En direct du marché

Pop ice Cream, les glaces et sorbets qui font fondre Maussane

Pop ice cream Comment apporter un peu de chaleur et de fraîcheur aux Provençaux ? En leur proposant des desserts glacés ! Pop ice cream, est une petite échoppe avec pignon sur rue en plein village de Maussane, un “concept encore en totale évolution” souffle Angélique qui a longtemps travaillé dans la création de concepts de marques et l’accompagnement dans le développement de franchises. Angélique et Sébastien ont servi leurs premiers clients le 24 juin dernier, en leur proposant 18 parfums de glaces et sorbets renouvelés chaque jour parmi quelque trente recettes.
“Nous travaillons avec des matières premières qualité” assure-t-elle, racontant la provenance ardéchoise des laits fermiers, les pistaches cultivées sur les pentes de l’Etna en Sicile, les fruits du Jardin des Alpilles, réputés pour ses provenances locales, et tant d’autres petits secrets qui résonnent comme autant de motifs de fierté.

Pop ice cream Pas de poudres et encore moins de supplémentations, les sorbets onctueux à défaillir, font toute la fierté des deux associés. Derrière sa vitrine colorée, Angélique pointe de gros cakes vendus à la part en déclinaison saisonnière, des guimauves, meringues, des pâtes de fruits, “une kyrielle de douceurs réconfortantes et fruitées” sourit-elle, ajoutant que leur réalisation a été confiée à un ami pâtissier œuvrant dans le respect des codes artisanaux. “Sébastien travaillait dans une concession automobile, poursuit Angélique, et il voulait tout quitter pour faire de la glace, dit-elle. Nous avons donc longtemps réfléchi, pesé le pour et le contre, et tout s’est joué rapidement en trois mois”.

Cet été, le subtil parfum chèvre-figue, la pistacchiosa (glace ricotta ganache pistache) et la noisette-ganache gianduja concurrenceront les indétrônables chocolat, vanille, fraise et citron mais une chose est sûre, l’accueil chaleureux du couple sera tout aussi délicieux que ses glaces.

Pop ice Cream, 78 b, avenue de la Vallée des Baux, 13520 Maussane-les-Alpilles ; infos au 06 47 31 26 63. Vente à emporter au litre et demi-litre.

A lire : une sélection de bonnes adresses à Maussane-les-Alpilles et dans les environs.

Photos Priscilla Da

Infos express

Brunches du dimanche À partir du 27 septembre, et jusqu’à la fin de l’année, La Benvengudo propose aux gourmands (et aux lève-tard) un brunch concocté par la chef Julie Chaix. Sous forme de buffet, les hôtes disposeront d’une sélection de mets salés et sucrés, cuisinés à partir de produits locaux et de saison. Une pause gourmande parfaite avant de partir se balader dans le village des Baux-de-Provence. Brunch servi tous les dimanches de 11h30 à 15h, prix : 49 € par personne. Infos au 04 90 54 32 54.

Glenn Viel, chef du restaurant l’Oustau de Baumanière, aux Baux-de-Provence, a été élu « chef de l’année 2020 » par ses pairs à l’occasion de la 34e édition des Trophées du magazine Le Chef ce lundi 21 septembre. Né en janvier 1980 dans une famille de militaires, son aventure à Baumanière a démarré en 2015 quand Jean-André Charial, le propriétaire, l’a appelé pour redonner vie à ce restaurant mythique. Dès son arrivée, Glenn Viel a mis en place une cuisine écoresponsable avec le développement d’un potager bio, de ruches ainsi qu’une ferme pédagogique. En janvier 2020, il décroche sa 3e étoile. Il est aussi distingué au titre de la “gastronomie durable”, lancé par le guide rouge qui honore les restaurants ayant une démarche écoresponsable. Côté pâtisserie, c’est Brandon Dehan du même restaurant qui est distingué. Originaire de Noyon dans l’Oise, il avait été désigné jeune chef pâtissier de l’année en 2019 par le guide Gault et Millau. Ce sont les chefs référencés dans le Guide Michelin qui votent chaque année pour élire les meilleurs de la profession lors de cette 34e édition des Trophées du magazine Le Chef, seule élection des professionnels de la gastronomie française par leurs pairs.

Samedi 10 octobre « Plus beau village de France » du nord Vaucluse, Séguret organise toute la journée, une dégustation des vins du village, une découverte de nombreux artistes et créateurs du village, une découverte de boulange à l’ancienne avec démonstration en direct (confection de pains, de brioches et de tartes au sucre à l’ancienne dans le four banal du village). A 10 h, accueil au portail de la Bise pour la remise du programme de la journée. À 10 h, 11 h, 15 h et 18 h : visites guidées du village médiéval au départ du portail de la Bise. Durée environ 1h (3 € par adulte et gratuit pour les mineurs).
10 h 30 et 15 h 30 : atelier « la vie des Abeilles » suivi d’une dégustation des miels bio de Jérôme Busato au château Cohola à Sablet. A 11 h et 16 h : atelier « les 3 goûts de l’huile d’olive en Provence » à l’atelier les 3 Souquets à Séguret.  12 h : dégustation des bières artisanales de Jean-Pierre Meffre de Chante-Grenouille. A 16 h 30 : cooking show sur le thème des Traditions de Séguret avec présentation de plusieurs mini recettes (au restaurant Le Mesclun – durée 1 h, gratuit, 20 personnes max). 17 h 30 : petit historique sur le métier de santonnier avec explication des différentes étapes de création artisanale d’un santon avec Denis Voeux. Plus d’informations au 04 90 46 91 06.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter