En direct du marché

L’huile d’olive de Provence désormais protégée par une AOP

huile d'olive de Provence olives

L’huile d’olive de Provence ce sont 183 oléiculteurs dont 48 commercialisent directement l’huile d’olive issue de leurs vergers. 815 hectares d’oliveraies et 59 moulins à huile qui produisent 240 538 litres d’huile d’olive de Provence. Données 2018/2019
C’est dans une relative indifférence qu’a été annoncée, le 21 février dernier, l’obtention d’une AOP huile de Provence par règlement publié au Journal Officiel de l’Union européenne. Entre AOP, AOC et labels, comment le consommateur peut-il s’y retrouver ? “En agroalimentaire, on ne parle plus d’AOC mais d’AOP, pour le consommateur, ça ne change pas grand chose, prévient Olivier Nasles, président du Comité national de l’Agriculture biologique de l’Inao (Institut national des Appellations d’Origine). En résumé, l’AOC est une protection transitoire offerte au consommateur qui dure 2 ans, le temps que Bruxelles instruise le dossier et transforme l’Appellation d’origine contrôlée en Appellation d’origine protégée”.
Revenant sur le cas des huiles d’olive en Provence, Olivier Nasles remonte le fil du temps : “En 1997, a été reconnue l’AOC huile d’olive des Baux et deux ans plus tard, en 1999, ont été reconnues les AOC huile d’olive de Haute-Provence et l’AOC huile d’olive d’Aix-en-Provence. Dans ces attributions d’appellations, le Var et le Vaucluse ne bénéficiaient d’aucune AOC. Alors nous avons eu l’idée de la création d’une appellation régionale qui engloberait le 83 et le 84”.
Désormais, les producteurs d’huile d’olive des Bouches-du-Rhône et des Alpes de Haute-Provence ont le choix de labelliser leurs huiles AOP huile d’olive des Baux, AOP de Haute-Provence et AOP huile d’olive d’Aix-en-Provence… Mais aussi AOP huile d’olive de Provence. Quant aux producteurs vauclusiens et varois, ils peuvent bénéficier de l’AOP huile d’olive de Provence. “Il s’agit d’une appellation régionale unique en Europe, nuance Olivier Nasles qui ajoute : – Une AOP c’est un cahier des charges qui précise les méthodes culturales et les variétés d’olives qui sont utilisées pour produire des huiles. Outre la garantie d’une identité, une AOP c’est la protection dans le monde entier du vocable ‘huile d’olive de Provence’ qui ne peut plus être usurpé”.

Les caractéristiques de l’huile d’olive de Provence AOP

huile d'olive de Provence olivesL’huile d’olive de Provence est une huile d’olive vierge ou vierge extra, obtenue exclusivement par des procédés mécaniques, principalement à partir des variétés Aglandau (au moins 20 %), Bouteillan, Cayon et Salonenque.
On distingue deux types d’huiles d’olive en fonction de la méthode d’obtention utilisée :
– lorsque les olives sont rapidement broyées moins de 4 jours après la récolte, l’huile d’olive obtenue se caractérise par une amertume et un piquant bien présents mais modérés, des arômes d’herbe fraîche et/ou d’artichaut cru (idée de recette ici) ;
– lorsque les olives subissent une phase de maturation jusqu’à 10 jours préalable à la trituration (broyage), l’huile obtenue – identifiée par la mention “olive maturée” – se caractérise par une quasi-absence d’amertume et de piquant, des arômes d’olives noires, de fruits confits, de sous-bois et/ou de pain grillé.

Infos express

Brunches du dimanche À partir du 27 septembre, et jusqu’à la fin de l’année, La Benvengudo propose aux gourmands (et aux lève-tard) un brunch concocté par la chef Julie Chaix. Sous forme de buffet, les hôtes disposeront d’une sélection de mets salés et sucrés, cuisinés à partir de produits locaux et de saison. Une pause gourmande parfaite avant de partir se balader dans le village des Baux-de-Provence. Brunch servi tous les dimanches de 11h30 à 15h, prix : 49 € par personne. Infos au 04 90 54 32 54.

Glenn Viel, chef du restaurant l’Oustau de Baumanière, aux Baux-de-Provence, a été élu « chef de l’année 2020 » par ses pairs à l’occasion de la 34e édition des Trophées du magazine Le Chef ce lundi 21 septembre. Né en janvier 1980 dans une famille de militaires, son aventure à Baumanière a démarré en 2015 quand Jean-André Charial, le propriétaire, l’a appelé pour redonner vie à ce restaurant mythique. Dès son arrivée, Glenn Viel a mis en place une cuisine écoresponsable avec le développement d’un potager bio, de ruches ainsi qu’une ferme pédagogique. En janvier 2020, il décroche sa 3e étoile. Il est aussi distingué au titre de la “gastronomie durable”, lancé par le guide rouge qui honore les restaurants ayant une démarche écoresponsable. Côté pâtisserie, c’est Brandon Dehan du même restaurant qui est distingué. Originaire de Noyon dans l’Oise, il avait été désigné jeune chef pâtissier de l’année en 2019 par le guide Gault et Millau. Ce sont les chefs référencés dans le Guide Michelin qui votent chaque année pour élire les meilleurs de la profession lors de cette 34e édition des Trophées du magazine Le Chef, seule élection des professionnels de la gastronomie française par leurs pairs.

Samedi 10 octobre « Plus beau village de France » du nord Vaucluse, Séguret organise toute la journée, une dégustation des vins du village, une découverte de nombreux artistes et créateurs du village, une découverte de boulange à l’ancienne avec démonstration en direct (confection de pains, de brioches et de tartes au sucre à l’ancienne dans le four banal du village). A 10 h, accueil au portail de la Bise pour la remise du programme de la journée. À 10 h, 11 h, 15 h et 18 h : visites guidées du village médiéval au départ du portail de la Bise. Durée environ 1h (3 € par adulte et gratuit pour les mineurs).
10 h 30 et 15 h 30 : atelier « la vie des Abeilles » suivi d’une dégustation des miels bio de Jérôme Busato au château Cohola à Sablet. A 11 h et 16 h : atelier « les 3 goûts de l’huile d’olive en Provence » à l’atelier les 3 Souquets à Séguret.  12 h : dégustation des bières artisanales de Jean-Pierre Meffre de Chante-Grenouille. A 16 h 30 : cooking show sur le thème des Traditions de Séguret avec présentation de plusieurs mini recettes (au restaurant Le Mesclun – durée 1 h, gratuit, 20 personnes max). 17 h 30 : petit historique sur le métier de santonnier avec explication des différentes étapes de création artisanale d’un santon avec Denis Voeux. Plus d’informations au 04 90 46 91 06.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter