Magazine

Jean-François Piège annoncé à la Bastide de Gordes

C’est le petit mercato du Vaucluse, le jeu de chaises musicales qui agite la Bastide de Gordes. L’hôtel 5 étoiles, propriété de Stéphane Courbit depuis janvier 2014, a fait appel à Jean-François Piège pour assurer la direction de ses cuisines. Exit donc l’équipe de Pierre Gagnaire qui, depuis 2014, avait hissé le restaurant, Pèir restaurant de la Bastide de Gordes, a une étoile au guide Michelin. Place donc à un restaurant porté par Jean-François Piège. Pour l’heure, le chef parisien n’a pas fait connaître celui de son équipe qui sera le chef exécutif de la table vauclusienne.

Jean-François PiègeA Paris, Jean-François Piège dirige plusieurs restaurants : le Grand restaurant, le Clover green (à forte prédominance végétale), le Clover gril (cuissons à la braise et rôtisserie), la Poule au pot (cuisine bourgeoise et/ou bistrotière). Pour la Bastide de Gordes, le Clover Gordes s’annonce comme l’union des deux univers de Clover Green et de Clover Grill, une expérience gustative portée par la maîtrise pointilleuse de Jean-François Piège pour les cuissons. Bien qu’à ce jour la carte ne soit pas encore fixée, la braise, la broche ou le grill porteront les produits du département et quelques créations s’ajouteront aux plats signature : calmars sauvages à la carbonara, homard bleu grillé et la pizza soufflée.
Courbit et Piège sont tous les deux originaires de la Drôme, respectivement de Crest et de Valence et le cuisinier l’affirme : – J’avais envie d’intégrer dans un endroit exceptionnel quelque chose de cher à mon coeur, le développement de la marque Clover, et de créer un endroit unique mêlant ma passion pour la cuisson et mon amour pour la Provence”. Le Clover Gordes devrait ouvrir ses portes le 15 juin ; les annonces sur les tarifs, formules, les partis pris culinaires, les nominations et les choix déco devraient être annoncés dans la foulée.

Airelles Collection ?

Fort de plus de dix ans d’expérience dans l’hôtellerie de luxe, Airelles Collection, est un groupe créé par Stéphane Courbit qui appartient à LOV Group. Il rassemble les palaces Les Airelles (Courchevel) et La Bastide de Gordes (Gordes). Les Airelles ont reçu la distinction palace en 2011 et en 2016 pour La Bastide de Gordes ; les deux adresses sont membres des Leading Hotels of the World. La marque Airelles Collection annonce l’ouverture de Mademoiselle Val d’Isère à l’hiver 2019 ainsi que l’hôtel du Château de Versailles au printemps 2020.

Photo Stéphane de Bourgies

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Infos express

Avignon, nouvelle offre food à la Mirande La Table Haute de la Mirande devient Mirage, une taverne et cantine en self-service proposant des repas à emporter ou à consommer sur place dans l’ancien garage de la rue Taulignan. L’équipe de la Table Haute préparera les repas dans la cuisine datant du XIXe avec un menu du jour à base de produits frais, locaux et bio. Ce lieu insolite et décalé est décoré des toiles du peintre américain Timothy Hennessy. Entrées : 6 €, plats de 14 à 16 € et desserts 6 € (verre de vin 4 € et café 2 €). Ouvert midi et soir du mardi au samedi de 12h à 14h et de 19h à 22h.

Réouverture de l’office de tourisme et des congrès de la ville de Marseille : des plexiglas ont été installés, du gel hydroalcoolique mis à disposition et les conseillers en séjour porteront des visières. Durant le mois de juin, les horaires d’accueil sont fixés du lundi au dimanche de 10h à 17h . Dès le 1er juillet, deux twizy d’informations touristiques renforceront le dispositif d’accueil pendant deux mois dans les rues de Marseille, 7 points de stationnement (la gare, l’hôtel de ville, le J4, la Canebière, la Pointe rouge) pour renseigner les touristes. Un plan avec des idées de circuits de 2h à pied sera remis aux visiteurs. Le tourisme à Marseille en 2019 a représenté 1 milliard d’euros de retombées économiques, impacte 15 000 emplois directs, 5 millions de touristes ont été accueillis dont 1,8 million de croisiéristes.

Visites gratuites de quatre musées de Marseille jusqu’au 31 août, 4 musées municipaux (la Vieille Charité, le musée d’Histoire, le musée des Beaux-Arts, le château Borély) ouvrent leurs portes gratuitement au public.