée de recette ici) ;
– lorsque les olives subissent une phase de maturation jusqu’à 10 jours préalable à la trituration (broyage), l’huile obtenue – identifiée par la mention “olive maturée” – se caractérise par une quasi-absence d’amertume et de piquant, des arômes d’olives noires, de fruits confits, de sous-bois et/ou de pain grillé.

Vite lu

Les Grandes Tables à lire ! Les grandes Tables (réseau de restaurants à Marseille, Calais, Clermont-Ferrand) viennent d’éditer un livret titré 10+4. Ce 10+4 relate les trois dernières années  marseillaises d’aventures culinaires et artistiques qui s‘inscrivent dans la continuité de cette entreprise initiée en 2006 : raconter les cuisines dans leurs diversités et leurs actualités.
À Marseille à la Friche Belle-de-Mai, à La Criée Théâtre national et au Zef-scène nationale, à Calais au Channel-scène nationale et enfin à Clermont-Ferrand à La Comédie-scène nationale, les grandes Tables dialoguent avec les lieux culturels où elles sont installées et avec leurs territoires. Elles y conduisent des projets culinaires et y inscrivent la cuisine comme une discipline artistique à part entière, qui s’épanouit dans les conversations avec les autres arts. Ce 10+4 vous permettra tout à la fois de découvrir cette belle enseigne et tout ce que ses équipes ont fait toutes ces années avec la très modeste participation du Grand Pastis. A télécharger ici.

jeremy julien au Culti

Le Matière Brut investit le Culti C’est l’un des événements annoncés de l’été prochain : l’équipe du Matière Brut, conduite par Jérémy Julien, annonce son arrivée au sein même du bar-tabac du Roucas-Blanc (Marseille, 7e arr). Avec un vaste jardin, le Culti jouit d’un magnifique espace pour servir déjeuner et dîners dans une ambiance cool comme les aime Jérémy et en totale adéquation avec son répertoire culinaire. On vous en parle dès que la réouverture des restaurants (au moins des terrasses) sera effective.

Cassis, les volets rouges certifiés vert Arnaud et Cédric sont fiers et heureux d’annoncer le changement d’identité de leur maison : l’hôtel du Joli Bois devient l’hôtel les Volets Rouges – Cassis. Le duo a a profité de l’hiver pour se livrer à de nombreuses rénovations “afin de vous apporter toujours plus de confort, de quiétude dans notre bulle de nature au cœur du parc national des calanques, assurent-ils. Et d’ajouter : – Nous venons d’être certifiés par l’écolabel international Clef Verte, ce qui fait de nous le premier hôtel de Cassis à recevoir un écolabel”. Hôtel Les Volets Rouges – Cassis, D559 – route de la Gineste, 13260 Cassis ; infos au 04 42 01 02 68.