En direct du marché

Pop ice Cream, les glaces et sorbets qui font fondre Maussane

Pop ice cream Comment apporter un peu de chaleur et de fraîcheur aux Provençaux ? En leur proposant des desserts glacés ! Pop ice cream, est une petite échoppe avec pignon sur rue en plein village de Maussane, un “concept encore en totale évolution” souffle Angélique qui a longtemps travaillé dans la création de concepts de marques et l’accompagnement dans le développement de franchises. Angélique et Sébastien ont servi leurs premiers clients le 24 juin dernier, en leur proposant 18 parfums de glaces et sorbets renouvelés chaque jour parmi quelque trente recettes.
“Nous travaillons avec des matières premières qualité” assure-t-elle, racontant la provenance ardéchoise des laits fermiers, les pistaches cultivées sur les pentes de l’Etna en Sicile, les fruits du Jardin des Alpilles, réputés pour ses provenances locales, et tant d’autres petits secrets qui résonnent comme autant de motifs de fierté.

Pop ice cream Pas de poudres et encore moins de supplémentations, les sorbets onctueux à défaillir, font toute la fierté des deux associés. Derrière sa vitrine colorée, Angélique pointe de gros cakes vendus à la part en déclinaison saisonnière, des guimauves, meringues, des pâtes de fruits, “une kyrielle de douceurs réconfortantes et fruitées” sourit-elle, ajoutant que leur réalisation a été confiée à un ami pâtissier œuvrant dans le respect des codes artisanaux. “Sébastien travaillait dans une concession automobile, poursuit Angélique, et il voulait tout quitter pour faire de la glace, dit-elle. Nous avons donc longtemps réfléchi, pesé le pour et le contre, et tout s’est joué rapidement en trois mois”.

Cet été, le subtil parfum chèvre-figue, la pistacchiosa (glace ricotta ganache pistache) et la noisette-ganache gianduja concurrenceront les indétrônables chocolat, vanille, fraise et citron mais une chose est sûre, l’accueil chaleureux du couple sera tout aussi délicieux que ses glaces.

Pop ice Cream, 78 b, avenue de la Vallée des Baux, 13520 Maussane-les-Alpilles ; infos au 06 47 31 26 63. Vente à emporter au litre et demi-litre.

A lire : une sélection de bonnes adresses à Maussane-les-Alpilles et dans les environs.

Photos Priscilla Da

A Aix-en-Provence, Jacquèmes tire le rideau. L'enseigne aura tenu 108 ans. Jacquèmes était la plus ancienne épicerie fine-caviste de la ville implantée en centre-ville. Une boutique plongée dans le formol, un accueil épouvantable et une sélection qui ne répondait plus aux nouvelles tendances de la gastronomie expliquent le déclin de cette maison qui s'apprête à brader ses stocks dans les prochains jours. Si le coeur vous en dit...
9, rue Méjanes à Aix ; infos au 04 42 23 48 64.

Juris food Le prochain déjeuner Juris food aura lieu le lundi 4 octobre et accueillera Aïcha Sif, adjointe au maire de Marseille en charge de lʼalimentation durable, de lʼagriculture urbaine, des terres agricoles, des relais nature et des fermes pédagogiques. Sébastien Barles, adjoint au maire en charge de la transition écologique, de la lutte et de l'adaptation au bouleversement climatique et de l’assemblée citoyenne du futur comptera également parmi les invités. Ils expliqueront les politiques de la ville de Marseille en matière d'alimentation durable et de transition écologique. Inscription obligatoire jusqu'au 29 septembre. Le déjeuner sera servi au New Hôtel of Marseille (bd Charles-Livon, 7e, parking du Pharo).Paf : 29 € par personne, payable sur place par CB ou espèces (passe sanitaire obligatoire). Infos au 06 18 03 60 95.

Abonnez-vous à notre newsletter

Shabbat dinners rend hommage à la pleine diversité de la cuisine juive. Ce livre propose un voyage initiatique, spirituel et gourmand, à vocation universelle : faire revivre aux uns les émotions et saveurs des souvenirs de shabbat de l’enfance, apporter un souffle neuf dans les repas du vendredi soir ; inviter les curieux à découvrir la richesse de ces spécialités et adopter ce rituel synonyme de pause, de temps pour soi et les siens. Vanessa Zibi et Leslie Gogois ont tissé un répertoire culinaire authentique de plus de 90 recettes de famille, d’amis, de chefs. Des recettes iconiques séfarades et ashkénazes, mais aussi des plats plus modernes, inspirés du courant israélien, dont certains ont été pensés pour les enfants. Des recettes de shabbat pour les fêtes du calendrier juif (Pessah, Rosh Hashana, Pourim…), et des pas à pas pour réaliser les indispensables hallots (pains tressés). Shabbat dinners, 324 pages, La Martinière Ed., 39 €